Un remake du Colosse de Rhodes

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un remake du Colosse de Rhodes

Message par Admin le Jeu 16 Fév - 21:01

Le Colosse de Rhodes faisait partie des sept Merveilles du monde antique. Les 6 autres sont : la Grande Pyramide de Gizeh, les Jardins Suspendus de Babylone, la statue de Zeus à Olympie, le temple d'Artémis (ou Diane) à Éphèse, le Mausolée d'Halicarnasse et le Phare d'Alexandrie.

La seule merveille à subsister est la Grande Pyramide.

Nous allons nous intéresser aujourd'hui au Colosse de Rhodes, avec une introduction de Manly Hall sur le pourquoi de la construction de ces Merveilles



Une grande partie des sculpteurs et des architectes de l'ancien monde était initiée aux Mystères, aux rites d'Éleusis en particulier [ville grecque près d'Athènes]. Depuis l'aube des temps, les tailleurs de pierre et les sculpteurs sur bois ont constitué une caste divinement adombrée. À mesure que la civilisation s'étendait progressivement sur terre, des cités ont été bâties et désertées ; des monuments furent érigés pour des héros aujourd'hui inconnus ; des temples furent construits pour des dieux qui gisent brisés dans la poussière des nations qu'ils inspirèrent. Des recherches ont prouvé que non seulement les bâtisseurs de ces cités et monuments et les sculpteurs qui ont ciselé les visages impénétrables étaient des maîtres artisans, mais que dans le monde actuel aucun ne les égale. La profonde connaissance des mathématiques et de l'astronomie intégrée dans l'ancienne architecture et la toute aussi profonde connaissance de l'anatomie révélée dans la statuaire grecque, montrent que ces façonneurs étaient des esprits supérieurs empreints de la sagesse que conféraient les arcanes des Mystères. C'est ainsi que fut créée la guilde des bâtisseurs, ancêtres des modernes Franc-maçons. Quand ils s'employaient à construire des palais, des temples ou des monuments ou à sculpter des statues pour les gens fortunés, ces architectes et artistes initiés dissimulaient dans leurs œuvres une doctrine secrète, de sorte qu'aujourd'hui, longtemps après que leurs os soient retournés en poussière, le monde réalise que ces premiers artisans étaient en fait dûment initiés et dignes de recevoir la dénomination de maîtres maçons.



Les sept merveilles du monde, bien que destinées en apparence à diverses destinations, étaient vraiment des monuments érigés pour perpétuer les arcanes des Mystères. C'étaient des structures symboliques, placées à des endroits particuliers et le but réel de leur édification ne peut être capté que par les seuls initiés. Éliphas Levi a noté les correspondances marquées entre ces sept merveilles et les sept planètes. Les sept merveilles du monde ont été construites par des franc-maçons en honneur aux sept génies planétaires. Leur symbolisme secret est le même que celui des sept sceaux de la Révélation et des sept églises d'Asie.

Le Colosse de Rhodes, une gigantesque statue en bronze haute d'environ 33 mètres et qui nécessita douze ans de travail, fut l’œuvre d'un artiste initié, Charès de Lindos. La théorie populaire – acceptée depuis plusieurs siècles – que la statue se tenait debout avec un pied de chaque côté de l'entrée du port de Rhodes et que les navires toutes voiles sorties passaient entre ses pieds, n'a jamais été étayée. La statue ne resta malheureusement debout que 56 ans, elle fut renversée par un séisme en – 224. Les parties brisées du Colosse restèrent éparpillées sur le sol pendant plus de 900 ans jusqu'à ce qu'un marchand juif les achète et emporte le métal qui fut transporté sur le dos de 700 chameaux. Certains pensaient que le bronze fut converti en munitions et d'autres qu'il fut transformé en canalisations de drainage. Cette gigantesque statue dorée, avec sa couronne de rayons solaires et sa torche levée avait pour signification occulte le glorieux homme solaire des Mystères, le sauveur universel.


Cela dit, revenons à l'époque moderne avec un projet fou de reconstruction du Colosse dont le sens symbolique sera bien entendu complètement perdu.





Une équipe d'ingénieurs cherche à reconstruire le Colosse de Rhodes – cinq fois plus grand que le précédent



Par Rafi Schwartz
Traduit par Hélios




Dressé à plus de trente mètres, le Colosse dominait l'ancienne cité grecque de Rhodes. Hommage de fer et de bronze au dieu solaire Hélios, le Colosse fut érigé à la suite d'une défense victorieuse de Rhodes contre un siège macédonien en l'an – 305 et il subsista pendant plus d'un demi-siècle, jusqu'à sa destruction par un tremblement de terre catastrophique en – 226. Le Colosse était si magnifique et si stupéfiant qu'il mérita d'être mentionné avec les pyramides de Gizeh et le phare d'Alexandrie sur la célèbre liste d'Antipater de Sidon des sept merveilles du monde antique. Malgré les discussions des historiens sur la posture de la statue et son emplacement exact, sa contribution est telle que l'île de Rhodes est désormais synonyme de cette sculpture géante.


Deux représentations imaginées du Colosse de Rhodes


Cet héritage en tête, une équipe grecque d'architectes, d'ingénieurs et d'archéologues a mis au point un ambitieux plan pour recréer l'emblématique colosse de Rhodes à l'aide des normes, techniques et technologies du 21ème siècle. Le colosse qu'ils proposent serait cinq fois plus grand que l'original, il ferait donc 152 mètres de haut et contiendrait un centre culturel, une bibliothèque, un hall d'exposition et un phare dominant le port de Rhodes




https://youtu.be/vM6_FoDrNeA


Derrière ces plans ambitieux, l'équipe s'est inspiré de questions tant financières qu'humanitaires, explique le site du projet :

L'idée de construire un colosse de Rhodes contemporain a commencé à surgir parmi de jeunes professionnels, après l'éclatement de la crise économique en Grèce. Avec la montée du chômage et les rêves et ambitions brisées de toute une génération, ils ont tenté de mettre un but en commun. Leur tâche principale était de faire de Rhodes un nouveau point de référence pour le monde entier, de suivre une nouvelle voie et de trouver une solution aux problèmes qui ont causé tant d'affliction à des milliers de gens, obligés de fuir à l'étranger.
Ils estiment que leur colosse coûterait aux environs de 240-260 millions d'euros et qu'il faudrait trois ans pour l'achever. Les fonds proviendraient à la fois d'un investissement collectif et d'un financement participatif mondial [crowdfunding]. Le but, expliquent-ils, est "de créer plusieurs nouveaux emplois et un 'effet domino' pour l'économie locale" en rapportant, selon les estimations, deux milliards d'euros par le tourisme.

Comme le montre leur concept en vidéo, l'équipe a l'intention de créer à la base une ossature en trépied, qui abriterait un centre de visite, un hall d'exposition, etc – avant de revêtir la superstructure du colosse dans un style anthropomorphique



https://youtu.be/voBCtRv026A



Ce colosse remis au goût du jour est prévu pour résister aussi bien aux séismes qu'au vent, afin d'empêcher le même effondrement catastrophique subi par son prédécesseur.

Il est à signaler que c'est loin d'être la première fois qu'on envisage de recréer une ancienne merveille. En 1999, des plans ont été dessinés pour bâtir un nouveau colosse en signe de coopération internationale pour le nouveau millénaire. Presque dix ans plus tard, en 2008, un architecte allemand, Gert Hof, proposa une nouvelle version identique.

Bien que ces tout récents plans doivent apparemment dépasser le stade conceptuel, ils ont déjà aidé à réaffirmer la place unique du colosse dans l'histoire grecque et l'imaginaire mondial.
avatar
Admin
Admin

Messages : 9560
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 62
Localisation : cotes d'armor

Voir le profil de l'utilisateur http://lasandalettedeplouha.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum