Derniers sujets

91 % DES FRANCAIS LISENT DES LIVRES

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

91 % DES FRANCAIS LISENT DES LIVRES

Message par Admin le Mar 21 Mar - 21:33

Publié le 21/03/2017 à 18:24


INFOGRAPHIES - La lecture se pratique davantage hors de chez soi, notamment dans les lieux publics, les cafés et les transports en commun. Une augmentation sensible chez les 25-34 ans.


La France reste un pays de lecteurs et les Français lisent de plus en plus de livres. Ils sont 91 % à se déclarer lecteurs à des degrés divers ( d'un livre lu à plus de cinquante par an), selon le Centre national du livre (CNL) qui a confié à Ipsos la mise en œuvre d'un baromètre portant sur un échantillon de 1000 personnes. Les «grands lecteurs» qui affirment lire plus de quinze livres par an sont surtout des femmes et des plus de 50 ans. Et cette catégorie lit de plus en plus. Ils sont 30 % à se déclarer grands lecteurs contre 22 % en 2015. Les plus jeunes ne sont pas en reste dans cette frénésie de lecture. Alors que la tendance à la baisse était particulièrement marquée chez 15-24 ans en 2015, ils sont aujourd'hui plus nombreux à déclarer lire plus de livres, 28 % contre 16 %.


Des livres sur le rangement, les secrets de l'intestin ou l'alimentation ont été particulièrement plébiscités ces derniers mois

Ce sondage n'exagère-t-il pas? Les gens n'ont-ils pas tendance à mentir sur leur pratique de la lecture, surtout à l'heure d'internet où les loisirs se sont multipliés? D'autant que la lecture est souvent présentée comme une pratique sociale valorisante... «Il y a surement une part de ressenti dans les déclarations», reconnait Vincent Monadé, président du Centre national du livre. Mais tout dépend ce que l'on entend par «livre». Un livre, ce n'est pas forcément une oeuvre littéraire de haute volée. Si les romans policiers sont plebiscités, ce sont les livres pratiques qui sont en forte croissance, surtout ceux qui ont trait au développement personnel, à la santé et à la psychologie. Des livres sur le rangement, les secrets de l'intestin ou l'alimentation ont été particulièrement plébiscités ces derniers mois. C'est ce que les femmes lisent en premier pour 69 % d'entre elles, loin devant les romans. Les hommes préfèrent toujours les bandes dessinées... devant les livres pratiques. Les livres pour enfants affichent aussi de nettes progressions

Les circonstances de lecture se sont diversifiées par rapport à 2015. On aime toujours autant lire à domicile, mais aussi de plus en plus à l'extérieur, notamment dans les lieux publics, les transports en commun et dans les cafés. Ils sont désormais 26 % contre 21 % à lire dans les transports en commun, lors de trajets courts quotidiens. Un effet «en partie lié au numérique», observe le président du Centre national du livre, l'organisme public chargé de soutenir tous les acteurs de la chaîne du livre. Cette augmentation est particulièrement sensible chez les 25-34 ans, avec une croissance de 11 points (37 % contre 26 %).


Progression de la lecture de livres numériques

L'augmentation globale du nombre de livres lus s'explique par les grands lecteurs qui lisent encore plus de livres au format papier qu'en 2015, 17 contre 14. Mais elle s'explique aussi par une progression de la lecture de livres numériques, surtout chez les femmes et les plus de 65 ans, même si les plus gros consommateurs de numériques se trouvent chez les 15-44 ans (32 % de lecteurs numériques). De fait, si 67 % des Français ne lisent que sur papier et 2 % uniquement sur numérique, 22 % alternent les deux.

Enfin, les modes d'accès aux livres ont fortement évolué. Plus du tiers des lecteurs a eu recours à l'achat d'occasion en 2017 (+ 8 points par rapport à 2015), surtout les plus de 35 ans. Et plus des trois quarts des lecteurs ont également emprunté ou reçu en cadeau un livre. Ainsi, la vente en ligne - qui est souvent aussi un achat d'occasion - a très nettement progressé au détriment des librairies. Les grandes surfaces culturelles et les lieux d'achat spécialisés dans l'occasion se sont également fortement développés. Les Français ne sont plus que 70 % à acheter un livre en librairie en 2017, contre 75 % en 2015.


Les acheteurs de livres expliquent toujours leur non-fréquentation des librairies par le fait qu'il n'y en a pas près de chez eux, mais également parce qu'ils pensent que les livres y sont plus chers. «Une fausse idée qu'on ne parvient pas à faire changer alors que le prix du livre est unique», observe Vincent Monadé. La loi sur le prix unique du livre en vigueur depuis 1981...

S'ils le pouvaient, 63% des Français affirment qu'ils aimeraient lire davantage. Ce chiffre atteint même 76% chez les 25-34 ans. S'ils avaient une journée supplémentaire dans la semaine à consacrer aux loisirs, la lecture serait l'une des trois activités privilégiées par les personnes interrogées, avant une sortie culturelle (musée), le cinéma, la télévision. C'est toutefois sortir avec des amis que les Français privilégieraient.

Quant au goût de la lecture, il dépend en large partie du contexte familial pendant l'enfance, constate l'étude du CNL. Ainsi, 20% des Français dont les parents ne lisaient jamais de livres sont aujourd'hui non lecteurs, comme leurs parents tandis que 36% des Français dont les parents lisaient souvent des livres sont aujourd'hui des grands lecteurs.




avatar
Admin
Admin

Messages : 9550
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 62
Localisation : cotes d'armor

Voir le profil de l'utilisateur http://lasandalettedeplouha.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum