Exclusif: les conseils du commandant de gendarmerie chargé de l'enquête sur le trafic des 600 camping-cars maquillés

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

Exclusif: les conseils du commandant de gendarmerie chargé de l'enquête sur le trafic des 600 camping-cars maquillés

Message par Admin le Jeu 21 Avr - 16:57

Le Lieutenant Colonel Renald Boismoreau est commandant de la section de recherche de Caen. A ce titre, il est chargé de l'enquête, pour toute la France, sur le trafic de camping-cars révélée en avril 2016. Le Monde du Camping-Car a pu contacter cet officier de gendarmerie par téléphone, pour lui demander ses conseils à destination des camping-caristes.

La gendarmerie a récemment mis à jour un trafic massif de camping-cars volés. Les véhicules dérobés dans des concessions étaient ensuite maquillés avec des numéros de série empruntés à des utilitaires hors d'usage. Pour lire notre récit de l'affaire, voir plus bas(1)

Que va-t-il arriver aux camping-caristes qui ont acheté des camping-cars maquillés?


Cela dépend. Il faut distinguer deux cas de figure: le possesseur du camping-car maquillé est-il de bonne foi ou est-il un véritable recéleur? Si on est face à un propriétaire qu'on estime de bonne foi, on va lui laisser le camping-car. On procédera à une saisie sans dépossession avec classement sans suite. Puis l'autorité judiciaire remettra un document à présenter à l'autorité préfectorale pour faire refrapper le camping-car avec un numéro conforme. Cela implique certains frais, mais au final l'acquéreur pourra conserver son camping-car. Ceux qui sont de mauvaise foi seront jugés comme recéleurs, le véhicule sera saisi. Après 3 semaines d'opérations, on estime à 50% la part des acquéreurs de bonne foi.

Comment déterminer si le possesseur du camping-car est de bonne foi ou non?

Nous allons enquêter pour déterminer si l'acquéreur savait que le camping-car avait été maquillé. Parmi les éléments que nous allons prendre en compte, il y a le prix. Quand vous achetez un camping-car 20.000€ alors qu'il vaut 40.000€, ça peut-être un élément d'appréciation. Mais ça ne sera pas le seul élément. On va aussi vérifier si le possesseur est la personne qui a déposé le certificat de recarrossage. Car ce document ne peut être qu'un faux, ce qui prouve la mauvaise foi. On va aussi s'intéresser à l'historique du véhicule, ainsi qu'au récit que le vendeur et l'acheter vont pouvoir nous faire de la négociation. Cela explique qu'on ait besoin d'un délai. On ne sait pas encore combien de personnes seront mises en examen.

Quel conseil peut-on donner aux acquéreurs de camping-cars d'occasion?


En cas de doute, il faut éviter d'acheter. Et préférer les achats en réseau, s'assurer de l'historique du camping-car, vérifier le kilométrage. Eventuellement demander à ce qu'une concession vérifie la conformité des numéros de série. Il est arrivé que le concessionnaire détecte l'anomalie à l'occasion de la première révision. Même si vous avez déjà acheté le camping-car, consultez le réseau. Les revendeurs de la marque du porteur (Fiat, Ford…) ou du camping-car sont capables de déceler les maquillages.


21/04/2016 11:57 par Antoine Chapenoire
http://www.lemondeducampingcar.fr/actualite/infos/exclusif-les-conseils-du-commandant-de-gendarmerie-charge-de-l-enquete-sur-le-trafic-des-600-camping-cars-maquilles.html



(1) Plus de 600 camping-cars volés et revendus: le point sur l'affaire


La gendarmerie a démantelé un important trafic de camping-cars volés. Dérobés neufs dans des concessions, ces motorhomes se voyaient ensuite affecter des numéros de série appartenant à d'anciens porteurs acquis dans des casses. Les véhicules étaient ensuite revendus à prix cassés sur internet. 630 camping-cars seraient concernés, dont 280 auraient été retrouvés, à la date du 21 avril 2016. Le Monde du Camping-Car dresse le récit de l'affaire et donne la parole aux camping-caristes.

Plus 600 camping-cars volés en France, maquillés puis destinés à être revendus sur des sites d'annonces. Un vaste trafic a été démantelé grâce aux efforts coordonnés de 1800 gendarmes, dans 91 départements. Les véhicules étaient d'abord dérobés chez des concessionnaires, dans un état neuf. Parallèlement, les voleurs faisaient l'acquisition de camping-cars hors-d'âge, dans des casses, dont ils récupéraient les numéros de série pour les appliquer sur les motorhomes neufs.

Revente à prix cassés
Les camping-cars étaient ensuite revendus sur des sites internet d'annonces entre particuliers. Selon France 3, “la moitié des nouveaux propriétaires de ces véhicules volés seraient de bonne foi”. Ces acquéreurs innocents auraient été attirés par des prix défiant toute concurrence, proposés pour l'achat de camping-cars flambant neufs. Mais si la moitié de ces nouveaux propriétaires est de “bonne foi”, cela sous-entend que l'autre moitié des acquéreurs auraient acheté ces véhicules en connaissance de cause…

Des camping-cars maquillés circulent encore…
L'affaire, qui touche en tout 630 camping-cars, constituerait un préjudice de près de 21 millions d'euros. Les premiers vols ayant été constatés en Normandie, à Condé-sur-Vire (Manche), c'est le parquet de Coutances qui est chargé de conduire la recherche des camping-cars maquillés. L'enquête, menée depuis le 29 mars 2016 par la gendarmerie, aurait déjà permis de retrouver 280 camping-cars (au 21 avril 2016). Mais évidemment, les préfectures ont été appelées à se montrer vigilantes au moment d'accorder des certificats d'immatriculation. D'autres véhicules maquillés circulent encore…

Réactions des camping-caristes
Sur la page facebook du Monde du Camping-Car, de nombreuses réactions ont été déposées par des camping-caristes. Certains ne sont pas étonnés, comme Denise: “C'est rassurant que la gendarmerie et la police mettent en œuvre de gros moyens pour dénoncer ces trafics. J'ai dénoncé souvent au site "le bon coin " des annonces suspectes de vente de camping cars très en dessous du prix du marché, où le vendeur vous propose de lui envoyer un mandat cash de quelques milliers d'euros et vous propose la livraison du camping car chez vous contre paiement du solde au livreur.” Dom est du même avis: “Comme dit la gendarmerie, acheter un camping-car quasi neuf 20000€ en dessous du prix du marché, c'est chercher les emmerdes ou être complice!” On note aussi des messages d'encouragement à destination des enquêteurs: “Bravo et félicitations !”, commente Pascal. Quant à Jacques, contributeur très régulier de notre page facebook, il se montre soulagé: “Je suis tranquille avec le mien acheté neuf en 2004.”

Revue de web
Dès le point presse du procureur de Coutances le 20 avril 2016, les journaux, chaînes de télévision et station de radio ont proposé d'intéressants reportages. On pourra donc consulter les reportages vidéos de France 3 Normandie (ci-dessous) et du Parisien TV (en cliquant ici). Pour un récit détaillé de l'affaire, nous vous conseillons la lecture de l'article paru sur le site de France 3 Normandie (en cliquant ici), ou celui de Paris-Normandie
http://www.lemondeducampingcar.fr/actualite/infos/600-camping-cars-voles-affaire-maquilles-trafic.html
avatar
Admin
Admin

Messages : 10488
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 63
Localisation : cotes d'armor

Voir le profil de l'utilisateur http://lasandalettedeplouha.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exclusif: les conseils du commandant de gendarmerie chargé de l'enquête sur le trafic des 600 camping-cars maquillés

Message par Admin le Jeu 21 Avr - 20:28

Un vaste trafic de camping-cars démantelé

Un vaste trafic de camping-cars volés (sur ces trois dernières années), maquillés puis revendus vient d’être mis au grand jour par une opération de gendarmerie d’envergure nationale.

La méthode se voulait simple : les malfaiteurs achetaient des vieux véhicules de type utilitaire (la plupart du temps en tant qu’épaves) et utilisaient le certificat d'immatriculation pour obtenir des papiers en bonne et due forme, pour un camping-car volé, via un certificat de carrossage falsifié. Ce certificat correspond normalement à la déclaration de transformation d’un véhicule utilitaire en un modèle aménagé, en l’occurrence un camping-car. Ce changement entraînait l’émission d’une nouvelle carte grise dont les numéros de série de l’utilitaire étaient méticuleusement refrappés sur ceux du camping-car volés pour la concordance.

Une fois la carte grise obtenue, les camping-cars volés étaient revendus avec un certificat d’immatriculation « valide » à des prix très attractifs de particulier à particulier… jusqu’à 30 à 40 % moins cher que le marché pour certains modèles récents.
L’enquête débutée en août 2015 s’est donc concentrée à contrôler durant quatre mois seulement une base de plus de 100 000 véhicules ayant fait l’objet d’une demande spécifique de carrossage. Au final, 630 modèles ont été identifiés comme suspects. C’est pourquoi, entre le 29 mars et le 20 avril, près de 1 800 militaires dans 91 départements ont opérés à une vérification minutieuse des camping-cars. A ce jour, 280 camping-cars ont pu être retrouvés représentant pour l’heure un préjudice financier estimé à plus de 11 millions d’euros, mais qui pourrait facilement grimper au total au-delà de 20 millions d’euros.

Le plus compliqué pour les forces de l’ordre est désormais de déceler la bonne ou mauvaise foi des acquéreurs. Pour exemple, dans la saisie dans un département de l’Ile-de-France, figure parmi la liste un camping-car avec 500 km au compteur et une carte grise dont la date de première immatriculation fait état de 2007. Autant dire que la personne ne pouvait ignorer la provenance tendancieuse du véhicule nous a confié le capitaine Briand, chef du cabinet-communication de la région de gendarmerie de Basse-Normandie joint par téléphone.
Dans un communiqué, le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve, a tenu à féliciter hier les enquêteurs de la gendarmerie mobilisés pour avoir mis fin à ce trafic saluant la rigueur et le professionnalisme des militaires qui ont permis ce démantèlement à échelle nationale. Il faut dire qu’il n’y a jamais eu en France autant de véhicules retrouvés volés lors d’une seule et même opération.
Publié le
21/04/2016

avatar
Admin
Admin

Messages : 10488
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 63
Localisation : cotes d'armor

Voir le profil de l'utilisateur http://lasandalettedeplouha.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum