Un portrait amoureux peint par Hitler aux enchères

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

Un portrait amoureux peint par Hitler aux enchères

Message par Admin le Ven 6 Avr - 21:42

vendredi 6 avril 2018


Un portrait à l’huile, d’une ancienne maîtresse, sans doute peint par Adolf Hitler sera mis en vente aux enchères à Nuremberg en Allemagne la semaine prochaine.

Portrait of a girl a-t-il été peint par Hitler ? C’est ce qu’affirme la salle de ventes aux enchères allemande Weidler. La semaine prochaine, elle met en vente le portrait à l’huile au prix de 60 000 €. Une œuvre (63 x 48 cm) peinte sur toile de jute en 1916 et signée Hitler.

Elle représente Charlotte Lobjoie, une jeune femme française qu’Hitler a rencontrée pendant la Première Guerre mondiale et avec qui il aurait eu un enfant, Jean-Marie Loret. Jusqu’à sa mort en 1985, cet homme se réclama de l’ascendance d’Adolf Hitler. Il l’écrira même dans un livre : Ton père s’appelait Hitler (éditions de l’Université et de l’Enseignement moderne, 1981).

La peinture dépeint une jeune femme dans un décor rural, avec un foulard rouge posé sur sa tête. Elle tient une fourche dans ses mains. Elle est vêtue d’une chemise de couleur claire, ouverte et exposant une partie de ses seins.

D’après la salle des ventes, le portrait a été acheté par des industriels flamands en 1967. Et aurait été exposé dans des galeries d’art au Japon.


(Photo : auktionshausweidler.de)

Le jeune Hitler avait tenté de percer comme peintre en s’installant à Vienne dans les années 1907-1914. Après avoir échoué à l’examen d’entrée de l’Académie des Beaux-Arts de Vienne, qui lui aurait assuré un emploi, Hitler a malgré tout persévéré dans la peinture en vendant ses tableaux. Ses peintures sont longtemps restées cachées et furent tardivement rendues publiques.

Des ventes qui font polémique

À partir de 2006, ses aquarelles sont vendues aux enchères. Ces ventes provoquent de vives polémiques, mais aucune action en justice n’est entreprise : les œuvres ne contiennent aucune allusion au nazisme ou à l’antisémitisme. Elles ont été réalisées avant l’engagement politique d’Hitler.

En 2006, une de ses œuvres de jeunesse est vendue pour 11 000 € par la maison allemande de vente aux enchères Weidler. En 2015, la vente de plusieurs de ses aquarelles et ses dessins ont rapporté plus de 400 000 €. Toutes les pièces ont trouvé des acquéreurs, ceux-ci préférant toujours demeurer anonymes.

Depuis une dizaine d’années, les objets ayant rapport avec le dictateur nazi défilent dans les ventes aux enchères. Manuscrits, lettres, aquarelles… Ces objets se vendent très cher. La loi française n’interdit pas la vente d’objets nazis. L’article R.6451 du Code pénal punit le « port ou l’exhibition d’uniformes, insignes ou emblèmes rappelant ceux d’organisations ou de personnes responsables de crimes contre l’humanité », sauf « pour les besoins d’un film, d’un spectacle ou d’une exposition comportant une évocation historique ». En cas d’infraction, le propriétaire s’expose à 1 500 € d’amende. Rien n’empêche leur mise en vente, mais les signes nazis doivent être cachés de la vue du public.

ouest france soir

avatar
Admin
Admin

Messages : 10686
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 63
Localisation : cotes d'armor

Voir le profil de l'utilisateur http://lasandalettedeplouha.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum