Imperceptible pour l’homme, un mystérieux séisme a secoué le monde

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

Imperceptible pour l’homme, un mystérieux séisme a secoué le monde

Message par Admin le Ven 30 Nov - 22:33

Par Bruno Alvarez ouest france vendredi 30 novembre 2018



Personne n’a rien ressenti. Pourtant, le 11 novembre dernier, un mystérieux séisme a affolé tous les détecteurs sismiques du monde, confirme le Bureau des recherches géologiques et minières (BRGM). L’île de Mayotte a été identifiée comme étant son épicentre. Le phénomène intrigue les scientifiques.


Personne ne s’en est ému. Pourtant, le 11 novembre dernier, à 9 h 30, la Terre a tremblé. Et les détecteurs sismiques, répartis dans le monde entier ont repéré les secousses pas totalement neutres puisqu’elles ont duré plus de vingt minutes et que le grondement a parcouru près de 18 000 kilomètres. Les ondes sismiques ont débuté à 24 kilomètres au large de Mayotte puis ont déferlé sur le continent africain où elles ont été captées par les détecteurs en Zambie, au Kenya et en Éthiopie.

Elles ont également traversé les océans pour être repérées au Chili, en Nouvelle-Zélande, au Canada et jusqu’à Hawaï. « Et pour autant, aucun être humain ne semble s’en être rendu compte », s’étonne-t-on dans le National Geographic. Mais les sismographes ne mentent pas et montrent bel et bien qu’un signal inhabituel de très basse fréquence a été détecté par les réseaux sismiques du monde entier.

« Ce jour-là, il y a eu une onde sismique particulière avec une période d’oscillation quasi monofréquentielle de 17 secondes qui s’est effectivement propagée à des milliers de kilomètres et qui a été vu par les réseaux sismiques du monde entier, confirme Didier Bertil, contacté par nos soins. Ingénieur sismologue au Bureau des recherches géologiques et minières (BRGM), il est notamment en charge du réseau sismique de Mayotte. On observe habituellement ce genre de phénomène lors de séismes relativement forts au-delà de 5 de magnitude. Là, ces ondes apparaissaient sans séisme. »

L’hypothèse d’une éruption volcanique


D’où proviendrait cette onde ? C’est la question que se sont posée la plupart des spécialistes. Il s’est avéré qu’elle provenait de Mayotte. Or, depuis le 10 mai, cette région enregistre une activité sismique soutenue et quasi quotidienne : un essaim de séismes. « Et depuis quelques semaines, les stations GPS permanentes installées à Mayotte relèvent un signal GPS qui pourrait s’expliquer par des mouvements de déformation au sein d’une chambre magmatique et donc d’une activité volcanique à cet endroit-là », signale l’ingénieur. C’est en tout cas l’hypothèse qui tient actuellement la corde parmi les observateurs aguerris.

Bien que la région des Comores soit connue pour être une région volcanique, cette activité de ce genre, à cet endroit, était jusqu’à présent, complètement inconnue. « Mayotte est une plateforme de 4 000 m de haut par rapport aux fonds océaniques, elle s’est créée sur une croûte volcanique il y a quelques dizaines de millions d’années, mais il y a des traces d’activités volcaniques plus récentes datant de seulement quelques milliers d’années, précise Didier Bertil. On sait donc qu’autour de Mayotte, comme dans le Massif central, il y a eu une activité volcanique. »

La chambre en train de déverser son magma se trouverait à 50 kilomètres de Petite-Terre, la deuxième île de Mayotte. L’éruption volcanique aurait lieu à 30 kilomètres de profondeur. « Mais paradoxalement, il n’y a pas d’observations de remontée de gaz volcaniques dans cette zone », s’étonne l’ingénieur qui rappelle, néanmoins, que l’activité sismique, censée être très modérée, est très mal surveillée dans cette région du globe. Elle serait, de toute façon, difficile à identifier à 4 000 m de fond…

Risque de vagues submersibles


Le phénomène n’écarte l’éventualité de mini-tsunamis. Même si le lagon et la configuration des côtes ne doivent pas amplifier le risque. (Photo : Valérie Parlan/Ouest-France)

La situation est-elle inquiétante pour les populations locales ? « Il ne s’agit pas d’être alarmant. Le phénomène intéresse beaucoup les scientifiques parce qu’il est exceptionnel. Mais il va effectivement falloir surveiller les mouvements au pied du talus de Mayotte : si les mouvements de terrain sont importants, ils pourraient entraîner la création de mini-tsunamis en tout cas de vagues submersibles. Mais on n’est pas dans le cas de l’Indonésie, rassure le spécialiste. La configuration des côtes, la présence du lagon ne vont pas amplifier le phénomène, on peut l’envisager, mais cela ne devrait pas créer une catastrophe. »

Il y a deux ans déjà, la région de Mayotte avait subi une activité sismique modérée. Mais, des essaims comme celui que connaît la zone depuis le mois de mai est vraiment nouveau. En revanche, le réchauffement climatique n’a rien à voir avec ce qui se passe dans la région. « Le contexte régional est plutôt sous l’influence du rift est-africain, indique Didier Bertil. La plaque tectonique de l’Afrique est en train de se séparer, à cet endroit. On a donc des phénomènes d’extensions géologiques avec des créations volcaniques. Les Comores et Madagascar sont dans ce contexte de tensions. On pourrait associer l’activité sismique observée à la déchirure de la plaque africaine. C’est une hypothèse. Et comme aux Comores, il y a une activité volcanique, on pourrait avoir un double phénomène. Les fractures laisseraient alors remonter du magma. »

Reste aux scientifiques à déterminer si la structure réactive l’activité volcanique ou si c’est l’inverse. Les recherches continuent plus que jamais. Le comité scientifique a même formulé des demandes d’installations de mesures sur place pour mieux comprendre l’activité sismique et géologique régionale.
avatar
Admin
Admin

Messages : 11011
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 63
Localisation : cotes d'armor

Voir le profil de l'utilisateur http://lasandalettedeplouha.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum