Sept moteurs de recherche pour changer de Google

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

Sept moteurs de recherche pour changer de Google

Message par Admin le Mer 26 Sep - 21:17



Par Coline Paistel
Google fête ses 20 ans et enregistre 69 000 requêtes chaque seconde à travers le monde. Est-il encore possible d’échapper à ce géant du web ? Quelles sont les alternatives ? Nous avons sélectionné sept moteurs de recherche qui sortent du lot.

Ecosia, planteur d’arbres


Présenté comme un moteur de recherche solidaire, Ecosia reverse 80 % des bénéfices générés par les recherches à un programme de reforestation. Depuis son lancement en 2009, 38 millions d’arbres auraient été plantés. Mais Ecosia n’est pas indépendant. Il utilise les résultats de Bing de Microsoft et peut devenir une extension de Chrome.



Bing, le moteur de recherche de Microsoft veut se faire un nom



Des rumeurs soufflent que Bing serait l’acronyme de Best Is Not Google (le meilleur n’est pas Google, en français). Lancé à la fin des années 1990, Bing a eu du mal à trouver son identité. Appelé d’abord MSN Search, puis Windows Live Search et Live Search, il est finalement devenu Bing en 2009. Si le moteur souffre d’une image un peu vieillotte, il serait selon Microsoft, utilisé par 19 % des Français.



Baidu, le rival chinois



Les frontières chinoises sont infranchissables ou presque pour Google. Là-bas, Baidu, qui signifie 100 degrés, est le premier moteur de recherche du pays. Il atteint 77 % du marché local. Depuis 2011, le moteur de recherche a noué un partenariat avec Microsoft, de sorte que lorsque des recherches sont faites en anglais sur la plateforme, elles sont transférées vers Bing. Baidu est aujourd’hui vivement contesté car il relaierait la censure d’État.


Yandex, l’inconnu n° 1 en Russie


Son nom est peu connu. Et pourtant, Yandex est le moteur de recherche n° 1 en Russie, le plus grand pays du monde. À la suite d’accords avec la fondation Mozilla, Yandex est le moteur par défaut de Mozilla Firefox en Russie et en Turquie.


CC Search, libre de droit


Mis en place par l’association Creative Commons, CC Search est un moteur qui aide à trouver des images, photos, textes, musiques ou livres libres de droits. L’association va chercher ses documents dans les collections du Rijksmuseum, la bibliothèque publique de New York, le Metropolitan ou encore des services comme Flickr ou 500px, etc. En France, CC Search est même recommandé par l’Éducation nationale.


DuckDuckGo, sans collecte de données


Il se revendique comme « le moteur de recherche qui ne vous espionne pas ». DuckDuckGo, créé en 2008, s’engage à ne collecter aucune donnée sur l’internaute. Le moteur a franchi la barre des 20 millions de recherches par jour en 2017.



Qwant, l’Européen qui gagne l’Assemblée



Basé en France, Qwant se présente comme le moteur de recherche européen. Comme le précédent, il s’engage à ne collecter aucune donnée chez ses internautes et ne fonctionne pas avec des cookies. En pleine ascension, ce moteur de recherche né en 2013 a compté 3,5 millions de visiteurs uniques en juin 2018. Et vient de franchir un nouveau palier en septembre : il remplace désormais Google, comme moteur par défaut sur les ordinateurs des députés à l’Assemblée nationale française.

avatar
Admin
Admin

Messages : 10851
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 63
Localisation : cotes d'armor

Voir le profil de l'utilisateur http://lasandalettedeplouha.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum