Le compteur Linky décrié par l'UFC-Que Choisir

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

Le compteur Linky décrié par l'UFC-Que Choisir

Message par Admin le Lun 7 Déc - 20:18

Publié le 04/12/2015 à 18:36


Un chargé de mission énergie-environnement de l'UFC-Que Choisir émet des doutes sur l'intérêt économique présenté par le nouveau compteur électrique intelligent Linky, en cours de déploiement par ERDF, pour les consommateurs. Pourquoi ? Eléments de réponse.


Un chargé de mission énergie-environnement de l'UFC-Que Choisir émet des doutes sur l'intérêt économique présenté par le nouveau compteur électrique intelligent Linky, en cours de déploiement par ERDF, pour les consommateurs. Pourquoi ? Eléments de réponse.

Le déploiement du compteur connecté Linky a débuté ce 1er décembre. La machine communicante est sensée permettre aux consommateurs de mieux connaître leur consommation et donc, in fine de réduire leur facture. D'autant que les factures seront dorénavant établies sur la réalité des quantités consommées plutôt que sur une estimation nécessitant des ajustements ultérieurs. Le gestionnaire du réseau, ERDF, qui gère les compteurs, estime pour sa part que des économies seront réalisées grâce au relevé à distance (1,7 Mrds €) et surtout grâce à une réduction des possibilités de fraude (1,9 Mrds €). La détection des pannes sera également plus rapide, entraînant une amélioration de la qualité du service.


Interrogé par le quotidien 20 minutes, Nicolas Mouchnino, chargé de mission à l'UFC-Que Choisir, émet des réserves sur l'intérêt du boîtier électrique pour les clients. Il explique : "Ils pourront suivre leur consommation journalière uniquement sur Internet, et celle-ci sera présentée en kilowattheures. Ce qui est loin d'être parlant pour les consommateurs, qui auraient préféré qu'on leur fournisse des données en euros". Le spécialiste poursuit : "Ils ne bénéficieront pas d'informations sur leur consommation en temps réel et sur ce que consomme chaque équipement de la maison, ce qui aurait pu leur permettre de baisser le chauffage ou d'éteindre des machines, le cas échéant". L'information transmise par Linky serait donc incomplète et peu pertinente.

Un budget sous-estimé par ERDF ?

Outre cet aspect, le chargé de mission à l'UFC-Que Choisir, estime que le coût d'équipement des 35 millions d'automates à remplacer a - peut-être - été sous-estimé par ERDF, qui prévoit que les 5 milliards d'euros seront financés grâce aux économies réalisées en télémesure et à la diminution des fraudes. Dans les colonnes de 20 minutes, il précise : "Nous serons vigilants sur ce point, car si c'est le cas, il est fort à craindre que le surcoût soit répercuté sur la facture des consommateurs".

D'autres associations s'étaient inquiétées des effets sanitaires potentiels du compteur communicant, notamment pour les électrosensibles. ERDF avait répondu qu'il "ne présente aucune menace pour la santé (…) respecte toutes les normes sanitaires françaises et européennes, très restrictives". De plus, Linky "n'émet aucune onde radio (…) et utilise une technologie connue depuis les années 1950, appelée CPL, qui permet d'envoyer des informations dans les câbles du réseau électrique classique et existant". La fréquence de ces envois de paquets de données ne serait que de quelques secondes par jour, et non en continu, comme le craignent les personnes sensibles.

avatar
Admin
Admin

Messages : 10851
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 63
Localisation : cotes d'armor

Voir le profil de l'utilisateur http://lasandalettedeplouha.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le compteur Linky décrié par l'UFC-Que Choisir

Message par Admin le Lun 7 Déc - 20:21

Linky inquiète les électrosensibles

Le prochain déploiement du compteur électrique communicant Linky inquiète les personnes souffrant d'hypersensibilité aux ondes électromagnétiques. La Direction générale de la santé a saisi l'Agence nationale de sécurité sanitaire de la question en demandant une synthèse sur les effets sanitaires associés à une exposition liée aux compteurs intelligents.

Alors que l'installation des compteurs Linky chez les particuliers doit débuter à la fin de l'année, l'association Piartem-Electrosensibles s'alarme des effets sanitaires potentiels de cet équipement sur les personnes hypersensibles aux ondes. Janine Le Calvez, la présidente de l'association, déclare à l'AFP : "Nous sommes inquiets du fait que l'appareil enverra en permanence des informations par courant porteur en ligne (CPL) et qu'il rayonnera dans toutes les pièces de la maison". Elle a rencontré la sous-directrice de la prévention des risques liés à l'environnement et à l'alimentation à la Direction générale de la santé (DGS) qui annonce avoir saisi l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses). Cette dernière devra réaliser "une synthèse des caractéristiques et des connaissances sur les expositions liées aux compteurs intelligents et les effets sanitaires associés". Janine Le Calvez souhaite que les personnes électrosensibles puissent refuser l'installation de Linky chez elles


Pas de transmission en continu selon ERDF


La question de la multiplication des rayonnements au sein des habitations avait déjà alerté d'autres associations, comme Robin des Toits au mois de mai 2015 qui estime que les radiofréquences émises par le compteur d'ERDF sont des "cancérogènes possibles" et classées comme telles depuis mai 2011 par le Centre International de Recherche sur le Cancer. Rappelons que 35 millions de ces compteurs communicants doivent être déployés d'ici à 2021, pour un coût global de 5 milliards d'euros. Un coût non négligeable que le gouvernement et le responsable des réseaux électriques assurent être directement compensé par les économies d'énergies engendrées, notamment au moyen de mesures d'effacement. ERDF répond en outre que Linky "ne présente aucune menace pour la santé (…) il respecte toutes les normes sanitaires françaises et européennes, très restrictives". L'entreprise ajoute qu'il "n'émet aucune onde radio (…) et utilise une technologie connue depuis les années 1950, appelée CPL, qui permet d'envoyer des informations dans les câbles du réseau électrique classique et existant". Enfin, sur la fréquence d'envoi des informations, ERDF précise que le compteur n'en émet pas en continu "mais seulement quelques secondes par jour".

Outre Linky, un autre compteur devrait commencer à être déployé à la fin de 2015 et au début de 2016, celui de GrDF : Gazpar. Lui aussi transmet des paquets de données, deux fois par jour, mais grâce à un module radio qui communique avec un concentrateur, ce dernier les transmettant ensuite par Internet au système d'information national. Onze millions de foyers français sont concernés par ce deuxième changement de compteurs, qui devrait se terminer en 2022. Gazpar sera-t-il une nouvelle source d'inquiétude pour les électrosensibles ?

http://www.batiactu.com/edito/linky-inquiete-electrosensibles-42413.php
avatar
Admin
Admin

Messages : 10851
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 63
Localisation : cotes d'armor

Voir le profil de l'utilisateur http://lasandalettedeplouha.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le compteur Linky décrié par l'UFC-Que Choisir

Message par Admin le Sam 20 Fév - 17:51

Linky. Arguments à charge et à décharge

20 février 2016 à 11h41 / Flore Limantour


La contestation contre l'installation des compteurs d'électricité Linky ne cesse de s'amplifier en Bretagne. Petit rappel des faits et présentation des arguments à charge et à décharge d'ERDF et de ses opposants, pour bien comprendre les enjeux du débat.


1. Où en est le déploiement des compteurs Linky en Bretagne ? ERDF, le gestionnaire des réseaux d'électricité, s'est lancé dans l'installation de 35 millions de compteurs numériques, sur tout le territoire français, d'ici à 2021. Deux millions d'entre eux sont destinés à la Bretagne où l'opération sera achevée dès 2020. Cette année, 2.000 compteurs seront posés chaque jour dans la région.

2. Pourquoi changer de compteurs ? En quoi sont-ils intelligents ? Aux associations sceptiques comme Stop Linky qui a réuni 400 personnes, mercredi dernier, à Camaret (29), Bernard Laurans, le directeur régional d'ERDF répond : « Linky est fait pour simplifier la vie du client. Chaque jour, on peut consulter, sur internet, sa consommation du jour précédent. La facturation se fait sur la consommation réelle calculée à distance et non plus sur estimation ». Ce qui permet aussi à l'opérateur d'intervenir rapidement lors de panne. « Et s'il y a un pic de consommation, Linky permet de répartir l'énergie sur un plus grand nombre de clients, comme on l'a fait en test à Houat et Hoëdic ».

3. Quel coût pour l'usager ? Selon Stop Linky, « si le nouveau compteur n'est pas facturé, c'est bien l'usager qui, au final, paiera ». L'Allemagne y aurait renoncé à cause du coût exorbitant. « Mais l'Italie a posé 40.000 compteurs communicants. En Californie, c'est fait et au Japon, c'est en cours », réagit ERDF. « Les sept milliards d'investissement seront rentabilisés sur 20 ans. » Grâce à des suppressions d'emplois ? « Nous supprimons certains emplois, mais nous en créerons d'autres dans des nouveaux métiers ».

4. Une intrusion dans la vie privée ? Les associations protestent contre « le flicage de leur vie » et « le profilage des usagers ». Elles s'interrogent sur le devenir des informations collectées par Linky. ERDF se défend d'espionner et de diffuser les informations collectées : « Les données restent la propriété des clients et sont trois fois cryptées pour sécuriser la chaîne Linky ».

5. Un danger pour la santé ? À Crozon (29), l'école Diwan refuse l'installation d'un nouveau compteur ; à Roscanvel (29), le maire va consulter les parents avant de se décider pour l'école publique... La transmission des données du compteur vers ERDF se fait par le biais d'ondes dont la nocivité est redoutée. Surtout par ceux qui sont diagnostiqués « électro-sensibles ». « Aucun danger, affirme ERDF, il ne s'agit pas d'ondes électromagnétiques mais électriques émises la nuit pendant moins d'une minute. L'intensité du signal est largement en dessous des normes en vigueur. »

6. Des interférences avec les équipements de la maison ?
Incendies au Canada, lampes qui s'allument toutes seules, portes de garage bloquées... Les nouveaux compteurs vont-ils interférer avec la domotique et les équipements de la famille ? « Pas du tout. Nous sommes en basse fréquence, alors que la domotique est en haute fréquence », affirme Bernard Laurans.

7. Que faire si on n'en veut pas ? Si on ne veut pas de Linky, comme 1,6 % des usagers, il faut le signaler à ERDF dès que l'on reçoit le courrier annonçant le changement du compteur. Bernard Laurans l'assure : « On veut faire de la pédagogie, on ne passera pas en force, mais on essaiera de convaincre d'ici à 2020 ». Quitte à se déplacer avec des organismes agréés pour mesurer les fréquences.

http://www.letelegramme.fr/economie/linky-arguments-a-charge-et-a-decharge-20-02-2016-10964062.php
avatar
Admin
Admin

Messages : 10851
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 63
Localisation : cotes d'armor

Voir le profil de l'utilisateur http://lasandalettedeplouha.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le compteur Linky décrié par l'UFC-Que Choisir

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum