Cancer. Un traitement innovant de la leucémie mis au point à Besançon

Aller en bas

Cancer. Un traitement innovant de la leucémie mis au point à Besançon Empty Cancer. Un traitement innovant de la leucémie mis au point à Besançon

Message par Admin le Mar 26 Fév - 22:50

Cancer. Un traitement innovant de la leucémie mis au point à Besançon Sans1546

Une équipe de chercheurs de l’Établissement français du sang (EFS) de Besançon a mis au point un traitement innovant pour guérir la leucémie. Les chercheurs sont en quête d'un financement de 2 millions d'euros pour obtenir l’autorisation de l’Agence nationale de sécurité du médicament de passer aux essais cliniques sur des humains.

Les chercheurs d ’Établissement français du sang de Besançon (Doubs) ont mis au point un médicament de thérapie innovante (MTI) pour guérir la leucémie, un cancer des tissus responsables de la formation du sang, indique l'Est Républicain, ce mardi 26 février. L'élaboration de cette immunothérapie par CART-cells (récepteurs antigéniques chimériques) est une première mondiale, précise le quotidien.

Les scientifiques sont parvenus à guérir la maladie grâce à une « reprogrammation du système immunitaire » des patients. Leur technique consiste à extraire des globules blancs, de les modifier génétiquement pour les renforcer, et de les réinjecter ensuite dans le corps du patient, afin qu'ils s'attaquent de manière ciblée aux cellules cancéreuses.

« L’immunothérapie, thérapie par le système immunitaire, consiste à rediriger le système immunitaire contre la tumeur », expliquent les chercheurs à l'Est Républicain. « Quand le système immunitaire est dépassé par le cancer, il s’agit de le reprogrammer pour qu’il gagne. Et cette reprogrammation passe par les leucocytes ou globules blancs. »

Objectif : soigner un premier patient en 2022


Les docteurs Christophe Ferrand et Marina Deschamps, inventeurs de ce nouveau MTI, créé en collaboration avec le docteur Fabrice Larosa, hématologue au CHRU de Besançon, espèrent pouvoir soigner leur premier patient en 2022, dix ans, après le lancement de leurs recherches. Chaque année les différents types de leucémies touchent près de 9 000 personnes en France.

Mais les essais cliniques sur des humains ne seront possibles qu'après avoir obtenu l'autorisation de l’ANSM, l'Agence nationale de sécurité du médicament. L'équipe bisontine est à la recherche de financements pour payer les deux millions d'euros nécéssaires à l'obtention de cette autorisation.

ouest france
Admin
Admin
Admin

Messages : 11869
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 64
Localisation : cotes d'armor

Voir le profil de l'utilisateur http://lasandalettedeplouha.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum