Les auteurs français sont de moins en moins bien payés

Aller en bas

Les auteurs français sont de moins en moins bien payés  Empty Les auteurs français sont de moins en moins bien payés

Message par Admin le Sam 19 Mar - 16:52

Les auteurs français sont de moins en moins bien payés  1219


Par Maxime Lavenant


A l'occasion de l'ouverture du Salon du livre de Paris, le ministère de la Culture publie une étude d'ampleur inédite sur la situation économique et sociale des auteurs.

Combien y a-t-il d'écrivains en France ? Pour quelle rémunération moyenne ? Commandée par le ministère de la Culture, une vaste étude - la première du genre - vient d'être publiée, qui tente de fournir une photographie de la situation économique et sociale des auteurs du livre.

Si elle ne peut prétendre à l'exhaustivité, du fait de la multiplicité des situations, l'étude donne des renseignements précieux sur le métier et ses évolutions.

Premier constat : en 2013 (les données de l'étude ne vont pas au-delà), la France a compté 101 600 auteurs du livre. Autrement dit des personnes ayant perçu cette année-là des revenus d'auteurs dans le domaine du livre. Cela ne signifie pas que tous sont écrivains de métier, bien au contraire.


12 100 auteurs "actifs"

Pour y voir plus clair, il convient de distinguer les 5 904 affiliés à l'Agessa (la Sécurité sociale des auteurs), considérés comme professionnels, des autres dits "précomptés". Pour autant, au sein de ce second groupe, certains perçoivent des revenus d'auteurs suffisants pour rejoindre l'Agessa (qui impose un seuil minimum d'environ 8 500 € bruts par an).

Au final, l'étude estime à 12 100 le nombre d'auteurs "actifs". Celui-ci est imparfait car il exclut de facto les auteurs ayant entamé leur carrière après 2013, et les quelques-uns qui n'auraient perçu aucun revenu en 2013.

Mais alors, combien vivent pleinement de leur plume ? L'étude évalue à 8 100 le nombre d'auteurs du livre percevant des revenus d'auteurs au moins supérieur au Smic (plus de 13 445 € nets par an). Parmi eux, seuls 1 620 gagneraient plus de trois Smic (plus de 40 335 € nets).

Ce chiffre de 8 100 s'avère toutefois imparfait, puisqu'il exclut ceux dont le revenu d'auteur inférieur au Smic est compensé par une activité professionnelle annexe (c'est le cas d'environ 35 % des auteurs affiliés). Ce peut-être des rencontres publiques, des lectures, des animations d'atelier…

Enfin, précision indispensable : l'intitulé "auteurs du livre" réunit plusieurs catégories : auteurs de texte (écrivains, poètes, essayistes, etc.), dessinateurs/coloristes BD, scénaristes BD, illustrateurs ou encore traducteurs.

Dès lors, on comprend bien qu'un inventaire exhaustif du nombre d'écrivains en France relève de la gageure.


Revenus en baisse

Quant à la rémunération, la tendance est à la baisse depuis le milieu des années 1990 jusqu'en 2013. Pour ne prendre que le cas des affiliés, le revenu annuel médian (la moitié gagne plus, l'autre moins) issu de l'activité d'auteur est de 17 600 € par an, contre 21 264 € pour celui des salariés français.

Dans le détail, le revenu d'auteur des écrivains est quasiment revenu au niveau de celui de 1979, celui des illustrateurs est plutôt en baisse, quand a contrario celui des traducteurs a augmenté d'environ 24 % au cours des trente dernières années.

D'ailleurs, quand on les interroge sur leur métier, les auteurs disent d'abord "passionnant" avant d'ajouter "précaire", "difficile" et "mal-payé". L'enquête révèle ainsi que 18 % des affiliés vivent dans un foyer aux revenus très modestes, déclarant moins de 15 000 € nets par an.


http://www.ouest-france.fr/culture/livres/les-auteurs-francais-sont-de-moins-en-moins-bien-payes-4102271
Admin
Admin
Admin

Messages : 11858
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 64
Localisation : cotes d'armor

Voir le profil de l'utilisateur http://lasandalettedeplouha.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum