Ces animaux ont changé le cours de la guerre 14-18

Aller en bas

Ces animaux ont changé le cours de la guerre 14-18 Empty Ces animaux ont changé le cours de la guerre 14-18

Message par Admin le Lun 5 Nov - 22:37

OUEST FRANCE

Ces animaux ont changé le cours de la guerre 14-18 Sans_782

Chevaux, chiens, chats, éléphants, pigeons et même vers luisants… Des milliers d’animaux ont participé à la Première Guerre mondiale. Une série de photos remarquables, tirées d’un ouvrage britannique, rend hommage à ces compagnons d’infortune des soldats engagés dans le conflit.

Des milliers de vers luisants dans un bocal… Cette technique permettait aux soldats d’éclairer des messages ou des cartes, dans l’obscurité des tranchées. D’autres animaux ont été réquisitionnés pendant la Première Guerre mondiale : chats, chiens, ânes, cochons, pigeons, mais aussi des éléphants de cirque pour transporter de gros troncs.

Pour l’ouvrage Animals in the Great War (« Les animaux dans la Grande Guerre », édité chez Pen and Sword Books), Lucinda Moore a exhumé des photos rares de ces bêtes, embarquées de force dans ce conflit meurtrier qui ne les a pas épargnées. On estime que 8 millions de chevaux sont morts pendant la guerre 1914-1918. Même des baleines, confondues avec des U-boats (des sous-marins), quand elles remontaient en surface pour respirer ont été tuées…

Ces animaux ont changé le cours de la guerre 14-18 Sans_783
Les chiens étaient des sentinelles vigilantes, ils ne dormaient jamais. Ici, il s’agit de Gibby, un bouledogue impressionnant, mascotte d’un régiment canadien. (Photo : Mary Evans Library)

Ces animaux ont changé le cours de la guerre 14-18 Sans_784
Les chiens étaient aussi des coursiers plus rapides que n’importe quel être humain pour prévenir d’un mouvement ennemi. Ici, les chiens sont entraînés à apporter leur message, même sous les balles. (Photo : Mary Evans Library)


Ces animaux ont changé le cours de la guerre 14-18 Sans_785
Les chiens de la Croix-Rouge allaient chercher des blessés sur le champ de bataille. Quand ils ne pouvaient pas directement les ramener, ils rapportaient un morceau d’uniforme pour avertir qu’un soldat blessé avait besoin de soins. Ici, l’animal tire un véhicule miniature pour récolter des dons. (Photo : Mary Evans Library)


Ces animaux ont changé le cours de la guerre 14-18 Sans_786
Certains chiens portaient un masque, comme les hommes, pour traverser des nuages de gaz toxiques, afin de porter à bon port leur message, comme ici un sergent français et son animal. (Photo : Mary Evans Library)


Ces animaux ont changé le cours de la guerre 14-18 Sans_787
Un chien tire le fauteuil roulant d’un soldat français amputé. (Photo : Mary Evans Library)



Ces animaux ont changé le cours de la guerre 14-18 Sans_788
Les Allemands ont même réquisitionné des éléphants de cirque. Cette photo a été prise à Hambourg, en 1915. (Photo : Mary Evans Library)



Ces animaux ont changé le cours de la guerre 14-18 Sans_789
Les pigeons servaient de messagers pour atteindre des endroits où les communications passaient mal : les sous-marins, les tanks, les avions… L’histoire de l’un d’entre eux est célèbre. Le pigeon Cher Ami avait été remis au 77e régiment d’infanterie américain par des Britanniques. Bloqué par une ligne ennemie, le 77e régiment s’est retrouvé sous le feu des troupes amies. Les deux premiers pigeons envoyés ont été tués par les soldats allemands. Un message a été accroché à la patte de Cher Ami qui s’est envolé sous une salve de balles allemandes. Touché à la patte, aux yeux, au poumon, l’animal a quand même apporté son message aux destinataires, 40 km plus loin. (Photo : Mary Evans Library)


Ces animaux ont changé le cours de la guerre 14-18 Sans_790
Les animaux ont eu parfois un rôle plus léger. Ils servaient par exemple de mascottes pour les régiments. Ici, un marin se sert du cochon Tirpitzi comme d’un oreiller ! Il était la mascotte sur le croiseur « HMS Glasgow ». (Photo : Mary Evans Library)



Ces animaux ont changé le cours de la guerre 14-18 Sans_791
Le vice-amiral Alfred Carpenter et le commandant Osborne, sur le croiseur « HMS Vindictive », portent dans leurs bras les mascottes du navire : deux chats noirs. (Photo : Mary Evans Library)


Ces animaux ont changé le cours de la guerre 14-18 Sans_792
Un vétérinaire soigne un cheval blessé par des éclats d’obus. On estime que plus de 8 millions de chevaux sont morts pendant le conflit. (Photo : Mary Evans Library)



Admin
Admin
Admin

Messages : 11874
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 64
Localisation : cotes d'armor

Voir le profil de l'utilisateur http://lasandalettedeplouha.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum