Votre ordinateur est lent ? Il travaille pour des cybercriminels !

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

Votre ordinateur est lent ? Il travaille pour des cybercriminels !

Message par Admin le Ven 23 Mar - 21:15

Votre ordinateur est lent ? Il travaille pour des cybercriminels !

Votre ordinateur est d’un seul coup très lent et vos applications mettent beaucoup plus de temps à s’ouvrir… Vous êtes peut-être victime de cryptojacking ! Une nouvelle attaque cyber. Selon le nouveau rapport de Symantec, la France se classe au 4e rang mondial en volume d’attaques

« Le cryptojacking est une nouvelle forme de menace pour la cybersécurité et la protection des données personnelles » explique Laurent Heslault, directeur des stratégies sécurité chez Symantec France.

« L’appât du gain continu chez les cyber attaquants présente un danger pour les particuliers, les équipements et les entreprises, qui risquent de voir leurs ressources monétaires détournées de leurs systèmes. Les cyber attaquants n’hésitent pas à s’infiltrer aussi bien dans les ordinateurs personnels que dans les plus grands centres de données ».

Mais qu’est ce que le cryptojacking ? « L’an passé, la montée en flèche de la valeur des crypto-monnaies a déclenché une ruée vers l’or parmi les cybercriminels, qui entendent profiter d’un marché volatil. » Les crypto-monnaies étant ces monnaies virtuelles type Bitcoin. On en compte actuellement une centaine de types dans le monde. « Il n’existe pas de serveurs centraux pour ces crypto-monnaies. Donc la puissance de calcul necéssaire et les ressources sont distribuées. » D’où l’idée des cyber-criminels. Utiliser la puissance des ordinateurs des autres. Aussi bien des particuliers que des entreprises. « Ils installent un logiciel très discret dans votre ordinateur qui va travailler pour eux » précise Laurent Heslaut. « Ils utilisent la puissance de votre ordinateur. Ce qui va le ralentir. » Et pas de factures d’électricité à payer pour eux.

Les détections d’ordinateurs infectés ont augmenté de 8 500 % en 2017. L’Hexagone concentre 5,9 % du volume total des attaques de cryptojacking, se classant ainsi au 4e rang mondial (et au 2e rang européen).

« Il est désormais possible, pour des esprits malveillants, d’exploiter les ressources stockées sur nos téléphones, nos ordinateurs ou n’importe quel appareil connecté à des fins lucratives, » poursuit Laurent Heslault. « S’ils ne renforcent pas leurs systèmes de défense, les utilisateurs risquent de devoir payer pour une autre personne utilisant leur appareil de façon frauduleuse ».

avatar
Admin
Admin

Messages : 10867
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 63
Localisation : cotes d'armor

Voir le profil de l'utilisateur http://lasandalettedeplouha.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum