En Islande, la chasse au trésor nazi englouti

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

En Islande, la chasse au trésor nazi englouti

Message par Admin le Mer 11 Juil - 22:05

11.07.2018  ouest france


Plus de 100 millions d’euros en lingots d’or attendraient au fond de l’eau, au large de l’Islande. Un immense trésor, caché dans un navire nazi, sabordé au tout début de la guerre 39-45. Le permis d’exploration de l’épave était accordé jusqu’à minuit, la nuit dernière…


L’entreprise britannique d’exploration sous-marine Advanced Marine Services (AMS) a-t-elle décroché le gros lot la nuit dernière ? Depuis une semaine, une équipe de plongeurs et chercheurs d’or était en mer, à environ 200 km des côtes islandaises. Leur objectif annoncé : mettre la main sur un fabuleux trésor nazi, estimé à plus de 100 millions d’euros en lingots d’or, qui semble leur échapper depuis un an.

L’histoire a commencé le 9 avril 2017 : les garde-côtes islandais interceptent le vaisseau de recherches Seabed Constructor, au large de leurs côtes. Sans autorisation préalable, la compagnie britannique privée AMS était en train de percer la coque d’une épave engloutie, à 3 600 mètres de profondeur : celle du SS Minden. Un cargo nazi, sabordé par son équipage le 24 septembre 1939, soit trois semaines seulement après la déclaration de guerre de l’Angleterre et de la France à l’Allemagne.


Le SS Porta, navire jumeau de l’SS Minden, coulé en septembre 1939 sur ordre d’Hitler. (Photo : Nikolaus Stürzl/Wikipedia).

« Le Minden venait de Rio de Janeiro et se dirigeait vers l’Allemagne, quand il a été stoppé par le navire britannique Calypso. Conformément aux ordres donnés par les autorités allemandes, l’équipage du SS Minden coula son bateau, pour que les Britanniques ne s’en emparent pas », cite le journal islandais Iceland Monitor, prenant appui sur un livre de Michel Keith, professeur à l’University College de Londres. Le HMS Dunedin, l’autre croiseur de la Royal Navy présent ce jour-là, récupéra les membres d’équipage du SS Minden.

Le croiseur britannique HMS Calypso stoppa le SS Minden fin septembre 1939, près des côtes islandaises. Ordre fut alors donné à l’équipage de saborder le navire. (Photo : Domaine public/Wikipedia).

4 tonnes de lingots d’or

Interrogés par les autorités islandaises, les hommes du Seabed Constructor déclarent être à la recherche d’un coffre, entreposé dans la salle de courrier de l’épave, qui pourrait contenir 4 tonnes de lingots d’or. Une véritable fortune, rapatriée d’Amérique du Sud par les nazis, trois jours après l’entrée de la France et de l’Angleterre dans le conflit, destinée à soutenir l’effort de guerre.

Les chercheurs d’épave britanniques estiment alors qu’étant les « inventeurs » du trésor (le nom donné à ceux qui le découvrent), celui-ci leur revient. De leur côté, les Islandais indiquent qu’il est hors de question de poursuivre ces recherches, sans une autorisation en bonne et due forme.

Entre-temps, flairant la bonne affaire, la société allemande Hapag-Lloyd s’est manifestée. Elle a été fondée en 1970 sur les restes de la société Norddeutscher Lloyd, qui était l’armateur du SS Minden, lorsque celui-ci a coulé. Forcément, au moment de la découverte, l’armateur allemand saisit la justice pour avoir sa part du gâteau, estimant que le bateau et ce qu’il contient lui appartiennent.

Des recherches très difficiles

Finalement, la société AMS obtient un permis de l’agence pour l’Environnement islandaise, de 72 heures, pour percer la coque du Minden, octroyé pour le mois de novembre dernier. Les autorités islandaises gardent cependant un droit de regard sur tous les biens récupérés par la société AMS.

Mais, comme le rapporte le magazine islandais Icelandmagazine, les mauvaises conditions météo ont empêché l’équipe de mener à bien sa mission, extrêmement délicate étant donné la grande profondeur où gît l’épave. De nouvelles autorisations sont données en 2018. Les chercheurs sont retournés sur la zone, depuis une semaine, cette fois à bord du Seabed Worker.

Le permis d’exploration expirait dans la nuit de mardi à mercredi, à minuit… Les informations sur le succès ou l’échec des recherches n’ont pas encore filtré, mais nul doute que l’Islande sera extrêmement attentive à la cargaison du Seabed Worker, lors de son retour sur les côtes.


Le Seabed Worker avait jusqu’à la nuit dernière pour récupérer les trésors du SS Minden. (Photo : NASA/Kim Shiflett/Domaine public).




avatar
Admin
Admin

Messages : 10504
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 63
Localisation : cotes d'armor

Voir le profil de l'utilisateur http://lasandalettedeplouha.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum