PAIMPOL Chant de marin. L'intendance veille à tout

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

PAIMPOL Chant de marin. L'intendance veille à tout

Message par Admin le Sam 20 Juin - 18:04





Le festival accueille environ 150.000 personnes, sans compter tous les équipages et artistes et tout ce petit monde, durant trois jours, mange et boit ! (Photo Claude Prigent).



Il n'y aurait rien à manger ni à boire dans l'enceinte du festival sans eux. Eux, ce sont les cent bénévoles qui se relaient presque jour et nuit pour que chaque buvette, chaque resto et chaque loge, ne manque de rien. Un service aux p'tits oignons. Jeanne Passard est l'infatigable responsable de l'intendance depuis 2001 sur le festival. Désormais, elle fait ça en famille avec sa fille Julie et son gendre Philippe Bain, sans compter Karen Gaudin et la bonne centaine de bénévoles qui s'activent autour de cette fonction essentielle.


« Au fil des années, ça s'étoffe, avec notamment le petit-déjeuner des musiciens, dès 7 h le matin, comme l'apéro pour les mêmes musiciens ! » souligne-t-elle. Et l'ambiance ne manque pas sur cette partie, car, foi de bénévoles, qui ne voient pas toujours les concerts de la grande scène, le « off » est garanti. Rien d'impossible « Aujourd'hui, nous avons cinq restos et six buvettes sur le site et nous sommes là pour tout réapprovisionner en permanence mais nous nous occupons aussi des loges des musiciens comme des p'tits fours au moment des cocktails sur les bateaux pour les invités ». Le tout en répondant à des demandes particulières comme pour ce musicien qui réclamait une boisson énergétique au gingembre d'une marque bien spécifique, dénichée à Nantes. « Ce n'est jamais insurmontable » assurent Jeanne et Philippe. En gros, toutes les demandes qui concernent à manger et à boire à l'intérieur du festival passent par eux.


Un semi-remorque complet Un exemple ? Il manque de la sauce tomate pour les frites sur la buvette de Kernoa ? Et l'un des bénévoles court en apporter. Il faut de la glace ? 25 poubelles remplies, venues de Loguivy, sont acheminées par ce groupe intendance, sur le site. « On court, on se dépêche, et on a nos astuces dans la foule, en passant par les bateaux ou derrière les stands ! On n'a pas encore de drones pour nous remplacer... ». Pour les trois jours, Jeanne, Philippe et leurs équipes gèrent l'équivalent d'un semi-remorque complet de nourriture. « Ça correspond environ à 700 kg de saucisses ; autant de moules et de brandades ; 4 tonnes et demie de frites ; 15.000 galettes de blé noir... Et j'en passe ! » sourit Jeanne. Le tout est livré au quartier général du collège Saint-Joseph, où s'installe le festival et tout part de là.

Goûter à la cuisine du monde
« Une semaine avant le début du festival, on est déjà à pied d'oeuvre ». Une constante, l'équipe de l'intendance, comme celles de la plupart des secteurs dont s'occupent les bénévoles, ne voit pas beaucoup le festival, ne dort pas beaucoup non plus. De plus, les têtes d'affiche restent près des loges avant et après leurs prestations. Mais un autre constat se fait, les bénévoles sont les mêmes quasiment d'une année sur l'autre. Jeanne évoque juste un petit bémol. « J'ai le temps de manger ! Mais j'aimerais bien parfois aller voir les boutiques qui proposent de la cuisine du monde et je n'ai jamais le temps ». En tout cas, elle peut être satisfaite d'être à la tête d'une grosse équipe bien rodée qui ne manquerait les éditions pour rien au monde.


http://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/paimpol/chant-de-marin-l-intendance-veille-a-tout-20-06-2015-10673919.php
avatar
Admin
Admin

Messages : 8392
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 62
Localisation : cotes d'armor

Voir le profil de l'utilisateur http://lasandalettedeplouha.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum