Saint-Brieuc lance la chasse aux crottes de chien en créant une brigade environnement

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

Saint-Brieuc lance la chasse aux crottes de chien en créant une brigade environnement

Message par Admin le Mer 16 Mai - 21:48



Une campagne de sensibilisation rigolote et la création d’une brigade environnement qui verbalise : voilà les deux pans de l’action municipale engagée de Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor) dans la qualité du cadre de vie. Objectif ? Lutter contre les déjections canines et les dépôts d’ordures anarchiques.

Le nouveau plan d’incitation à la propreté de la ville mise en place par la municipalité de Saint-Brieuc vise en particulier les déjections canines et les dépôts d’ordures anarchiques. Les infractions pour les unes, comme pour les autres, ayant doublé entre 2016 et 2017.

« La municipalité se préoccupe de grands sujets, comme Teo et le pôle d’échange multimodal, mais nous avons aussi le souci du quotidien, insiste la maire, Marie-Claire Diouron. Si la ville reste sale, les citoyens ont l’impression que rien n’est fait. Or, la qualité de vie est au cœur de l’action municipale. »


Nouveauté : l’action repose désormais sur la collaboration entre le service propreté de la Ville et la police municipale. Le premier, par le biais d’une campagne de sensibilisation rappelant que la propreté est l’affaire de tous. Le second, avec la création d’une Brigade environnement action (BEA), en service début juin, qui verbalisera les contrevenants à partir de juillet.

Deux services muncipaux collaborent


Nouveauté : l’action repose désormais sur la collaboration entre le service propreté de la Ville et la police municipale. Le premier, par le biais d’une campagne de sensibilisation rappelant que la propreté est l’affaire de tous. Le second, avec la création d’une Brigade environnement action (BEA), en service début juin, qui verbalisera les contrevenants à partir de juillet.
Campagne de sensibilisation

Le service propreté urbaine table sur l’action de proximité : un chien fictif, Scooby, sera positionné dans les rues et quartiers repérés comme particulièrement concernés par les déjections canines. Des panneaux et des cercles tracés aux sols pointeront des « indices » de saleté. Et, surtout, rappelleront les 45 espaces de propretés pour chiens disséminés dans la ville : 16 canisettes, 29 distributeurs de sacs. Une campagne très visible et attractive pour les enfants.
De 35 € à 1 500€ d’amendes

Composée d’agents municipaux, soit policiers municipaux, soit Agents de surveillance de la voie publique (ASVP), déjà intégrés dans les effectifs existants, cette BEA est créée afin de compléter le travail du service de propreté urbaine et de diversifier les missions des agents. Deux agents patrouilleront plus particulièrement aux heures « sensibles » : tôt le matin et en soirée, quand les gens promènent leur chien ou sortent leur poubelle.

Dans un premier temps, tout le mois de juin, la BEA sensibilisera les riverains. À partir de juillet, elle verbalisera les contrevenants : 35 € pour un dépôt de poubelle en dehors des jours ou des bacs de collectes, 68 € pour des déjections canines non ramassées, jusqu’à 1 500 € si un véhicule a été utilisé pour transporter les déchets abandonnés avec confiscation du véhicule.

Ouest-France
avatar
Admin
Admin

Messages : 10094
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 63
Localisation : cotes d'armor

Voir le profil de l'utilisateur http://lasandalettedeplouha.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum