LA CHAPELLE DE KERMARIA

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LA CHAPELLE DE KERMARIA

Message par Admin le Mer 8 Avr - 14:26

LA CHAPELLE DE KERMARIA
Cette chapelle seigneuriale aurait été fondée au cours de la 1ère moitié du Xllle siècle par Henry d’Avaugour, comte de Goëlo et d'autres seigneurs du Goëlo qui, revenus sain et sauf de leur retour de croisade en terre sainte en 1240, voilaient manifester leur reconnaissance à la vierge Marie. Agrandie une première fois au XVe siècle (allongement de la nef et des bas-côtés), la chapelle fut encore modifiée au XVllle par la construction du grand chœur et le percement de nouvelles fenêtres sur les bas-côtés. Témoin, par son architecture-même de trois siècles d’histoire de cet art, la chapelle est riche encore d’histoire locale (chef de Lézobre, tombeaux des seigneurs fondateurs, sous-terrain mystérieux …), riche surtout d’une importante statuaire (trente-trois statues en bois polychrome) et plus encore de ses peintures murales, en particulier sa célèbre Danse Macabre. On venait ici de loin prier « Marie qui tire d’affaire, qui sauvegarde » (an Iskuit), aujourd’hui c’est du monde entier qu’on vient découvrir cette ronde où vivants et morts se tiennent par la main … découvrir et, peut-être, méditer. Fleuron du patrimoine religieux, la chapelle de Kermaria an Iskuit est classée Monument Historique depuis 1907.
Les amis de la chapelle de Kermaria est une association, née en 1980. Depuis sa création, de nombreuses parties de la chapelle ont été restaurées. La chapelle de Kermaria, qui doit une partie de sa célébrité à sa danse macabre, attire environ 10 000 visiteurs par an !
Le saviez-vous ?
La chapelle de Kermaria a failli être détruite en 1847 par l'abbé François-Marie Perro, alors en charge de la construction de la nouvelle église de Plouha. Afin de récupérer les moellons de la chapelle, qui l'intéressait, il entreprit de la démolir. Le porche Nord fût mis à bas et tout le reste failli subir le même sort. C'était sans compter sur les paysans du coin qui entreprirent de défendre leur chapelle et l'édifice fût sauvegardé grâce à leur action.
Coïncidence ? Quelque temps plus tard, des pluies diluviennes s'abattirent sur l'église et, à cause de l'humidité importante, les couches de badigeons accumulées au fils des années s'effritèrent et finirent par tomber. C'est ainsi que l'on (re)découvrit la présence de la fresque de la danse macabre !

Photos Jean-Luc Chicot.














merci à jean luc pour cette rubrique .
patrick
avatar
Admin
Admin

Messages : 9410
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 62
Localisation : cotes d'armor

Voir le profil de l'utilisateur http://lasandalettedeplouha.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum