NASA et Pentagone sur l’ile de Pâques… !

Aller en bas

NASA et Pentagone sur l’ile de Pâques… !  Empty NASA et Pentagone sur l’ile de Pâques… !

Message par Admin le Mer 19 Avr - 20:34

DOSSIER 2009

NASA et Pentagone sur l’ile de Pâques… !

C’est l’endroit le plus isolé du monde, pas de voisin à moins de 3 400 km.

C’est aussi un des endroits les plus connu sur Terre, pourtant.

Perdu dans le pacifique, il s’agit de l’ile de pâques…

NASA et Pentagone sur l’ile de Pâques… !  Sans_639


Depuis des centaines d’années, l’île de Pâques constitue une énigme archéologique majeure.

Aucune théorie concluante ou indiscutable n’a été émise, et surtout convaincante sur les imposantes statues étranges, les 900 “ Moaï ”, statues monolithiques de 2.50 m à 20 m de hauteur, pour un poids moyen de 14 tonnes, et tournés vers l’intérieur de l’ile.

Plusieurs experts soutiennent la thèse que les Moaï ont été construits par les héritiers de la Lémurie, monde hautement civilisé équivalent de l’Atlantide.

D’autres y voient les vestiges de la civilisation avancée de Mu.

Les Pascuans actuels, plus ou moins métissés, pensent que ces statues représentent des ancêtres puissants, initiés et détenteurs du mana, un pouvoir mental particulier.

Je ne reviendrai pas ici sur les découvertes de cette ile, ni sur les diverses énigmes.

Je noterai seulement que les Rapanuis anciens inventèrent une des civilisations les plus sophistiquées du monde, et à l’origine la seule écriture à avoir vu le jour en dehors des grands berceaux agricoles : le Rongo-Rongo.

Aujourd’hui encore, des experts du monde entier planchent sur les 12 000 signes de cette langue parvenue jusqu’à nous.

Mais personne encore ne sait la déchiffrer.

En lisant le Ca M’interesse de Mars 2009 N°337, je lis en page 74 que la NASA et le Pentagone ont investi les lieux depuis un moment.

Dans quel but … ?

Pour le Pentagone, ils y ont installé leurs grandes oreilles, de très puissants radars pour intercepter les télécommunications… !

Pour la NASA, ils y ont bâti une piste destinée à recevoir ‘’officiellement’’ la navette spatiale en cas d’ avaries… !

Source : Ca M’interesse N°337.

Souvenons-nous également qu’en décembre dernier le chef de la communauté a déclaré qu’une statue Moai ‘’ avait exprimé son désir de visiter Paris en 2010, afin d’apporter, une énergie spirituelle qui va changer la conscience de l’humanité ‘’.

Certains bien sur, toujours prompt à critiquer sans chercher plus loin, n’y voient qu’un coup de pub de la part du chef de la communauté Rapanui. Cela effectivement pourrait être le cas, mais rappelons tout de même que l’ile de Pâques draine déjà plus de 60 000 visiteurs par an, et que l’ile compte 4 900 habitants, à savoir plus qu’au moment de la découverte par les européens !

De plus cette ile archi connu mondialement n’a pas besoin de pub pour donner l’envie à chacun d’entre nous (qui rêvons) de s’y rendre un jour, et les Moais sont un des mystères les plus connu sur notre planète.

D’ailleurs en parlant des Moais, il me vient à l’idée souvenez vous de cette théorie qui expliquait, que le visage des Moais correspondrait à l’image d’un astronaute sous son casque, vu par un Rapanui.

Tous ces Moais, sont tournés vers l'intérieur de l'île ( le dos face à la mer ). Il existe une exception, c'est le Ahu Akivi, c'est un alignement de 7 Moaïs qui regardent en direction de la mer. Leur regard se dirige toujours vers le ciel, on les surnomme régulièrement par «ceux qui regardent les étoiles».

Ce qui à posé bon nombres de questions, c'est aussi leur physique. Ils n'ont pas de caractéristiques physiques des Polynésiens. Ils ont des nez aquilins, des lèvres fines, des fronts hauts et de la barbe.

Chose étrange également il existait 2 tribus sur cette ile de Paques, celle des « courtes oreilles » et celle des « longues oreilles », je dis étrange car aujourd’hui le Pentagone y a installé ces « Grandes Oreilles ».

Notons également que la tribu des « courtes oreilles » a anéantie la tribu des « longues oreilles », celle qui justement s’occupait de sculter les Moais.

On en trouve à tous les stades de la construction : à peine démarrés, bien entamés et même certains quasiment prêt à partir. Notamment le plus grand de tous qui n'a jamais été achevé : il mesure plus de 24 mètres, et pese entre 135 et 150 tonnes. Ces statues non finies attestent d'un arrêt soudain de leur fabrication…

Etrange également, car ces Moais regardent le ciel, et justement une piste construite par la NASA attend une hypothétique visite d’une navette bien humaine celle la ( officiellement).

En effet on peut se poser des questions, pourquoi sur cette ile précisémemnt y intaller de puissants radars et une piste pour navette spatiale ?
Il existent mille autres endroits pour cela, par exemple assez proche ( à vol de navette) les Iles Marquises à 3641 Km, ou les Iles Galpagos à 3474 Km, ou au Chili à 3599 Km, etc etc…

Cette piste pourrait servir tranquillement à des missions top secrète envoyées dans l’espace, personne ne pourrait s’en rendre compte.

Mais revenons un instant sur ce Moai qui doit faire le voyage pour Paris en 2010.

L'un des 980 géants de pierre de l'île de Pâques sera planté durant deux semaines entre l'obélisque de la place de la Concorde et la pyramide du Louvre.

Les chefs rapanuis ont établi qu'un de ces Moai, allait transformer le monde, pour métamorphoser la conscience du monde matérialiste en une conscience plus humaine.

Je n’ai qu’une chose à dire : Puisse t-il en être ainsi !

Mais on pourrait ajouter une chose importante, comme le note un article du Figaro :

« On peut évidemment se moquer, mais il est plus judicieux d'essayer de comprendre les Rapanuis. Dans leur extrême isolement, ils sont des survivants. Ils reviennent d'un cataclysme.

Leur île est une métaphore de ce que la nature (les volcans, les tsunamis, mais surtout nos organisations sociales) réserve à notre espèce. L'histoire des Rapanuis raconte, en raccourci, que toutes nos sociétés, à travers le cycle de leur vie, de leur apogée et de leur déclin, sont condamnées à mourir.

Cette histoire pose une question brûlante, en ces temps de pollution frénétique et de réchauffement climatique :

Nos sociétés humaines décident-elles vraiment d'aller vers le désastre ? . »

« Le Moai n'est pas un caillou, c'est une connexion, nous montrons au monde qu'en détruisant la nature, l'homme s'est détruit.

L'histoire de l'île de Pâques, c'est l'histoire de l'humanité. »

Source : Figaro.

Ou comme le fait si bien comprendre un extrait d’article tiré du post.fr que voici :

« Une situation similaire à laquelle nous sommes actuellement confrontés…

La déforestation massive de l’île a eu des conséquences néfastes sur la vie sociale ou religieuse un peu élaborée ainsi que des effets spectaculaires sur la vie quotidienne de la population. Les habitants ont exploité les forêts comme si les possibilités qu’elles leur offraient étaient illimitées.

Outre ces (sur)exploitations de ressources naturelles, la lutte entre les clans ont semblé s’être intensifiée : on sculptait de plus en plus de statues qu’on transportait à travers l’île pour assurer son prestige, quitte à en laisser un grand nombre inachevées et abandonnées à proximité de la carrière, sans tenir aucun compte de l’inquiétante pénurie d’arbres qu’une telle production pouvait entraîner.

Au bout du compte, la croissance de la population et les ambitions culturelles des insulaires ont fini par épuiser les ressources limitées mises à leur disposition. La société ne tarda pas à s’effondrer, entraînant les habitants à un niveau proche de la barbarie.

En occident, nous vivons largement au dessus de nos moyens puisque selon une étude menée en 2006 par WWF, les 10 milliards d’êtres humains estimés en 2050 consommeront les ressources équivalant à deux planètes. Si ces 10 milliards d’humains accèdent au mode de vie occidental, il faudra l’équivalent d’une dizaine de planètes en terme de ressource.

Le rapport lui-même conclut d'ailleurs explicitement que « l'empreinte écologique a dépassé la biocapacité de la Terre en 2003 de 25%. Dans la réalité, la capacité de régénération de la Terre ne peut plus désormais suffire à la demande des humains, qui transforment en déchets les ressources plus vite que la nature ne peut les régénérer.

L'humanité ne vit plus des intérêts produits par la nature mais entame son capital. Cette pression croissante sur les écosystèmes engendre la destruction d'habitats productifs, la détérioration ou la perte permanente de leur productivité, menaçant à la fois la biodiversité et le bien-être des humains ».

Alors essayons de tirer les conséquences des histoires des civilisations éteintes aujourd’hui afin que toute l’humanité ne subisse un destin similaire. »

Source : le post.fr

A la lecture de tout cela, je constate que comme les Moais ( tournés vers l’ile), nous sommes tournés vers notre petit confort, l’humanité est centrée sur elle même, et comme les Moais, nous regardons le ciel avec espoir, mais certains Moais sont tournés vers la mer, vers l’extérieur, ceci sans doute a t-il une signification spéciale qui nous échappe encore.

Regardons un instant également cet étrange pouvoir dont les chefs Rapanuis sont investis, avec le Mana.

Le Mana…

La notion de Mana, fondation de la magie et de la religion, est l'émanation de la puissance spirituelle du groupe et contribue à le rassembler. Le « Mana » est, selon Mauss, créateur de lien social.

Pour certains, le mana est comme un « vecteur diffus de pouvoir spirituel ou d’efficacité symbolique supposé habiter certains objets et personnes ».

Le mana est un « pouvoir d’influence » s’attachant aux personnes et aux choses, véhiculé par les revenants et les esprits.

Pour d’autres, le mana signifie « être efficace, puissant, réalisé », utilisé de façon stéréotypée pour décrire l’efficacité et la chance. Et employé dans les prières et les invocations : « bénis, soutiens, rends efficace… » Il est signe « d’efficacité, de réalisation, de puissance… »

Dans le mana, le wakan, l’orenda et autres notions du même type l’expression consciente d’une fonction sémantique, dont le rôle est de permettre à la pensée symbolique de s’exercer malgré la contradiction qui lui est propre.

Cet article, j’en suis certain, va nous permettre à tous de méditer un peu plus encore sur tous ces mystères de l’Ile de Pâques et de ses Moais.
Bonne méditation à tous…
Admin
Admin
Admin

Messages : 11849
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 64
Localisation : cotes d'armor

Voir le profil de l'utilisateur http://lasandalettedeplouha.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum