Somnifères: Quelles alternatives au Stilnox?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Somnifères: Quelles alternatives au Stilnox?

Message par Admin le Jeu 13 Avr - 16:41



Par Agnès Duperrin le 30 janvier 2017 modifié le 07 avril 2017

Somnifère le plus prescrit en France, prisé des seniors, le Stilnox a désormais un statut de stupéfiant. Que faire quand on ne peut s'en passer?


C’est le somnifère le plus prescrit en France, souvent mal et trop longtemps consommé. C’est aussi le plus détourné de son usage normal par les toxicomanes en raison de son action rapide dite "flash". Trente ans après sa mise sur le marché, le Stilnox est désormais considéré comme un stupéfiant.


Ça change quoi?


À partir du 10 avril 2017, la prescription des médicaments à base de zolpidem dont le Stilnox évolue.

En raison du "risque de pharmacodépendance, d’abus et d’usage détourné", indique le Journal officiel du 10 janvier 2017, les médecins devront leur appliquer la réglementation des stupéfiants. En pratique, cela passe par l’utilisation d’ordonnances sécurisées, difficiles à falsifier, afin d’améliorer l’encadrement de sa prescription et de sa consommation.

Le nombre de comprimés et de prises y sont écrits en toutes lettres, empêchant la multiplication des prescriptions durant la période mentionnée. Ce n’est pas un luxe: "J’ai vu en consultation des patients qui s’en étaient tant fait prescrire qu’ils en prenaient 20, 30 ou 50 comprimés par jour!" témoigne le Dr Patrick Lemoine, psychiatre lyonnais spécialiste du sommeil, qui appelait cette mesure de ses vœux depuis des années. Pour les médecins, c’est l’occasion de rappeler aux patients avec quelle prudence il faut utiliser ces produits.

Quels sont ses risques?

"Le mot somnifère est un mot mensongé: le Stilnox est en réalité un anesthésique, il ne permet pas de bien dormir ni de retrouver un sommeil de qualité avec repos réparateur", explique le Dr Lemoine.

gyro rouge Comme les autres hypnotiques et anxiolytiques de la famille des Benzodiazépines, il est en outre responsable de sérieux effets secondaires: chutes notamment la nuit, troubles de mémoire, mais aussi hausse du diabète, de l’hypertension, de l’obésité, de l’apnée du sommeil et même du risque de maladie d’Alzheimer, comme cela a été démontré.

C’est pourquoi sa prescription légale est de vingt-huit jours maximum. Dans les faits, la moitié des patients sont traités pendant plus de deux ans. Comme Isabelle Adenot, présidente de l’ordre des pharmaciens, le Dr Lemoine estime que l’ensemble de ces médicaments devraient rejoindre la liste des stupéfiants.



Que peuvent faire les insomniaques qui en consomment?


Ne pas paniquer, il y a des solutions sans danger", rassure le Dr Lemoine, auteur du livre "Dormir sans médicaments… ou presque" (éd Robert Laffont, 2015). La bonne réaction est de consulter pour utiliser les trois armes du sommeil efficaces dans la majorité des cas:

1/ Revoir son hygiène du sommeil: réserver le lit pour dormir et non regarder la télévision ou manger; se lever à heures fixes; se mettre un temps en restriction de sommeil.

2/ Se faire prescrire de la mélatonine, cette substance naturelle sans effets secondaires qui aide à mieux dormir.

3/ Miser sur les plantes, dont l’efficacité est validée par de nombreuses études: la passiflore, qui a une autorisation de mise sur le marché européenne, la valériane, et l’escholtzia.


http://www.notretemps.com/sante/medicaments-stilnox-officiellement-considere-comme-drogue,i133491/2
avatar
Admin
Admin

Messages : 9155
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 62
Localisation : cotes d'armor

Voir le profil de l'utilisateur http://lasandalettedeplouha.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum