La grossesse autrefois

Aller en bas

La grossesse autrefois Empty La grossesse autrefois

Message par Admin le Sam 9 Fév - 17:36

La grossesse autrefois

La femme devient le centre des attentions dès son ventre bien plein. Eh oui, c’est l’avenir de la famille. Pourvu que ce soit un garçon !

Dès ce moment, le couple doit arrêter toute forme de sexualité. Rien du tout. Ceinture pendant près d’un an. La femme doit manger en petite quantité et boire avec modération. La poire, le gingembre, le cardamome ou encore la noix de muscade sont super conseillés pendant la grossesse ! Il est dit que boire un peu de vin rouge, gober des œufs ou manger des coings fortifient le ventre. En revanche, les câpres, les olives pas mures, les fèves, le sésame et enfin, la menthe sauvage sont interdits.
Elle ne doit pas consommer de sel, sinon son enfant risque d’être chauve et sans ongles… (les croyances…) en revanche, elle doit assouvir chacune de ses envies, et le mari est là pour l’aider. La future mère doit porter des vêtements amples, sans ceinture, pour ne pas empêcher le fœtus de grandir.
Pour ne pas enrouler le cordon autour du cou de l’enfant ou engendrer des monstres (enfant sans yeux ni bouche, enfant à deux tête, enfant à quatre jambes) , la future mère doit s’entourer d’amulettes, se protéger du soleil, éviter de croiser les mains ou encore éviter d’éternuer (c’est tellement évident).

Malheureusement, les femmes qui vivent à la campagne ne cessent de travailler leurs terres jusqu’au terme de la grossesse, et bien souvent, elles souffrent de batture et risque d’accoucher prématurément.
Quand soudain, vint le jour-J. Le mari, les amies, la famille, et les matrones du coin sont là pour assister la femme. Elles font du feu dans la cheminée, font chauffer de l’eau et cuisinent un bouillon pour l’accouchée. Tout est très ritualisé. Il ne faut rien louper.
La femme est en position assise, à genoux ou debout. Si tout se passe bien c’est chouette. En revanche, en cas de problème grave, comme l’accouchement de jumeaux, ou un accouchement long et douloureux, la césarienne n’est autorisée que sur les femmes mortes en couches. Super pratique.
Beaucoup de femmes meurent en couches, ou juste après de la fièvre puerpérale (lorsque le placenta n’est pas totalement expulsé, que ça s’infecte
Généralement, les femmes reprennent le travail six semaines après l’accouchement, parfois plus tôt pour les paysannes qui ne peuvent laisser le mari tout gérer tout seul. Par contre, la femme est impure durant 40 jours, alors avant ça, il lui est interdit d’aller à l’église. Il s’agit des relevailles.

La grossesse autrefois Sans1449
Admin
Admin
Admin

Messages : 11849
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 64
Localisation : cotes d'armor

Voir le profil de l'utilisateur http://lasandalettedeplouha.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum