Binic et Etables-sur-mer ne font plus qu'une commune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Binic et Etables-sur-mer ne font plus qu'une commune

Message par Admin le Mer 3 Fév - 11:49


Mariage mouvementé mardi soir, à Etables-sur-Mer, lors du conseil municipal chahuté par une manifestation d'opposants à la fusion qui a, néanmoins, été décidée.


Ambiance manif avec amplis et haut-parleurs devant la mairie d’Étables-sur-Mer, hier soir, où s’étaient rassemblés près de 150 opposants à une fusion avec Binic sans référendum. Seule une petite cinquantaine d’entre eux a pu trouver une place à l’intérieur, dans l’espace réservé au public, ou dans l’escalier d’accès à la salle des séances.Après la présentation du projet de commune nouvelle et de sa charte, le maire, Gérard Losq, a ouvert les débats.


Un conseil municipal partagé

Première intervention, celle de Gilbert Bertrand : « La nouvelle loi nous donne la possibilité de reporter notre décision au 30 juin. Donnons-nous ce délai pour laisser la parole à la population. Le temps qu’on nous explique et nous démontre le bien fondé de cette fusion. »Blandine Donnet insiste : « Ce qui me gêne, c’est l’urgence. On nous demande de valider un projet qui n’est pas abouti. »Le maire, Gérard Losq, précise que le travail de construction va se poursuivre et s’intensifier en associant élus et citoyens. « Je crois en ce projet. Je suis convaincu que cet avenir avec Binic nous apportera plus de moyens financiers et techniques. C’est un vrai projet de territoire. Une chance à saisir pour notre commune. »L’intervention de Frédérique Doré suit, cinglante : « Je me suis lancée dans l’aventure municipale en 2014 avec Gérard Losq. Ce projet n’était pas dans notre programme. S’il l’avait été, je n’aurais pas voté pour nous ! Cette charte, c’est du vent ! »Gérard Losq calme le jeu : « La charte n’est pas un élément de programme. Elle définit les grands principes de travail qui devront nous guider dans les mois à venir. »Une démissionD’autres interventions vont suivre, celle de Medhi Benomar, de Michel Sourd ou encore de Gilbert Bertrand. Toutes pour demander un report du vote après la décision du préfet sur les fusions intercommunales.À la demande d’Élisabeth Gouédard, suivie par 10 conseillers sur 23, le vote a lieu à bulletins secrets.Le mariage avec Binic recueille 14 votes pour, et 10 votes contre. Il a été immédiatement suivi par la démission de Frédérique Doré.


À Binic, un mariage désiré et validé

Ambiance plus calme à Binic, où une trentaine d’opposants ont assisté à la réunion du conseil municipal qui devait lui aussi se prononcer sur le mariage avec sa commune voisine.Même présentation qu’à Étables, suivie d’une heure de débat, où les partisans du mariage, les plus nombreux, ont exprimé leur envie et leur enthousiasme pour construire le territoire de demain, « cohérent et fort, entre Saint-Brieuc et Paimpol ».La majorité municipale est unie et solidaire, avec le soutien appuyé de trois élus de la minorité. « Nous avons estimé que ce projet, qui organise un nouveau territoire, était une chance pour nos deux communes, surtout à la veille de notre éventuelle intégration au sein de l’agglomération de Saint-Brieuc. Nous soutenons ce projet en tirant les leçons des différents débats. Nous veillerons à ce que les citoyens soient mieux informés et associés. »« C’est vrai que toute nouveauté génère des craintes, relève Jean-Yves Quéré, ce sera à nous de les lever. »Remarque appuyée par le maire Christian Urvoy : « Il va nous falloir être inventifs et mettre en place de nouveaux modes de travail. »


14 voix pour, 3 voix contre

Dans ce concert favorable, trois voix dissonantes, celles de Nathalie Mobuchon, Pierrette Le Berre et Yannick Collin, de la minorité. « Le manque de démocratie dont vous avez fait preuve nous oblige à voter contre. Ce projet, ficelé en trois mois, est vide. Aucune consultation, les forums n’étaient que de la communication. » […] « Vous confondez légalité et légitimité. Aucun de nous ne dispose de la légitimité. »« Ces propos sont la marque du populisme », relève René André.Et Christian Urvoy de conclure : « Évitons les déchirements. Moi, j’ai des ambitions pour le territoire. »Vote à main levée : 14 pour et 3 contre.



http://www.ouest-france.fr/bretagne/etables-sur-mer-22680/binic-et-etables-sur-mer-ne-font-plus-quune-commune-4012916
avatar
Admin
Admin

Messages : 9156
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 62
Localisation : cotes d'armor

Voir le profil de l'utilisateur http://lasandalettedeplouha.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum