Le paradoxe de Fermi ou pourquoi les extraterrestres ne nous ont toujours pas contacté...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le paradoxe de Fermi ou pourquoi les extraterrestres ne nous ont toujours pas contacté...

Message par Admin le Mer 7 Juin - 21:26

Publié le 4 Juin 2017 ATLANTICO.FR

Tout ou presque semble avoir été découvert en science. Pourtant, à bien y regarder, elle fourmille de propositions insolubles - à ce jour - mais vraies, d'énigmes millénaires et de casse-tête pas toujours aussi saugrenus qu'on pourrait l'imaginer... Extrait de "Insoluble mais vrai !" de David Louapre, publié chez Flammarion. 2/2







Le paradoxe de Fermi


Cette interrogation est connue sous le nom de « paradoxe de Fermi » : si la vie extraterrestre est potentiellement si abondante, pourquoi les petits hommes verts n’ont-ils pas déjà frappé à notre porte ? On s’imagine souvent que l’immensité des distances est l’obstacle principal qui empêcherait les extraterrestres de nous atteindre. À la réflexion, il n’en est rien. À la vitesse de la lumière, il faudrait environ 300 000 ans pour traverser la Voie lactée. Même en sillonnant l’espace à 10 % de cette vitesse, en colonisant les planètes au fur et à mesure et en lambinant en chemin, il ne faudrait que quelques millions d’années pour dominer la galaxie.


Bref, autant dire un clin d’œil à l’échelle de l’âge de l’Univers ! Les différentes solutions possibles au paradoxe de Fermi se divisent en deux grandes catégories : celles qui supposent qu’aucune forme de vie n’a jamais pu atteindre ce stade, et celles qui supposent que certaines l’ont fait, mais demeurent invisibles.


Le Grand Filtre

Plusieurs des solutions possibles au paradoxe de Fermi partent du principe que si nous n’avons vu arriver aucune civilisation extraterrestre à nos portes, c’est qu’il existe un effet « de filtre », qui fait qu’aucune n’a pu atteindre le stade lui permettant de coloniser la galaxie. Se pourrait-il que des cataclysmes frappent toute planète à un rythme tel que les civilisations y sont toujours balayées avant de posséder la technologie nécessaire à leur expansion ? À moins, autre malédiction, que toute civilisation avancée ne finisse par rapidement s’autodétruire ? Après tout, entre l’arme nucléaire, les dangers bactériologiques et le réchauffement climatique, l’humanité a maintes fois prouvé qu’elle avait la capacité de s’annihiler, alors qu’elle n’a pas encore acquis celle de s’extraire de sa condition terrestre… Peut-être est-ce là le destin de toute forme de vie intelligente : s’autodétruire avant d’avoir pu s’envoler vers les étoiles. À moins que le filtre ne se situe beaucoup plus tôt ? Après tout, il est envisageable que d’innombrables formes de vie existent partout dans l’Univers, mais que seule la Terre ait connu ce petit miracle qui a permis l’émergence d’espèces dites intelligentes ? Cela signifierait qu’un effet de filtre existe, mais que nous serions les seuls à nous en être affranchis, ce qui ferait peut-être de nous la première civilisation à prétendre à un destin interstellaire. Toutefois, difficile à nouveau de soutenir cette vision restrictive des choses. Nous constatons déjà de nombreuses formes d’intelligence individuelle ou collective chez d’autres espèces qu’Homo sapiens, et on peut raisonnablement penser que, sans l’être humain et avec quelques centaines de millions d’années supplémentaires, certaines de ces espèces finiraient par faire aussi bien que nous. Au vu de la quantité astronomique de planètes disponibles, et si la vie est effectivement relativement abondante, il n’y a pas de raison de penser que nous sommes les seuls à avoir pu inventer de quoi se déplacer et communiquer sur des distances interplanétaires. Tout cela m’amène à penser que, d’une manière ou d’une autre, les extraterrestres sont certainement déjà dans notre voisinage…



Ils sont parmi nous !


Cette hypothèse – les civilisations extraterrestres intelligentes existent bel et bien, et elles ne sont peut-être pas si loin – semble avoir de quoi inquiéter. Mais pas de raisons de paniquer. Tout d’abord, on peut imaginer que les extraterrestres soient déjà parmi nous, mais qu’ils restent très discrets. Ou bien qu’ils nous observent de loin, en attendant de voir ce que l’on va devenir : c’est l’hypothèse dite « du zoo ». On peut aussi songer qu’ils ont colonisé une bonne partie de la galaxie, mais que pour eux, notre coin du système solaire n’est qu’un trou perdu sans aucun intérêt.





Pour envisager correctement ces hypothèses, il faut bien comprendre ce que représente le niveau technologique d’une éventuelle civilisation extraterrestre. L’Univers est âgé de 13,8 milliards d’années. Notre espèce, Homo sapiens, n’est vieille que d’environ 200 000 ans. Si l’on essaye d’imaginer que d’autres civilisations intelligentes extraterrestres ont pu émerger, il n’y a aucune raison de penser qu’elles soient aussi nées il y a précisément 200 000 ans. Plus vraisemblablement, cela a pu avoir lieu il y a quelques dizaines ou centaines de millions d’années, voire plusieurs milliards d’années. À quoi pourrait ressembler une forme de vie intelligente ayant 1 milliard d’années d’évolution technologique ? Ne me dites pas que vous pouvez le concevoir, je ne vous croirai pas ! Le monde d’aujourd’hui est déjà si différent de ce qu’il était il y a cent ans. Nos ancêtres de l’an mille deviendraient rapidement fous en se promenant dans nos villes, et ne parlons pas des chasseurs-cueilleurs qui vivaient il y a cent mille ans. De surcroît, grâce à l’accélération du progrès technologique, on invente aujourd’hui bien plus de choses en vingt ans que sur la même durée il y a deux mille ans.


Bref, nous sommes bien en peine d’imaginer ce que sera notre monde dans dix ans ; dans cent ans, c’est impossible ; et dans mille ans, cela dépasse l’entendement. Alors, à quoi ressemblera une civilisation ayant 1 milliard d’années ? L’écart entre eux et nous est probablement comparable au gouffre qui nous distingue d’une colonie de bactéries… Eh bien, c’est probablement là qu’en sont certaines civilisations extraterrestres, si elles existent. L’hypothèse qui a ma préférence, c’est d’imaginer que les extraterrestres sont effectivement plus ou moins partout, mais à un niveau technologique tel qu’ils sont invisibles pour nous, et peut-être même que nous sommes invisibles pour eux ! Si une civilisation extraterrestre intelligente ayant 1 milliard d’années d’évolution technologique sillonne la galaxie, c’est probablement à la recherche de civilisations similaires, pas d’une vulgaire civilisation primaire comme la nôtre.

Extrait de "Insoluble mais vrai !" de David Louapre, publié chez Flammarion


https://www.amazon.fr/Insoluble-mais-vrai-David-Louapre/dp/2081395428#reader_B0719TS62N



_________________
http://passion-3-roues.centerblog.net/
https://www.facebook.com/patrick.trike
avatar
Admin
Admin

Messages : 8331
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 62
Localisation : cotes d'armor

Voir le profil de l'utilisateur http://lasandalettedeplouha.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum