En mémoire de tous ceux qui sont morts que nous puissions vivre libres aujourd'hui. ..

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

En mémoire de tous ceux qui sont morts que nous puissions vivre libres aujourd'hui. ..

Message par Admin le Lun 13 Nov - 19:51




11 NOVEMBRE: jour férié pour la France.

En mémoire de tous ceux qui sont morts que nous puissions vivre libres aujourd'hui. ..

Des hommes, des femmes et des enfants, mais aussi des animaux (10 millions de chevaux, des mulets, des chiens, des pigeons etc.) morts pour la liberté???
Pour que la France récupère l'Alsace-Lorraine?
A l'origine, le prétexte: l'attentat sur l'Archiduc d'Autriche...

240.000 Bretons ont y laissé leur vie à l'Est, combien sont-ils à être revenus mourir au pays, combien de gueules cassées, pour une guerre qui n'était pas la leur... Pour un idéal républicain?

Ce tribu payé par la Bretagne n'appartient pas qu'au passé.

De ces sacrifices humains consentis lors de la Grande Guerre mais aussi celle qui suivit vingt ans plus tard, Breizh en paie encore le prix aujourd'hui, lourdes sont les conséquences. Notre capacité à défendre nos intérêts fut très profondément réduite...

Témoignage d'une "gueule cassée" de Sant-Malou:
https://actu.fr/bretagne/saint-malo_35288/14-18-dure-vie-dun-soldat-saint-malo-revenu-estropie-tranchees_13329085.html
https://actu.fr/bretagne/saint-malo_35288/14-18-dure-vie-dun-soldat-saint-malo-revenu-estropie-tranchees_13329085.html

Doujañs! (Respect!)


https://www.facebook.com/Ambassade.Breizh/photos/a.396008140486680.97958.364203267000501/1525519734202176/?type=3&theater
avatar
Admin
Admin

Messages : 10855
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 63
Localisation : cotes d'armor

Voir le profil de l'utilisateur http://lasandalettedeplouha.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: En mémoire de tous ceux qui sont morts que nous puissions vivre libres aujourd'hui. ..

Message par Admin le Lun 13 Nov - 19:59

Le Journal de Louis Motrot - Partie 1 : Juin 1944

Ecrit par Stéphane Echasserieau le dimanche 01 juin 2014. Catégorie(s) : Récits, Le Journal de Louis Motrot, Le Mag, Histoire


Lorsque Louis Motrot commence son journal, le 1er juin 1944, la ville de Saint-Malo est occupée depuis près de 4 ans. Les difficultés pour s'alimenter, les bombardements, la disparition de certains proches... l'adolescent note dans son cahier tous les événements qui ponctuent son quotidien. Cette chronique de la vie sous l'Occupation couvre une période charnière : les trois mois qui précèdent la Libération de la Cité corsaire. A mesure que les Forces alliées s'avancent vers la « Forteresse » de Saint-Malo, le journal reflète l'inquiétude qui monte chez les civils et la tension qui s'accentue chez l'Occupant. Louis Motrot cessera de prendre des notes le dimanche 6 août, date à laquelle il sera, comme tous les hommes valides de Saint-Malo, interné par les Allemands au Fort National.
En 1944, Louis Motrot a 17 ans. Il habite rue de Toulouse, Saint-Malo intra-muros. Il a deux frères et deux soeurs. Son père est facteur, sa mère femme au foyer. Il pratique l'athlétisme et le basket. Il aime sortir avec ses amis, Totor Richard, et les frères Billon. Il est titulaire d'un CAP d'ajusteur. Depuis le début de cette année 1944, il travaille aux P.T.T. de Rocabey où il s'occupe de l'entretien du central téléphonique et du raccordement des abonnés. A cette époque, la Poste de Rocabey est sous le contrôle des Allemands qui y ont installé un blockhaus. Chaque fois qu'il se rend à son travail, Louis Motrot se retrouve au contact de l'Occupant. Louis Motrot en 1944

LA SUITE ICI

http://www.saint-malo-rama.com/2014/05/30/le-journal-de-louis-motrot-partie-1-juin-1944.html
avatar
Admin
Admin

Messages : 10855
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 63
Localisation : cotes d'armor

Voir le profil de l'utilisateur http://lasandalettedeplouha.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: En mémoire de tous ceux qui sont morts que nous puissions vivre libres aujourd'hui. ..

Message par Admin le Lun 13 Nov - 20:05

L'épisode des « Otages du Fort National », raconté par Louis Motrot
Ecrit par Stéphane Echasserieau le samedi 23 juin 2012. Catégorie(s) : Récits, Le Journal de Louis Motrot, Le Mag, Histoire


En août 1944, le haut commandement allemand en charge de la ville de Saint-Malo ordonne que tous les hommes valides soient regroupés et internés au Fort National. Louis Motrot fait partie des 380 civils qui ont vécu entassés pendant une semaine dans l’enceinte construite par Vauban. Il nous raconte le déroulement de cette semaine toute particulière.

LA SUITE ICI /

http://www.saint-malo-rama.com/2012/06/22/l-episode-des-otages-du-fort-national-raconte-par-louis-motrot.html
avatar
Admin
Admin

Messages : 10855
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 63
Localisation : cotes d'armor

Voir le profil de l'utilisateur http://lasandalettedeplouha.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: En mémoire de tous ceux qui sont morts que nous puissions vivre libres aujourd'hui. ..

Message par Admin le Lun 13 Nov - 20:20




avatar
Admin
Admin

Messages : 10855
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 63
Localisation : cotes d'armor

Voir le profil de l'utilisateur http://lasandalettedeplouha.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: En mémoire de tous ceux qui sont morts que nous puissions vivre libres aujourd'hui. ..

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum