Pauvreté : une situation "dramatique" en France, les seniors de plus en plus touchés

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

Pauvreté : une situation "dramatique" en France, les seniors de plus en plus touchés

Message par Admin le Ven 15 Sep - 17:14

SUD OUEST .FR
Publié le 14/09/2017 à 19:59


Selon le Secours populaire, plus d’un Français sur trois a connu la pauvreté et un sur cinq vit avec un découvert bancaire.


Si la situation économique de la France semble en voie d’amélioration depuis quelques mois,http://www.sudouest.fr/2017/06/21/avec-1-6-de-croissance-la-france-rejoint-la-moyenne-europeenne-3551756-705.php celle de beaucoup de Français ne suit guère la même trajectoire, selon les conclusions du onzième baromètre ipsos pauvreté-précarité du Secours populaire,https://www.secourspopulaire.fr/pauvrete-precarite-pp rendu public ce jeudi matin.

Alors que le pays compte près de 9 millions de pauvres, selon l’Insee, les chiffres que dévoile ce rapport "apportent la preuve de l’immense détresse à laquelle sont confrontés de plus en plus de Français", assure Julien Lauprêtre, le président du Secours populaire français, qui parle d’une situation "dramatique."

Un sur trois a déjà connu la pauvreté


Dans le détail, on apprend que plus d’un Français sur deux (57%) s’est dit à un moment de sa vie qu’il était sur le point de basculer dans la précarité. Et cette proportion augmente. Ils sont même 37% à assurer avoir déjà connu une situation de pauvreté.

La rédaction vous conseille

•Chronique de Jean-Claude Guillebaud : L’humiliation n’est pas mesurable
http://www.sudouest.fr/2017/09/07/chronique-de-jean-claude-guillebaud-l-humiliation-n-est-pas-mesurable-3762345-10.php#xtatc=INT-7-%5Blien_coeur_article%5D


•« La pauvreté ne recule pas »
http://www.sudouest.fr/2017/07/10/la-pauvrete-ne-recule-pas-3604282-1179.php#xtatc=INT-7-%5Blien_coeur_article%5D


Autre chiffre éloquent pour illustrer cette précarité grandissante, 11% des Français admettent ne pas réussir à boucler leur budget, chaque fin de mois, sans devoir consentir un découvert bancaire. 8% d’entre eux ajoutent qu’ils s’en sortent de plus en plus difficilementet craignent de basculer dans la pauvreté. Chez ces près de 20% de personnes en difficulté, ils sont 45% à gagner moins de 1 200 euros par mois et les femmes (22%), les ouvriers et employés (28%) et les non-bacheliers (26%) sont sur-représentés.



La peur de l’avenir

Dans ce contexte, difficile de faire preuve d’optimisme. Quand ils pensent à l’avenir, 84% des Français se disent que le risque de voir leurs enfants connaitre un jour une situation de pauvreté est plus élevé que pour eux, près d’un sur deux (47%) considérant même que le risque est "beaucoup plus élevé". Dans ces 47%, les seniors sont de loin les plus pessimistes (55% des 60–69 ans).




Avec des budgets aussi serrés, la crainte du moindre pépin se transforme en véritable angoisse. Ainsi, la perspective d’une dépense imprévue "inquiète" 57% des Français, tout comme l’idée de devoir faire face à la dépendance éventuelle d’un proche (58%).

Pour pouvoir joindre les deux bouts, les personnes interrogées sont donc contraintes de procéder à des arbitrages. 45% d’entre elles reconnaissent avoir des difficultés à partir en vacances, 43% peinent à accéder à des loisirs et activités culturelles, et 39% à des soins de santé. Ne pas se faire soigner, faute de moyens, est d’ailleurs le quotidien d’une proportion assez inquiétante de la population. 37% ont déjà renoncé à l’achat de prothèses dentaires, 29% à l’achat de lunettes ou lentilles, 28% à une consultation chez un spécialiste et 15% à l’achat de médicaments.

Des seniors particulièrement vulnérables


Parmi les population fragiles, le cas des seniors est l’un des plus préoccupants, selon le Secours populaire. Ainsi, près d’un sur deux (49%) craint de connaître ou a déjà connu (34%) une situation de pauvreté. Ils sont aussi 46% à boucler tout juste leurs fins de mois grâce à leurs revenus et 13% à vivre à découvert, dont 37% de seniors percevant moins de 1 200 euros par mois et 15% des femmes de 60 ans et plus.



Évidemment, ces ressources limitées obligent les plus âgés à se priver, principalement en matière de santé. 39% d’entre eux connaissent des difficultés à assumer les frais auxquels ils doivent faire face en la matière. 42% ont déjà renoncé à acheter des prothèses dentaires, 31% des lunettes ou lentilles et près d’un sur cinq ne peut s’offrir un rendez-vous chez le médecin quand il estime en avoir besoin (19%).

Pour ces 60 ans et plus, le problème se pose aussi pour accéder aux loisirs (pour 36% des seniors interrogés), aux dépenses en énergie (35%), pour partir en vacances (32%) ou simplement régler leurs impôts (32%). Source "d’inquiétudes" pour nombre d’entre eux : les dépenses imprévues (48%), l’aide aux enfants (40%) et la perspective de leur propre dépendance (56%).





avatar
Admin
Admin

Messages : 9888
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 62
Localisation : cotes d'armor

Voir le profil de l'utilisateur http://lasandalettedeplouha.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum