Orages. Cumulonimbus : 15 km de haut et 3 millions de litres d’eau pour le roi des nuages

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

Orages. Cumulonimbus : 15 km de haut et 3 millions de litres d’eau pour le roi des nuages

Message par Admin le Mar 5 Juin - 20:57



C’est le plus grand, le plus haut, le plus puissant de tous – on dit d’ailleurs que c’est le roi des nuages. Générateur d’orages, d’éclairs, de tonnerre, de grêle et de pluies diluviennes, le cumulonimbus effraye et intrigue à la fois. Allons (prudemment) le voir de plus près

L’albatros est peut-être le prince des nuées, mais le roi, c’est lui – le cumulonimbus. Car il est le plus haut, le plus puissant, le plus dangereux des nuages, lui qui génère les orages - éclairs, tonnerre, pluies diluviennes et vents violents. Depuis le début du mois de mai, et en ce début de semaine encore, il règne sur le ciel de notre pays, bombardant le sol de plus de 180 000 impacts de foudre en un mois. Et tout ça à cause d’une petite goutte froide… Quoi qu’il ; en soit, allons donc voir comme ce monstre se crée et délivre sa puissance.

Un cumulonimbus, c’est grand comment ?

C’est énorme, un vrai géant. Large de 5 à 15 km, sa base est relativement basse (moins de 2 000 m), tandis que sa tête peut s’élever jusqu’à 15 km, voire parfois 18 km d’altitude.

Un cumulonimbus tout juste « moyen » (1 km de large sur 10 km de haut) contient 1 million de litres d’eau. Un gros peut dépasser les 3 millions de litres.

Un cumulonimbus, pourquoi ça a cette forme d’enclume ?

Ce nuage, c’est une tour. À l’intérieur, en guise d’ascenseur, il y a des courants ascendants très violents : jusqu’à 140 km/h. Lors de sa période de croissance, ce nuage s’élève et se condense, l’air chaud montant et se refroidissant à mesure de son ascension. Arrivés au niveau de la tropopause (nom donné à la limite entre la troposphère et la stratosphère), le nuage et ses mouvements ascendants se heurtent à ce « plafond » de notre atmosphère.

Il s’étale alors largement, ce qui lui donne sa forme générale d’enclume. Mais il peut aussi prendre l’allure d’un immense panache, voire d’une chevelure ébouriffée.


Vu de l'espace, l'étalement typique, en enclume, d'un cumulonimbus dont la tête vient entrer en contact avec la tropopause. | WIKI COMMONS


https://www.ouest-france.fr/meteo/orage/orages-un-mois-de-mai-record-en-france-avec-145-000-impacts-de-foudre-5791994
avatar
Admin
Admin

Messages : 10663
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 63
Localisation : cotes d'armor

Voir le profil de l'utilisateur http://lasandalettedeplouha.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum