Lettre ouverte aux PlouhatinsLa devise de la France est « égalité, fraternité, liberté »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lettre ouverte aux PlouhatinsLa devise de la France est « égalité, fraternité, liberté »

Message par Admin le Sam 23 Sep - 6:15


le 23.09.2017 source facebook


Laurence le Bail Lettre ouverte aux PlouhatinsLa devise de la France est « égalité, fraternité, liberté ». Il y a quelques temps, certains se sont moqués de l’ex maire qui se prenait pour Napoléon. Aujourd’hui, je crois que nous avons retrouvé le Roi Soleil et sa cour.

Le mot LIBERTE est inconnu à la municipalité puisque nous n’avons pas le droit de nous exprimer sans être censurés.
Les familles n’ont pas le droit de choisir leur école puisque immédiatement ils sont punis financièrement. Lors des divers projets de constructions, malgré l’avis négatif de tous, le maire impose sa vision.

EGALITE, voici un texte qui vous fera comprendre que la décision de la municipalité, (rappelons-le formée de profs ou anciens prof du public) est sanctionnable et discriminatoire.
Constitue une discrimination directe la situation dans laquelle, sur le fondement de son origine, de son sexe, de sa situation de famille, de sa grossesse, de son apparence physique, de la particulière vulnérabilité résultant de sa situation économique, apparente ou connue de son auteur, de son patronyme, de son lieu de résidence ou de sa domiciliation bancaire, de son état de santé, de sa perte d'autonomie, de son handicap, de ses caractéristiques génétiques, de ses mœurs, de son orientation sexuelle, de son identité de genre, de son âge, de ses opinions politiques, de ses activités syndicales, de sa capacité à s'exprimer dans une langue autre que le français, de son appartenance ou de sa non-appartenance, vraie ou supposée, à une ethnie, une nation, une prétendue race ou une religion déterminée, une personne est traitée de manière moins favorable qu'une autre ne l'est, ne l'a été ou ne l'aura été dans une situation comparable.


Constitue une discrimination indirecte une disposition, un critère ou une pratique neutre en apparence, mais susceptible d'entraîner, pour l'un des motifs mentionnés au premier alinéa, un désavantage particulier pour des personnes par rapport à d'autres personnes, à moins que cette disposition, ce critère ou cette pratique ne soit objectivement justifié par un but légitime et que les moyens pour réaliser ce but ne soient nécessaires et appropriés.
L’existence matérielle des écoles privées
Les positions sont traditionnellement tranchées. A l’affirmation “fonds publics à école publique” s’oppose celle de la participation des écoles privées au service public de l’enseignement ; les écoles privées doivent donc être subventionnées afin que les parents qui font ce choix pour leurs enfants n’aient pas à payer deux fois.

Par contre TOUS les Plouhatins sont mis à contributions pour éponger les dettes de la ville. Le cabinet médical qui est un vrai désastre et non conforme à la législation sur la sécurité. Le projet du camping toujours au tribunal qui va couter très cher. Le gymnase qui ne sera pas fini en septembre et d’ailleurs on ne sait quand car beaucoup de mal façons. Tous les professeurs de sports laïques et privés, la communauté de commune tous étaient contre le projet proposé par Mr Delsol, mais il l’a fait. Je vous invite à aller à Plélo, vous verrez un vrai projet réfléchi. La construction d’un lotissement solidaire avec une salle commune, qui aujourd’hui devient un simple lotissement car encore ici pas réfléchi. Triskalia promis aux jeunes et aux associations, projet détourné qui fait capoter ce projet solidaire. Preuve en est que l’équipe n’est pas soudée, un élu ne savait même pas le sens de ce projet et a dit en séance une énormité.


La vraie raison de ce retrait de 300 euros par enfants du primaire privé, vient encore du projet de la super école voulu par le maire et qui aujourd’hui ne remplit pas ses classes. Alors que faire ? Dissuader les parents d’aller à Saint Yves. Si une étude avait été menée au lieu d’investir autant d’argent dans cette école, il en serait ressorti un simple constat :


Plouha se meurt, n’attire plus les familles et le primaire Saint Yves n’y est pour rien. Le plus drôle dans l’histoire c’est que dans le journal il y a quelques temps, une adjointe menaçait clairement les nouveaux arrivants alors qu’elle-même avait inscrit ses enfants au Groupe St Yves / St Pierre pour toute leur scolarité. Qu’aurait elle dit si le maire lui avait dit à cette époque de sortir de sa poche 300 euros pour chaque enfants ? La séparation de l’église et de l’Etat est loin derrière nous.

Plouha vit recroquevillé sur lui-même, la Maire ne répond à aucun habitant, sa gestion de la commune va dans tous les sens et la dette s’alourdie. Il est temps que vous vous réveillez. Les bénévoles des associations ont démissionné à cause de la mairie qui s’est empressée de les remplacer par ses pions à elle. Ne vous leurrez pas, il y a toujours une contrepartie. Pendant que la municipalité essaie de monter les uns contre les autres, la ville devient sale, rien n’est fait pour attirer les touristes, rien n’est fait pour créer de l’emploi, pour aider les commerçants et les artisans du terroir.

Egalité encore lorsque certains font des travaux ou des constructions sans autorisation pendant que d’autres galèrent pour obtenir une approbation pour un abri animal, ou une simple fenêtre de toit.
Bientôt tout Plouha sera à vendre et personne n’en voudra ; les familles partiront dans les communes voisines ; et les seuls qui resteront seront assommés par les impôts.






Patrick Plouha UN GRAND MERCI LAURENCE // patrick Crying or Very sad
avatar
Admin
Admin

Messages : 9410
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 62
Localisation : cotes d'armor

Voir le profil de l'utilisateur http://lasandalettedeplouha.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte aux PlouhatinsLa devise de la France est « égalité, fraternité, liberté »

Message par Admin le Sam 23 Sep - 6:24

Patrick Plouha  UN GRAND MERCI LAURENCE .pourtant le dernier message de la mairie laisse penser que tout va bien ? http://lasandalettedeplouha.lebonforum.com/t6635-remise...

Vous savez très bien Laurence qu'il est tres difficile de faire comprendre aux plouhatins la situation actuelle , presque tous les jours il y a un mot sur mon forum et pourtant ...


avatar
Admin
Admin

Messages : 9410
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 62
Localisation : cotes d'armor

Voir le profil de l'utilisateur http://lasandalettedeplouha.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte aux PlouhatinsLa devise de la France est « égalité, fraternité, liberté »

Message par iwan le Sam 23 Sep - 11:51

Cette devise est celle d'une République Française et non pas celle de la religion vaticane.
Si des parents souhaitent placer leurs enfants dans en dehors des institutions républicaines, libre à eux. Mais qu'ils s'estiment heureux que la Nation daigne leur accorder une dérogation à la Loi de séparation des Eglises et de l'État. Juifs, musulmans ou protestants n'ont pas le droit à ce cadeau.

iwan

Messages : 10
Date d'inscription : 17/08/2017
Age : 31
Localisation : Bretagne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte aux PlouhatinsLa devise de la France est « égalité, fraternité, liberté »

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum