Black Swan (2011)

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Black Swan (2011)

Message par Admin le Sam 30 Jan - 22:36


Au cœur d’un été caniculaire, dans un petit village à la tranquillité apparente, le quotidien des habitants est perturbé par Josef Bousou. Fils de ferrailleurs, semeur de troubles, il est désigné par les villageois comme étant la source principale de tous leurs maux jusqu’au jour où il est retrouvé sans vie dans la cour de la maison familiale…


Dans le monde impitoyablement concurrentiel des danseuses de ballet,Darren Aronofsky signe un thriller fantasmorique diablement oppressant,aux accents horrifiques,et à la symbolique lourde de signification.Un véritable prodige,qui après "the Wrestler",érige un autre art corporel au rang de souffrance ultime,toujours dans une quête absolue de la perfection."Black Swan",à coup sûr,est le chef d'oeuvre de l'année 2011.Natalie Portman y tient le rôle de sa vie,qui devrait l'emmener à un Oscar indiscutable.Celui d'une danseuse toujours sous contrôle de sa mère possessive vivant par procuration(Barbara Hershey,dérangeante),prête à tous les sacrifices,pour obtenir le rôle principal du Lac des Cygnes sur la célèbre musique classique de Tchaïkovski(dont Clint Mansell fait un arrangement fabuleux).C'est du cinéma sensoriel,où le son et l'image fusionnent dans une apothéose artistique de premier ordre.Aronofsky et sa mise en scène retournante nous entraîne dans les abîmes d'une âme obessionnelle,en proie à la paranoïa aïgue,dont la lente déchéance mentale trouve son point d'orgue dans l'affrontement de sa catharsis.Natalie Portman,fiévreuse,sensuelle,terrifiante,fragile, douloureuse,dépassée,dévoile toute la palette des émotions refoulées.Extraordinaire actrice.Mila Kunis,représente sa face sombre,tour à tour avenante,menaçante ou fantasmée.Vincent Cassel s'insère très bien en maître de ballet redoutablement exigeant.Une grande claque cinématographique.

Histoire originale, réalisation inspirée, casting aux petits oignons, c'est un sans faute pour Darren Aronofsky qui, avec Black Swan, poursuit l'exploration de ses thématiques de prédilection (souffrances des corps, obsession, passion dévorante...) qu'il applique ici au monde impitoyable de la danse classique. La critique complète est en ligne sur le site Terreurvision.  http://www.terreurvision.com/2015/01/black-swan-20102011-de-darren-aronofsky.html





LE FILM ICI fleche


http://www.brolap.com/hjijd54f8f7ze0vcbfgh3645df/index.php?option=com_content&view=article&id=2517997338:ghhghgh&catid=7:drame-&Itemid=13
avatar
Admin
Admin

Messages : 8331
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 62
Localisation : cotes d'armor

Voir le profil de l'utilisateur http://lasandalettedeplouha.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum