Derniers sujets
» PHOTOS REMARQUABLES A GARDER (2)
Aujourd'hui à 10:37 par Admin

» 21 novembre 1783 : premier vol habité en montgolfière non captive
Hier à 22:48 par Admin

» Concours. La Bretagne, terre de Miss
Hier à 22:16 par Admin

» TEO. Le carrefour du 8-Mai-1945 fermé douze jours
Hier à 21:56 par Admin

» DU COTE DE OUESSANT
Hier à 16:27 par Admin

»  Il y a 10 millions d'années,
Dim 9 Déc - 17:36 par Admin

» L'évolution de la bouteille de coke.
Dim 9 Déc - 17:21 par Admin

» Un mobile-home, 1926
Dim 9 Déc - 17:17 par Admin

» SURPRISE ....
Dim 9 Déc - 17:09 par Admin


La Lune se réchauffe… à cause des astronautes

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

La Lune se réchauffe… à cause des astronautes

Message par Admin le Mer 13 Juin - 21:27

mercredi 13 juin 2018


Le satellite de la Terre est monté en température ces dernières années. Des chercheurs ont trouvé qui en est à l’origine : les astronautes qui se sont promenés sur sa surface.

C’est un mystère vieux de plus de quarante ans : pourquoi la température de la Lune est-elle en train de monter ? Jusque-là, les scientifiques s’arrachaient les cheveux, hésitaient entre plusieurs théories. Des chercheurs pensent enfin avoir trouvé la cause : le passage des astronautes à la surface du satellite.

Des scientifiques de l’Université de Lubbock, au Texas (États-Unis), viennent de publier une étude dans le Journal de recherches géophysiques. Depuis huit ans, ils étudiaient des données que l’on avait longtemps crues perdues : 440 enregistrements de mesures de températures sur la Lune, effectuées entre 1975 et 1977, récoltés par des sondes installées par les astronautes.


Sur cette image, on distingue les sondes implantées dans le sol lunaire par les astronautes (« Probe » signifie sonde), et les traces de pas multiples qui les entourent. (Photo : Nasa)

En 1971 et 1972, les astronautes des missions Apollo 15 et 17 avaient creusé deux trous, de 1,60 m et de 2,30 m de profondeur, dans lesquels ils avaient déposé des sondes en platine, destinées à mesurer la température du satellite.

Environ deux degrés de plus


En comparant les données compilées à l’époque avec les températures relevées récemment, et d’autres études déjà réalisées, les chercheurs texans se sont aperçus que la température montait. Entre les années 1970 et aujourd’hui, les données démontrent que la surface s’est réchauffée d’environ 2 °C. De manière plus importante en surface qu’en profondeur.

Plusieurs théories étaient discutées par les spécialistes : est-ce dû aux fluctuations du cycle orbital de la Lune, d’une durée de 18 ans ? À des radiations émises par la Terre ? Au réchauffement du coffrage, en fibre de verre, des sondes elles-mêmes ?

L’équipe du géophysicien Seiichi Nagihara est arrivée à une tout autre conclusion : ce sont les astronautes eux-mêmes, en marchant à la surface et en se déplaçant à bord de leur rovers, qui en seraient la cause.


Eugene Cernan, à bord de son rover lunaire, a sans doute participé au réchauffement de la surface de la Lune, lors de la mission Apollo 17, en décembre 1972. (Photo : Nasa)

Car le passage de douze astronautes a retourné la poussière qui tapisse le sol lunaire : une matière appelée régolite, une poussière plus sombre que le sol normalement visible, que leurs allées et venues ont balayée et remontée à la surface.


Les photos, prises depuis l’espace, de la surface lunaire, montrent bien les traces noires laissées par le passage des astronautes sur la planète. (Photo : Nasa)

Comme les matières sombres absorbent plus de chaleur que les matières claires, la température augmente : « Lorsque l’on installe des instruments de mesure, on peut perturber l’environnement de l’endroit où l’on veut récolter des données, explique Seiichi Nagihara. Un aspect à prendre en considération dans la conception des futurs instruments à déployer sur la surface de la Lune ».

Un environnement vierge

Au journal CBC News, la géologue spécialiste des surfaces planétaires Catherine Neish (États-Unis), livre son analyse sur cette découverte : « Il est évident que nous changeons la Terre de beaucoup de manières différentes, et je suis certaine que nous ferions de même sur une autre planète. Mais, bien qu’il n’y ait pas de vie sur la Lune, l’homme altère un environnement vierge jusque-là. »

Walter Kiefer, chercheur et co-auteur de l’étude, estime que « même si quelques centaines de personnes marchaient sur la surface de la Lune, ce ne serait pas si grave. Elle se porterait très bien, même avec deux degrés de plus que maintenant ».

Quoi qu’il en soit, ces récentes découvertes pourraient avoir un impact sur la manière dont seront organisés les futurs voyages spatiaux… sur Mars
avatar
Admin
Admin

Messages : 10998
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 63
Localisation : cotes d'armor

Voir le profil de l'utilisateur http://lasandalettedeplouha.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum