Derniers sujets

En Sibérie, l’affaire des 54 mains coupées élucidée ?

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

En Sibérie, l’affaire des 54 mains coupées élucidée ?

Message par Admin le Jeu 13 Sep - 21:01

[uEn mars dernier, en Sibérie, la macabre découverte d’un sac contenant 27 paires de mains coupées avait suscité un flot d’interrogations restées jusque-là sans réponse. La piste criminelle vient d’être écartée par les enquêteurs.

Comment 54 mains humaines, soigneusement tranchées au niveau du poignet, ont-elles pu se retrouver dans un sac, sur les bords du fleuve Amour, près de Khabarovsk, ville proche de la frontière chinoise en Sibérie ? C’est ce à quoi des enquêteurs russes tentent de répondre depuis le mois de mars, date à laquelle la sinistre découverte avait été faite par un pêcheur.


Quand l’affaire a été médiatisée https://www.ouest-france.fr/societe/faits-divers/russie-54-mains-coupees-decouvertes-dans-un-sac-abandonne-en-siberie-5614376, les hypothèses les plus folles ont circulé. Acte d’un criminel psychopathe ? Rituel ancestral ? Punition de la mafia chinoise ?

Près du sac, « des bandages médicaux et des surchaussures jetables, comme celles que l’on utilise dans les hôpitaux », avaient été trouvés, indiquait en mars le Siberian Times. D’où l’une des hypothèses évoquées par les médias locaux : pourrait-il s’agir de restes de cadavres utilisés lors d’exercices de dissection humaine notamment, pour les étudiants en médecine ?

Procédure rare


C’est plutôt en ce sens que vont les premières conclusions des enquêteurs, qui ont écarté la piste criminelle. Le site Live Science rapporte que l’agence russe en charge de ce genre d’enquêtes avait rapidement précisé au printemps, dans un texte publié via l’application Telegram, qu’un laboratoire médico-légal de Khabarovsk ne s’était apparemment pas débarrassé dans les règles de certains restes humains. « Ces objets biologiques [pour désigner les mains, NdlR], ne sont pas liés à des affaires criminelles », peut-on lire dans ce texte.

Dans ce message, la commission d’enquête souligne qu’il n’y a rien d’anormal à stocker des mains coupées. Le journal explicite : « L’agence fait allusion à une procédure peu connue en Russie, qui consiste à couper les mains des cadavres inconnus. » Elles sont gardées « comme moyen de conserver les empreintes digitales si nécessaire après l’enterrement. L’idée est que les mains ont sûrement été stockées dans un laboratoire médico-légal, et qu’on s’en est peut-être débarrassée de manière inappropriée pour des raisons peu claires. »

L’agence continue d’enquêter sur l’incident pour notamment évaluer la décision qu’a prise le laboratoire, à savoir se débarrasser du sac contenant les mains de manière peu conventionnelle. « En fonction des résultats, un jugement sera rendu sur les activités des experts de ce laboratoire de Khabarovsk. »
avatar
Admin
Admin

Messages : 10899
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 63
Localisation : cotes d'armor

Voir le profil de l'utilisateur http://lasandalettedeplouha.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum