Derniers sujets

Lantic. Quand les ordures passent au crible !

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

Lantic. Quand les ordures passent au crible !

Message par Admin le Ven 2 Déc - 16:44



Pauline Darvey  

L'usine de compostage de Launay-Lantic transforme les déchets ménagers en compost pour les agriculteurs. 15 000 à 16 000 tonnes d'ordures sont traitées chaque année.


Et hop, une poubelle de plus dans le bac gris ! Pour vous, l'histoire s'arrête là. À l'usine de compostage de Launay-Lantic, elle commence. « Nous traitons notamment toutes les ordures ménagères de Lantic et de la petite agglo de Saint-Brieuc, précise Mark Briand, directeur du Syndicat de valorisation des déchets Kerval centre Armor. Soit près de 15 000 à 16 000 tonnes de déchets par an. »

Le but de la manoeuvre ? Transformer les ordures ménagères en compost. « L'usine a été complètement refaite en 2004 pour améliorer la qualité du compost ! », précise le directeur.

Fermentation

Mais pour en arriver là, l'itinéraire d'une poubelle est long et semé d'embûches ! Son parcours commence dans une grande benne. « On humidifie ces déchets en les mélangeant à des biodéchets, c'est-à-dire des déchets biodégradables. »


À l'aide d'une grande pince télécommandée, cette mixture part ensuite dans un long tube de fermentation. À l'intérieur, des couteaux déchirent les sacs. Et des souffleries à 70 °C permettent d'accélérer la dégradation des déchets. « Entre l'entrée et la sortie, les déchets y passent trois à quatre jours », calcule Mark Briand.Et surprise, à l'issue de ce séjour, le plastique, le verre et les boîtes de conserve sont restés intacts. « C'est le tout premier tri ! »


Crible

Mais le chemin est loin d'être terminé pour les déchets organiques qui, eux, ont changé d'aspect. Ils sont emmenés grâce à un grand tunnel au sommet de la tour d'affinage. « Ils passent d'abord par un crible grossier. Ils atterrissent ensuite sur un tapis balistique. Les déchets non organiques rebondissent dessus puis tombent dans des box à refus en dessous. Le reste, beaucoup plus léger, reste sur le tapis et continue son parcours. »

En fin de parcours, au rez-de-chaussée de la tour, un dernier criblage à 10 mm est effectué. « Avant 2004, on criblait à 50 mm. Il y avait beaucoup plus de choses qui passaient dans le compost. »

50 % de valorisation


À la sortie de la tour, la moitié de la poubelle sera transformée en compost.« Mais avec le tri en porte à porte, nous avons déjà augmenté ce chiffre », assure Mark Briand. Résultat : des poubelles beaucoup plus propres. Et de moins en moins de déchets non-compostables.



Grâce à l’usine de tri et de valorisation qui ouvrira au printemps à Ploufragan, près de 80 % des déchets actuellement enfouis pourront être recyclés en combustibles solides de récupération. | ouest-france


Mais ce n'est pas terminé. « On mélange ensuite le compost à du déchet vert pour structurer le produit. » Le compost reste ensuite pendant près d'un mois et demi dans un box avec une aération au sol.

Quatre mois et demi plus tard, le compost est prêt ! « On le vend ensuite 3 à 4 € la tonne aux agriculteurs. » Et voilà comment vos ordures servent à enrichir le sol en humus.

http://www.ouest-france.fr/bretagne/saint-brieuc-22000/lantic-quand-les-ordures-passent-au-crible-4652348
avatar
Admin
Admin

Messages : 11164
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 63
Localisation : cotes d'armor

Voir le profil de l'utilisateur http://lasandalettedeplouha.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum