Mystérieux objets tombés du ciel

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mystérieux objets tombés du ciel

Message par Admin le Sam 18 Fév - 22:51

je repensais en copiant cet article à la météorite tombée en Bretagne un certain mois de juillet. Les dernières informations parues disent : ''Nous avons déterminé que la météorite s'est désintégrée au-dessus de la forêt de Brocéliande, quasiment au-dessus de Paimpont, et que ses débris sont sans doute tombés dans un cercle d'une trentaine de kilomètres de diamètre, situé au nord de Ploërmel. La météorite serait d'une taille comprise entre celle d'une balle de tennis et d'un ballon."

http://meteorites.superforum.fr/http://meteorites.superforum.fr/


Voici présentée une dizaine de météorites tombées aux quatre coins de la planète :


La merveille de Willamette

La météorite de Willamette est la plus grosse météorite découverte en Amérique du nord. Un colon du nom de Ellis Hughes découvrit la météorite dans l'Orégon en 1902 et déplaça le rocher de 15 tonnes et demi dans sa propriété. Ce ne fut pas le seul voyage terrestre de la météorite : aucun cratère d'impact ne fut trouvé sur le site d'origine de la météorite, les chercheurs suspectent qu'elle avait atterri ailleurs et avait été transportée dans l'Orégon par l'action de la glace pendant l'ère glaciaire. Elle est exposée aujourd'hui au musée de l'histoire naturelle à New York.





Du métal enterré


La météorite de Hoba en Namibie est le morceau de météorite d'un seul tenant le plus grand connu sur Terre. Un fermier découvrit la masse métallique gigantesque en labourant son champ au début des années 1900. Elle fut rapidement exhumée et estimée à un poids d'environ 66 tonnes. En raison de sa masse colossale, elle ne fut jamais déplacée.




Tagish Lake

En janvier 2000, un météor explosa au-dessus du lac Tagish au sud-ouest du Canada, éparpillant au moins 10 kg de météorites sur le lac gelé. Une étude de juin 2011 publiée dans le journal Science trouva des variations géologiques significatives dans les fragments, dont certains contenaient des amino-acides et autres bâtisseurs de vie biochimiques.




De la vie dans une météorite ?

La météorite d'Orgueil tomba en France en 1864 et causa une tempête dans les cercles scientifiques en 2011. le scientifique de la NASA Richard Hoover déclara en mars 2011 dans le Journal de Cosmologie que les filaments dans la météorite, observés sous un microscope électronique, pourraient être la preuve de bactéries extraterrestres.
D'autres scientifiques, pourtant, l'ont traité de fou, soulignant que les structures pouvaient avoir été créées par des processus non-organiques.






Vieux rocher, nouveau minéral

Les météorites apportent parfois quelque chose de nouveau sur Terre. Cette météorite âgée de 4,5 milliards d'années atterrit au nord-ouest de l'Afrique. À l'intérieur, les scientifiques découvrirent un minéral appelé krotite, qui n'avait jamais été trouvé auparavant dans la nature. Le krotite se forme à de hautes températures et à basse pression, et il était probablement l'un des premiers minéraux d'un système solaire récemment émergé.







Météorite martienne


Cette météorite de Mars fut trouvée en 1984 dans le champ de glace Allan Hills en Antarctique et fut surnommée ALH 84001. En 1996 des chercheurs annoncèrent dans le journal Science que les structures de la météorite pourraient être de la vie microbienne fossilisée, démarrant une sorte de tempête médiatique inattendue d'une histoire sur une vie potentielle sur Mars. Mais la plupart des scientifiques sont restés sceptiques sur une preuve de vie montrée par le spécimen Allan Hills et les études faites depuis 1996 n'ont pu conclure que les déclarations d'origine étaient correctes.






Météorite d'un autre monde

La Terre n'est pas la seule planète possédant des roches extraterrestres. Cette météorite ferreuse fut trouvée sur la planète rouge, première météorite jamais découverte sur un autre monde.




Météorite lunaire

Jusqu'à 1980, les scientifiques pensaient que toutes les météorites provenaient de la ceinture d'astéroïdes entre Mars et Jupiter. Cette roche tachetée de blanc a changé tout cela. Les chercheurs l'ont trouvé en Antarctique en 1981 et remarquèrent sa similitude avec les roches lunaires que les astronautes d'Apollo rapportèrent sur Terre. Des tests ont montré que cette roche provenait assez sûrement de la lune. Les 15 années suivantes, 11 autres roches lunaires furent trouvées sur Terre.






Accident de voiture


Toutes les météorites ne tombent pas dans un désert. La météorite de Peekskill s'écrasa sur cette malchanceuse voiture à New York en 1992. La météorite même n'avait rien de remarquable, mais plus d'une douzaine de personnes prirent en vidéo son arrivée dans l'atmosphère, fournissant aux scientifiques une abondance de données sur le comportement de la météorite avant son contact avec le sol.
La voiture devint célèbre aussi. Elle est aujourd'hui la propriété de R.A. Langheinrich Météorites, et a été exposée à travers le monde.







Météorite d'Allende


Ce large fragment de 8 cm fait partie de la météorite d'Allende, la météorite la plus étudiée jusqu'ici. Ce morceau de roche de la taille d'une voiture s'est enflammée dans l'atmosphère terrestre en février 1969. Elle se brisa en milliers de morceaux, qu'on retrouva dispersés dans le désert du nord de Mexico dans l'état de Chihuahua.
La météorite d'Allende est une chondrite carbonée, un type rare de météorite qui ne représente qu'environ 4% des météorites connues. La météorite d'Allende contient des composants qui ont plus de 4,5 milliards d'années, faisant du roc un instantané des conditions présentes aux premiers jours du système solaire.




Les cratères de météores

Météor Cratère



Le cratère du météore Barringer – connu sous le nom populaire de Météor Crater, situé près de Winslow en Arizona, s'est formé il y a quelque 50.000 ans dans une roche sédimentaire feuilletée du plateau au sud du Colorado.
Le cratère a grossièrement un diamètre de 1,200 km. Le trou géant arbore un bord qui s'élève à 60 mètres au-dessus du plateau environnant. Le fond du cratère descend jusqu'à 180 mètres.
Les parois supérieures ont une inclinaison moyenne de 40 à 50 degrés, bien qu'elles incluent aussi des falaises presque verticales. La roche éjectée du cratère forme un tapis de débris qui s'étale à partir du bord sur une distance de 1 km.







Le cratère de Manicouagan




Le cratère de Manicouagan dans le nord du Canada, est un des plus vieux cratères d'impact connus. Formé lors d'un incroyable impact il y a 200 millions d'années de cela, il n'en reste aujourd'hui qu'un lac en forme de couronne. Quant au cratère, il a été érodé par le passage de glaciers et d'autres processus érosifs de la planète Terre. Néanmoins, la roche dure du lieu d'impact a conservé la plupart des structures complexes de l'impact et offre ainsi aux scientifiques un cas d'école qui les aide à comprendre les grandes structures sur Terre et sur d'autres petits corps du système solaire. On voit aussi la queue verticale de la navette spatiale d'où la photo a été prise en 1983.







avatar
Admin
Admin

Messages : 9560
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 62
Localisation : cotes d'armor

Voir le profil de l'utilisateur http://lasandalettedeplouha.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum