Le capitaine Texier sur cette photo.......

Aller en bas

Le capitaine Texier sur cette photo....... Empty Le capitaine Texier sur cette photo.......

Message par Admin le Dim 4 Nov - 20:19

Le capitaine Texier sur cette photo....... Sans_769

Le capitaine Texier du 1er régiment de zouaves garde un soldat allemand blessé, lors de l'attaque sur le Mont Cornillet dans la Marne, en mai 1917. On remarquera que le capitaine a un colt 1911 américain.

Sur les flancs de ce sommet, les allemands avaient creusé un réseau de galeries qui devint un point stratégique important pour les français. Au cours de cette attaque, les poilus reprennent l'avantage et les allemands commencent à battre en retraite. Les mitrailleurs français se positionnent de façon à obliger sous le feu les allemands à retourner dans les tunnels.

Le 30 avril 1917 à 18h, les fantassins terminent avec le génie l'obstruction des sorties du tunnel par un mur en terre. Les allemands sont pris au piège. Bloqués d'un côté, et sous la pression des mitrailleuses de l'autre, ils ne peuvent pas sortir. 400 d'entre eux meurent par asphyxie aux gaz. Le tunnel ayant été bouché d'un côté.

Dans la nuit du 1er au 2 mai 1917, la forêt entourant l'entrée ouest des tunnels est incendiée, et le 2 mai, les sapeurs français préparent 400 kg d'explosifs, afin d'emmurer les allemands vivants.

Sachant ce qui se prépare, le commandant allemand décide de se rendre avec sa garnison. 260 allemands sortent des tunnels du Cornillet, et les français y capturent d'importantes fournitures médicales, des armes ainsi qu'un groupe électrogène.

Le capitaine Texier sur cette photo, est l'un des premiers à être témoin des horreurs du tunnel, dans la partie ou de nombreux soldats ont été gazés. Il raconte que les soldats allemands étaient équipés pour le combat, avaient mis en place leurs baïonnettes, mais à l'arrivée du gaz on été pris d'une panique totale. Ils ont essayé de se ruer vers les sorties, mais se sont embrochés entre eux avec leurs propres baïonnettes, ou se sont fait écrasé sous le flux de leurs camarades voulant sortir. Seuls 2 survivants sont retrouvés sous une pile de cadavres.

L'armée française occupe le restant des galeries pour se protéger des obus qui continuent de tomber chaque jour. Le 15 juillet 1918 elle est contrainte de se replier face aux allemands, en prenant soin de faire sauter les galeries afin que l'ennemi ne les réutilise pas.

Les galeries restent intactes jusqu'en 1933, date à laquelle des fouilles commencent puis sont arrêtées à cause des restes d'Ypérite en suspension dans les tunnels. En 1973, des militaires découvrent une bouche d'aération. Celle ci mène à une galerie ou 241 squelettes allemands sont découverts. Après recherches, il s'avère que c'était de jeunes recrues âgées de 18 ans tout au plus, qui venaient du Wurtemberg. En tout, ce sont plus de 600 corps qui ont été découverts jusqu'à aujourd'hui.


https://www.facebook.com/histoiresdenosaieux/photos/a.1981127028827220/2173805802892674/?type=3&theater&ifg=1
Admin
Admin
Admin

Messages : 11876
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 64
Localisation : cotes d'armor

Voir le profil de l'utilisateur http://lasandalettedeplouha.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum