Thyroïde: des malades se plaignent des effets secondaires du Levothyrox

Aller en bas

Thyroïde: des malades se plaignent des effets secondaires du Levothyrox Empty Thyroïde: des malades se plaignent des effets secondaires du Levothyrox

Message par Admin le Dim 20 Aoû - 17:38

Paris Match| Publié le 17/08/2017 à 18h12

Thyroïde: des malades se plaignent des effets secondaires du Levothyrox Sans_423

Depuis que la composition du Levothyrox a changé, il y a quelques mois, des milliers de patients se plaignent de nombreux effets indésirables. Ce médicament prescrit pour les problèmes de thyroïde fait polémique sur Internet.

Thyroïde: des malades se plaignent des effets secondaires du Levothyrox Sans_424


Près de trois millions de Français prennent du Levothyrox, un médicament qui permet de compléter et/ou de substituer les hormones que la thyroïde ne fabrique plus. "Un traitement à vie", comme l'explique Fatima, mercredi, dans les colonnes du "Parisien", http://www.leparisien.fr/societe/levothyrox-je-perds-mes-cheveux-je-suis-fatiguee-constate-une-patiente-16-08-2017-7194711.php      qui avale chaque matin son comprimé avant le petit déjeuner, depuis qu'on lui a retiré la thyroïde, en 2010, à cause d'un risque sérieux de cancer. http://www.parismatch.com/Actu/Sante/J-ai-sauve-ma-thyroide-Annick-Geille-nodule-benin-802408Ce traitement ne posait aucun problème à cette jeune femme de 30 ans, jusqu'à ce que le médicament, fabriqué par le laboratoire Merck France, change de formule.  "Depuis, je perds mes cheveux, je me sens fatiguée alors que pendant six ans j'ai été bien stable", explique Fatima.


Fatigue, vertiges, palpitations cardiaques, prise de poids....



Fatima n'est pas la seule à se plaindre. Fatigue, vertiges, palpitations cardiaques, prise de poids… Les patients seraient aujourd'hui plusieurs milliers à témoigner d'effets secondaires apparus avec la nouvelle formule du Levothyrox, disponible en pharmacie sous un nouveau packaging, depuis mars dernier. C'est en tout cas ce que révèle la pétition https://www.mesopinions.com/petition/sante/contre-nouveau-levothyrox-dangereux-patients/31185   de Sylvie, 54 ans, lancée en juin, et qui affiche au compteur plus de 31 000 signatures et quelque 10 000 commentaires.  "Les laboratoires ont décidé de changer certains excipients et il en résulte que trop de patients ne supportent pas le nouveau Levothyrox, ils ressentent d'importants effets secondaires. Quand on sait qu'il est très difficile de stabiliser la TSH [thyréostimuline, hormone secrétée par l'hypophyse : ndlr], il est inadmissible d'avoir modifié ce médicament", explique cette habitante d'Arras dans le texte de sa pétition qui demande aux laboratoires qu'ils "reviennent à l'ancienne formule". Opérée d'un cancer de la thyroïde en 2016, Sylvie, qui s'est sentie "prise au piège" par cette modification de formule, a lancé sa pétition après avoir lu de nombreux témoignages de patients se plaignant d'effets secondaires.


La nouvelle composition est bioéquivalente à l'ancienne



Dans quelle mesure et pour quelle raison la composition du Levothyrox a-t-elle été modifiée? En février dernier, l'Agence nationale de sécurité du médicament transmettait aux professionnels de santé, les informations du laboratoire Merck relatives à la nouvelle composition du Levothyrox : "Elle se caractérise par une amélioration de la stabilité en substance active durant toute la durée de conservation du produit et par la suppression d’un excipient à effet notoire, le lactose."  "On a supprimé le lactose. On l'a remplacé par de l'acide citrique, un excipient qu'on retrouve partout dans l'alimentation, et par du mannitol, à toutes petites doses", explique au "Parisien" Sylvie Chabac, directrice des affaires médicales au laboratoire Merck France, ajoutant que "pour la grande majorité des 3 millions de patients sous Levothyrox, cela se passe bien". Une composition démontrée "bioéquivalente à l'ancienne" dont l'objectif est de garantir la constance de la teneur en lévothyroxine (hormone thyroïdienne de synthèse) dans le médicament, explique de son côté Jean-Michel Race, directeur des médicaments en endocrinologie à l'Ansm, qui précise que cette modification a été réalisée à la demande de l'Agence.


Lire aussi. Chirurgie de la thyroïde sans cicatrice visible
http://www.parismatch.com/Actu/Sante/Chirurgie-de-la-thyroide-sans-cicatrice-visible-1185032


Par mesure de précaution, l'ANSM recommande aux "patients à risque" (maladies cardiovasculaires, enfants, femmes enceintes, personnes âgées) ou pour lesquels "l'équilibre thérapeutique" est difficile à atteindre, de réaliser un prélèvement sanguin "quatre à huit semaines après le début de la prise de la nouvelle formule et de procéder à un signalement en cas d'effets indésirables".

Une nouvelle information de l'ANSM auprès des malades est par ailleurs prévue dans les prochains jours.
Admin
Admin
Admin

Messages : 11858
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 64
Localisation : cotes d'armor

Voir le profil de l'utilisateur http://lasandalettedeplouha.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum