Derniers sujets

Détection du cancer du sein. Le flair des chiens efficace à 100%

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Détection du cancer du sein. Le flair des chiens efficace à 100%

Message par Admin le Jeu 2 Mar - 21:16



L'institut Curie a annoncé mercredi les excellents résultats de tests permettant de détecter des tumeurs cancéreuses grâce au flair de chiens entraînés. Le protocole Kdog s'avère efficace à 100% après six mois de tests.

Les six premiers mois de tests ont révélé une « efficacité à 100% » du protocole Kdog visant à mettre au point une détection précoce des tumeurs cancéreuses par le seul odorat d'un chien, a indiqué mercredi à l'AFP l'Institut Curie qui porte ce projet.

Après six mois d'entraînement sur le site de Magnac-Laval (87), Thor et Nikios, les deux malinois acquis par l'Institut afin d'être formés à la détection précoce du cancer du sein ont rempli leur mission. Si bien que l'Institut Curie a annoncé un « résultat positif à 100% » de cette phase-test menée sur une cohorte de 130 femmes volontaires.

Les chiens sont dressés à « repérer les composés odorants » permettant de détecter un cancer sur une lingette imprégnée de la transpiration ou de tissus prélevés sur un sujet.

Portée par une équipe pluridisciplinaire associant l'institut de recherche et des experts cynophiles, cette première étape du projet Kdog a été rendue possible par un financement participatif.


Une étude clinique à venir

Les résultats « très positifs » des six premiers mois confirment la pertinence d'une « étude clinique » qui pourra, cette fois, entrer dans le cadre d'un financement en partie porté par le programme hospitalier de recherche clinique. « Une demande est sur le point d'être déposée en ce sens », a précisé l'Institut Curie.


Cette étude clinique, qui associera quatre chiens, se déroulera sur une période de trois ans entre 2018 et 2021 et s'appuiera sur une sélection de 1.000 femmes. « Il s'agit de prendre en compte un échantillon plus important pour valider la sensibilité du projet Kdog », selon l'institut de recherche.

Deux nouveaux chiens de race différente et conduits par un autre dresseur rejoindront les deux malinois pionniers du projet Kdog, afin « de démontrer également que le protocole Kdog est indépendant de la race du chien renifleur et de son maître », a expliqué Aurélie Thuleau, ingénieur en biochimie, impliquée dans le projet Kdog mené sous la houlette de la chercheuse Isabelle Fromantin.

Des outils de diagnostic peu coûteux

Avec ce dispositif « simple », « non-invasif et peu coûteux », l'Institut Curie espère à terme « étendre ce processus dans les pays en voie de développement (...) où les outils de diagnostic peuvent faire défaut ». Le flair très développé du chien lui permet de détecter les cancers à des stades précoces. Ce dépistage précoce permet, entre autres, « un meilleur diagnostic, un choix plus important des traitements et une plus grande chance de guérison », a souligné Aurélie Thuleau.

A l'origine du projet, « il s'agissait de se concentrer sur la nécessité de simplifier le diagnostic du cancer du sein », mais devant les excellents résultats obtenus au cours des six derniers mois, « l'équipe de travail projette sur le long terme d'étendre cette méthode de dépistage à tous les types de cancer, notamment le cancer de l'ovaire ».


http://www.ouest-france.fr/sante/cancer/detection-du-cancer-du-sein-le-flair-des-chiens-efficace-100-4830776?utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Facebook#link_time=1488451979

avatar
Admin
Admin

Messages : 8566
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 62
Localisation : cotes d'armor

Voir le profil de l'utilisateur http://lasandalettedeplouha.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Détection du cancer du sein. Le flair des chiens efficace à 100%

Message par Admin le Jeu 2 Mar - 21:19



Lucie DERHUYS.


De récentes études médicales et des témoignages tendent à montrer que les chiens seraient capables de détecter certains cancers grâce à leur odorat.

Lorsque Karin Gibson, une Britannique de 62 ans, est rentrée de vacances il y a quelques semaines, son labrador lui a réservé un drôle d'accueil. « Il était comme une colle forte. Il me sautait dessus, sentait mon haleine, me regardait dans les yeux et se frottait sans cesse contre ma poitrine », a-t-elle confié à BBC News. Alertée, la sexagénaire a fini par se rendre chez son médecin, qui lui a prescrit des examens complémentaires et détecté une tumeur cancéreuse dans un sein, à l'endroit même où son chien, Paddy, se frottait. Grâce à ce dépistage précoce, sa maîtresse s'est fait opérer début octobre, sans avoir à subir une chimiothérapie.


Un odorat surpuissant


Cette prouesse de Paddy n'étonne pas nombre de scientifiques. Ils savent que les cellules cancéreuses dégagent des molécules volatiles odorantes qui passent dans le sang et sont éliminées dans les urines, la sueur et l'air expiré. Des odeurs que les chiens peuvent détecter grâce à leur odorat surpuissant.

« Le chien a une olfaction 110 à 120 fois meilleure que la nôtre, explique le Dr Schmidt-Morand, vétérinaire. En comparaison, notre nez est une surface creuse tapissée de quelques cellules olfactives. La boîte nasale du chien est comme un livre dont chaque page collée l'une à l'autre est recouverte recto verso de cellules olfactives, avec une densité bien plus importante que la nôtre. Une fois dépliées, ces pages couvriraient une surface de 1,5 m2 ! Et c'est le cas de tous les prédateurs condamnés à manger ce qu'ils attrapent ! »


Des capacités prouvées scientifiquement


Cette incroyable capacité qu'ont les chiens à flairer les cancers a été démontrée scientifiquement. La dernière étude, publiée en mars 2015, a été menée par l'université d'Arkansas (États-Unis). Ses chercheurs ont dressé un berger allemand à reconnaître l'odeur du cancer de la thyroïde. En phase de test, celui-ci a identifié avec succès 88 % des prélèvements d'urine de patients porteurs de nodules thyroïdiens suspects. En 2014, une autre étude de l'Institut clinique Humanitas de Milan avait montré que des chiens étaient plus efficaces pour détecter des cancers de la prostate que les tests traditionnels.



Bientôt des nez artificiels ?



Alors les chiens pourraient-ils un jour remplacer les batteries d'examens - parfois très invasifs - que les patients subissent pour détecter les cancers ? Sans doute pas. En cause, des raisons de logistique et de contrainte sanitaire. Mais les chercheurs pourraient s'inspirer de leurs étonnantes performances pour créer des nez artificiels capables, comme les chiens, de détecter les molécules volatiles odorantes dégagées par les tumeurs cancéreuses. Plusieurs équipes de chercheurs y travaillent déjà.

http://www.ouest-france.fr/sciences/animaux/contre-le-cancer-les-chiens-ont-du-flair-3846813

_________________
http://passion-3-roues.centerblog.net/
https://www.facebook.com/patrick.trike
avatar
Admin
Admin

Messages : 8566
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 62
Localisation : cotes d'armor

Voir le profil de l'utilisateur http://lasandalettedeplouha.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Détection du cancer du sein. Le flair des chiens efficace à 100%

Message par Admin le Jeu 2 Mar - 21:24

Cancer du sein. L'Institut Curie mise sur les « chiens renifleurs »



Ouest-France avec agence


L'Institut Curie a levé 100 000 euros pour développer le projet Kdog, lancé en avril. Le programme doit permettre de former deux chiens de l'armée de l'Air à repérer l'odeur dégagée par les cellules cancéreuses.

L'Institut Curie vient de lever 100 000 euros via une campagne de financement participatif pour développer le programme Kdog. Le projet, lancé en avril dernier, mise sur le flair des « chiens renifleurs » pour détecter les cancers du sein. Une première.


Merci Thor et Hunter

Mis au point par l'entreprise cynophile ITDC (Haute-Vienne), Kdog repose sur le constat, déjà scientifiquement prouvé, que certaines cellules cancéreuses ont une identité olfactive. Ainsi, des chiens spécialement dressés pourraient détecter cette odeur particulière. Le programme Kdog compte donc sur Thor et Hunter, deux bergers malinois de l'armée de l'Air formés à l'origine pour repérer des explosifs ou de la drogue.

Selon Pourquoi Docteur, les réactions des deux toutous face à l'odeur de tumeurs prélevées seront analysées de près. Un expert fera aussi sentir à Thor et Hunter, des pièces de tissu imprégnées de la sueur de femmes malades ou en bonne santé. Il sera ainsi possible de déterminer si les deux anciens « chiens soldats » arrivent à faire la différence. Et s'il ont bien du flair pour détecter le cancer.

Les tests devraient durer entre six et neuf mois


En fonction de la vitesse d'apprentissage et des progrès de Thor et Hunter, les tests devraient durer entre six et neuf mois. Un essai clinique de plus grande ampleur est d'ores et déjà envisagé en cas de succès. Ceci avant de pouvoir imaginer un jour offrir aux femmes une méthode de dépistage simple, non-invasive et peu coûteuse.

_________________
http://passion-3-roues.centerblog.net/
https://www.facebook.com/patrick.trike
avatar
Admin
Admin

Messages : 8566
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 62
Localisation : cotes d'armor

Voir le profil de l'utilisateur http://lasandalettedeplouha.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Détection du cancer du sein. Le flair des chiens efficace à 100%

Message par Admin le Dim 5 Mar - 20:27



« Vous êtes très nombreux à nous demander comment aider la fondation Curie dont KDOG fait partie. Nous devons en effet acheter 3 chiens de plus et les élever et procéder à une étude clinique sur 1000 femmes. Vous pouvez adresser votre demande à aurelie.thuleau@curie.fr qui vous indiquera bien volontiers la marche à suivre. Tous vos dons vous offrent déduction d'impots, et n'hésitez pas à partager ce post sur votre mur si vous le souhaitez... A bientôt. Merci de votre soutien. KDOG Group / Unités plaies et cicatrisations. Isabelle Fromantin et son dream team de volontaires et de l'institut.


https://www.facebook.com/KDOG.CancerDetectGroup/





Cette étude clinique, qui associera quatre chiens, se déroulera sur une période de trois ans entre 2018 et 2021 et s'appuiera sur une sélection de 1000 femmes. "Il s’agit de prendre en compte un échantillon plus important pour valider la sensibilité du projet Kdog", selon l'institut de recherche. Deux nouveaux chiens de race différente et conduits par un autre dresseur rejoindront les deux malinois pionniers du projet Kdog, afin "de démontrer également que le protocole Kdog est indépendant de la race du chien renifleur et de son maître", a expliqué Aurélie Thuleau, ingénieure en biochimie et impliquée dans le projet Kdog.


avatar
Admin
Admin

Messages : 8566
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 62
Localisation : cotes d'armor

Voir le profil de l'utilisateur http://lasandalettedeplouha.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Détection du cancer du sein. Le flair des chiens efficace à 100%

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum