Les nids-de-poule minent de plus en plus les routes

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

Les nids-de-poule minent de plus en plus les routes

Message par Admin le Mer 28 Mar - 0:21

mardi 27 mars 2018 par Valentin Davodeau



Après chaque hiver, les nids-de-poule refont leur apparition sur les routes de France. Un phénomène courant lié aux intempéries mais aussi à une dégradation croissante de l’état du réseau national.

Pas seulement inconfortables, les nids-de-poule sont aussi dangereux pour les usagers de la route. Avec l’arrivée des beaux jours, ils font leur retour dans les villes mais aussi les campagnes du pays.


À Paris, il n’y aurait jamais eu autant de nids-de-poule explique Europe 1, et ce problème ne se limiterait pas à la capitale. L’association 40 millions d’automobilistes recense via son application « J’ai mal à ma route », plus de 36 000 signalements de routes dégradées dont un tiers concerne des nids-de-poule sur la chaussée.

« La tendance est à une dégradation générale du réseau routier depuis cinq ans. Les collectivités locales et l’État investissent moins d’argent dans le réseau routier français », avance Pierre Chasseray, délégué général de 40 millions d’automobilistes.

Dans son rapport 2017, l’Observatoire national de la route (qui réunit des acteurs publics et privés), estime que les moyens financiers consacrés à la voirie ont baissé d’environ 25 % entre 2013 et 2016.

Le climat et la circulation en cause

Mais comment se forme un nid-de-poule ? Ce phénomène s’explique par deux facteurs : le climat et la circulation. Les écarts de températures l’hiver sur un nombre de jours restreint abîment le revêtement de la chaussée, qui se fragilise et peut alors se fissurer.

Lorsqu’il pleut, l’eau s’infiltre ensuite à travers les fissures. En période de gel, l’eau prend du volume, avant de s’écouler lors du dégel. C’est à ce moment que des nids-de-poule apparaissent. Des trous rebouchés bien souvent dans l’urgence par les collectivités.

Pour les deux-roues motorisés et les vélos, ces nids-de-poule dans la chaussée sont des sources d’accidents selon Pierre Chasseray. « La France possède plus d’un million de kilomètres de voiries sur son territoire, c’est une grande richesse que nous envient nos voisins européens. Si rien n’est fait pour réparer les routes, il faudra les refaire, ce qui coûtera encore plus cher à terme. »


Ouest france
avatar
Admin
Admin

Messages : 10635
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 63
Localisation : cotes d'armor

Voir le profil de l'utilisateur http://lasandalettedeplouha.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum