On sait enfin à quoi servaient les statues de l’île de Pâques

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

On sait enfin à quoi servaient les statues de l’île de Pâques

Message par Admin le Ven 12 Oct - 21:45

Par Hélaine Lefrançois OUEST FRANCE


Les moaï, ces statues géantes érigées sur l’île de Pâques, restent un mystère pour les scientifiques. À quoi servaient-elles et pourquoi ont-elles été ainsi réparties sur ce territoire isolé de l’océan Pacifique ? Selon une nouvelle étude, ces énormes figures de pierre auraient joué un rôle très pratique : elles indiqueraient où se trouvent les sources d’eau douce.


Les statues géantes de l’île de Pâques intriguent les chercheurs depuis des siècles. Pourquoi ces bustes en tuf volcanique ont-ils été érigés par centaines sur cette île chilienne, isolée dans l’océan Pacifique ? Une étude publiée dans la revue scientifique Hydrogeology Journal émet une nouvelle théorie. Selon ses auteurs, ces sculptures monumentales indiqueraient l’emplacement des sources d’eau douce.

Carl Lipo, professeur d’anthropologie à l’université de Binghamton, dans l’État de New York et ses collègues en sont arrivés à cette conclusion un peu par hasard. Les ressources en eau sont rares sur l’île de Pâques. Les chercheurs ont voulu comprendre comment les Rapanuis, l’ethnie polynésienne qui habitait ce territoire, ont prospéré.


Des sources d’eau douce à proximité des statues

Dans leurs récits, les colons européens arrivés sur l’île au XVIIIe siècle racontent que les Rapanuis buvaient de l’eau saumâtre. Mais l’emplacement de ces sources n’était pas connu. Carl Lipo et ses collègues sont allés sur le terrain pour tenter de les localiser. « Deux enquêtes de terrain ont indiqué que les sources d’eau saumâtre mais potables étaient abondantes le long de la côte », notent-ils dans leur compte rendu.

Les moaï auraient un rôle très pratique. (Photo : Lee Coursey / Flickr)

Au fil de leurs enquêtes, les chercheurs se sont rendu compte que l’emplacement des sources d’eau douce correspondait aux endroits où les monolithes ont été érigés. « Ce schéma s’est confirmé. Il n’y a pas de source d’eau douce aux endroits où les statues sont absentes. En revanche, on en trouve à proximité des statues, mêmes celles à l’intérieur des terres. C’est une vraie surprise ! », s’exclame Carl Lipo

Un rôle très pratique


Pour le professeur en anthropologie, cette découverte est « une nouvelle pièce du puzzle ». Elle permet de mieux comprendre le rôle de ces statues et le fonctionnement des Rapanuis.

Les monolithes de roche, qui mesurent de 2,5 à 9 mètres de haut, dominent le paysage. « La majorité est située sur la côte, mais pas tout au long de la côte, et ils n’ont pas été érigés sur les hauteurs. Si les Rapanuis ont voulu envoyer un message aux autres peuples, pourquoi n’ont-ils pas placé leurs statues bien en vue ? s’interroge Carl Lipo. Selon moi, elles ont un rôle bien plus pratique. »
avatar
Admin
Admin

Messages : 10686
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 63
Localisation : cotes d'armor

Voir le profil de l'utilisateur http://lasandalettedeplouha.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum