Renoir : « la douleur passe, la beauté reste »

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Renoir : « la douleur passe, la beauté reste »

Message par Admin le Mer 15 Avr - 17:21

Le peintre

Pierre-Auguste Renoir, né en 1841, est un des plus grands artistes français, représentant du courant impressionniste. Lors de son apprentissage, il fréquente des artistes comme Alfred Sisley ou encore Claude Monet, avec lesquels il participe à la première exposition impressionniste en avril 1874. Suivant cette exposition, le petit groupe d’artistes s’installe à Argenteuil, ville « à la mode » de l’époque où se déroulent les compétitions de canotage qui attirent le tout Paris.

À Argenteuil, Renoir concentre son travail sur la lumière. Il travaille sa peinture en juxtaposant des touches peu épaisses et en jouant sur la transparence des couleurs. Une des œuvres caractéristiques de cette époque : Les Canotiers à Chatou de 1879. Loin d’être un peintre solitaire, Renoir aime vivre au cœur de la société de son époque et en représenter les protagonistes. En témoignent les œuvres Le Bal du Moulin de la Galette, de 1876, conservée au Musée d’Orsay à Paris – probablement la plus célèbre de l’artiste – ou encore les portraits des proches de l’avant-garde littéraire, tel celui de l’épouse de l’écrivain Alphonse Daudet : Madame Daudet, 1876, également conservé au Musée d’Orsay.

En 1881, Renoir quitte Paris et s’éloigne de l’impressionnisme. Il voyage en Algérie, en Italie, Venise, Florence puis Rome où il est sous le charme des œuvres de Raphaël. Renoir opère alors un changement radical dans son style, adieu touche impressionniste souple et floue, il opte pour un dessin aux contours précis, aux compositions ordonnées pour dans les derniers temps de sa vie, arriver à une synthèse de ces deux styles. Le portrait et le nu deviennent ces sujets favoris. Œuvre symbolique de cette évolution, Les Baigneuses, œuvre terminée l’année de sa mort en 1919 à Cagnes-sur-Mer.


Premières crises d’arthrite

Ce sont au total près de 6 000 œuvres peintes par l’artiste, qui permettent de qualifier Renoir de grand peintre. Or beaucoup de personnes l’ignorent mais la vie et la carrière de l’artiste n’ont pas été de tout repos.

En 1888, alors qu’il est déjà un peintre reconnu, Renoir aurait souffert de sa première crise d’arthrite. Suite à une mauvaise chute de bicyclette, il souffre à partir de 1897 de crises aigues de polyarthrite rhumatoïde. Les années suivantes, les douleurs se fixent aux poignets et aux doigts, pourtant si indispensable à un peintre. Son fils, le réalisateur Jean Renoir, raconte qu’il « lutte pour garder ses mains » ; chaque jour, il fait de petits exercices pour essayer de conserver la mobilité de ses doigts : jonglage à une balle ou encore bilboquet. Alors que rien ne semble pouvoir le soulager, Renoir décide, en 1903, de s’installer dans le Midi dont le climat est plus approprié à ces maux. Il choisit Cagnes-sur-Mer.

Une détermination sans limite


Alors même que ses mains sont totalement déformées, Renoir continue de peindre jusqu’à la fin de sa vie. À cause de sa polyarthrite rhumatoïde, il ne peut plus tenir le pinceau, il invente alors un système ingénieux : il fixe le pinceau au bout de son bras grâce à des bandelettes de gaze qui entourent ses poings. Malgré la douleur que lui provoque chaque mouvement, Renoir continue de peindre jusqu’à sa mort. Il persévère, avec une détermination sans limite, faisant de l’art sa priorité, au-delà de toute considération physique.
Jusqu’en 1910, il peut encore se déplacer puis la paralysie le gagne peu à peu. Alors que dans les dernières années de sa vie, il pourrait marcher à nouveau, il estime que c’est au prix de trop grands efforts qui mobilisent une énergie qu’il préfère consacrer à la peinture. Il déclare : « quant à choisir entre marcher ou peindre, j’aime encore mieux peindre ». Renoir meurt en 1919, sans jamais avoir laissé sa polyarthrite prendre le dessus sur la peinture.


http://www.lesgensqui.fr/magazine/publications/renoir-la-douleur-passe-la-beaute-reste?utm_source=Facebook&utm_medium=Social&utm_campaign=B2C_IL11_ARTH_SOC
avatar
Admin
Admin

Messages : 9564
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 62
Localisation : cotes d'armor

Voir le profil de l'utilisateur http://lasandalettedeplouha.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum