Bientôt une « voiture volante » bretonne ?

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

Bientôt une « voiture volante » bretonne ?

Message par Admin le Mer 2 Mai - 21:16

Par Pauline BOURDET mercredi 2 mai 2018


En mettant au point un turbomoteur hybride révolutionnaire, la start-up bretonne Turbotech, implantée à Douarnenez et à Paris, pourrait créer un drone transportant des passagers d’ici l’an prochain.

L’idée semble tout droit sortie d’un film de science-fiction. Pourtant, la société Turbotech Industries estime pouvoir bientôt assurer la propulsion d’un « aéronef du futur », capable de transporter des passagers.

Une innovation technologique qui a séduit le groupe industriel et technologique Safran, spécialisé dans l’aéronautique, l’espace, la défense : mi-avril, Safran Corporate Ventures, sa filiale dédiée aux investissements, et Go Capital, société rennaise de gestion de fonds d’investissement, ont investi 3 millions d’euros dans la start-up afin de finaliser le développement de son turbo générateur et ed le commercialiser à l’horizon 2020.

Une « dynamo » pour générer de l’électricité en vol

Si les bureaux de la société sont basés à Paris, c’est du côté du Finistère, à Douarnenez, que le siège est installé. Un emplacement stratégique, près du fabricant de tubes métalliques Le Guellec Tubes et Profilés (70 salariés) où Turbotech Industries a développé une ses technologies clefs : son échangeur thermique. « Ce dispositif se positionne sur des turbines et permet de faire baisser leur consommation », explique Damien Fauvet, dirigeant de la start-up.

Allié à l’autre innovation de la société, un générateur électrique très haute puissance, ce système permet de pallier le principal défaut des aéronefs actuels : leurs moteurs électriques, dont les batteries n’offrent que quelques minutes d’autonomie. « La Nasa, Google… Tout le monde travaille dessus. Deux prototypes sur batteries viennent d’être testés à Dubaï. Ils volent, mais pour l’instant ça ne sert à rien. »



Pour y remédier, Turbotech mise tout sur l’hybridation en proposant une sorte de « centrale électrique embarquée », pesant moins de 50 kg. Un système de propulsion qui, doublé à une charge de carburant moindre (40 kg), équivaudra à une batterie d’une tonne : « Une petite turbine, équipée de notre échangeur thermique, va entraîner le générateur électrique, qui va créer de l’électricité pour se recharger en vol, comme une dynamo. »

Damien Fauvet en est certain, ce système permettra aux futurs aéronefs de voler environ 2 heures 30, contre seulement cinq minutes actuellement. « Nous sommes les premiers à proposer cette solution. » Des moteurs prototypes seront mis au point dès cet été. « Nous espérons pouvoir les tester en vol l’année prochaine et les mettre sur le marché à l’horizon 2020. »

Un pari technologique qui permettrait à la start-up, composée de quatre associés, de passer à une centaine de salariés d’ici 2025, toujours entre Douarnenez et la région parisienne.

ouest france
avatar
Admin
Admin

Messages : 10663
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 63
Localisation : cotes d'armor

Voir le profil de l'utilisateur http://lasandalettedeplouha.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum