Pour la première fois, un équipage 100 % féminin va aller dans l’espace

Aller en bas

Pour la première fois, un équipage 100 % féminin va aller dans l’espace Empty Pour la première fois, un équipage 100 % féminin va aller dans l’espace

Message par Admin le Ven 8 Mar - 22:05

Par Hélaine Lefrançois ouest france

Pour la première fois, un équipage 100 % féminin va aller dans l’espace Sans1604

À la fin du mois, les astronautes américaines Anne McClain et Christina Koch effectueront une sortie extra-véhiculaire dans l’espace. C’est la première fois qu’un équipage uniquement féminin s’aventure en dehors de la Station spatiale internationale.

La révolution féministe dépasse les frontières de la Terre. Pour la première fois, un équipage d’astronautes exclusivement féminin va effectuer une sortie dans l’espace. Le 29 mars prochain, les Américaines Anne McClain et Christina Koch s’échapperont de la Station spatiale internationale (ISS) pendant sept heures afin de remplacer des batteries.

Comme le souligne le journal britannique The Guardian, sur les 500 astronautes ayant réalisé une sortie extra-véhiculaire, moins de 11 % sont des femmes. Jusque-là, les équipages étaient masculins ou mixtes, jamais uniquement féminins. C’est un petit pas vers l’égalité femmes hommes.

Pour la première fois, un équipage 100 % féminin va aller dans l’espace Sans1605

La Soviète Svetlana Savitskaya, au centre sur ce timbre, est la première femme à avoir effectué une sortie extra-véhiculaire. (Photo : Wikimedia Commons)

Pour rappel, la première femme à être allée dans l’espace est la cosmonaute soviétique Valentina Tereshkova. Elle s’est envolée le 16 juin 1963, deux ans après son homologue masculin, Iouri Gagarine, parti le 12 avril 1961. C’est également une cosmonaute soviétique qui est devenue la première femme à effectuer une sortie extra-véhiculaire. Svetlana Savitskaya, le 25 juillet 1984, s’est aventurée en dehors de sa base, plusieurs années après Alexei Leonov, le premier homme à l’avoir fait, le 18 mars 1965.

Un équipage épaulé par des femmes

Les deux astronautes réaliseront cette mission dans le cadre de l’Expédition 59. Anne McClain est déjà sur la Station spatiale internationale. Elle y a été envoyée en décembre 2018 dans le cadre de l’Expédition 58. Christina Koch, elle, décollera le 14 mars, d’après le média américain CNN.

Elles seront épaulées par deux autres femmes au sol : la directrice de vol Mary Lawrence et la contrôleuse de l’Agence spatiale canadienne Kristen Facciol qui sera au Centre spatial de la Nasa à Houston. « Je suis tellement enthousiaste », s’est exclamée cette dernière sur le réseau social Twitter en apprenant la nouvelle.

Pour la première fois, un équipage 100 % féminin va aller dans l’espace Sans1606

Le Groupe 21, recruté en 2013, respecte la parité. C’est une première. (Photo : Wikipedia)

Anne McClain et Christina Koch ont commencé à travailler pour la Nasa en 2013. Elles ont été sélectionnées parmi les plus de 6 000 candidats et ont intégré le Groupe 21. Cette promo est composée de quatre femmes et quatre hommes. Là encore, c’est une première : les groupes précédents comprenaient un pourcentage de femmes moins élevé.

Une joueuse de rugby…

Les astronautes, toutes deux nées en 1979, ont un parcours très différent.

Pour la première fois, un équipage 100 % féminin va aller dans l’espace Sans1607

Anne McClain. (Photo : Nasa)

Anne McClain a toujours jonglé entre sa carrière militaire, sa passion pour le rugby et son envie de conquérir l’espace. Elle a joué pour le meilleur championnat de rugby d’Angleterre, le Women Premiership, puis elle a rejoint la meilleure équipe américaine, les Women’s Eagles. En 2006, elle a failli participer à la Coupe du Monde, mais l’armée l’a envoyée en Irak pendant 15 mois.

Quelques années plus tard, l’opportunité s’est à nouveau présentée, au moment où la Nasa l’a sélectionnée. Elle a dû quitter son équipe de rugby. Mais elle ne regrette rien. « Je me suis rendu compte que ma carrière de rugby a développé le caractère dont j’avais besoin pour devenir astronaute », explique-t-elle à USA Rugby, le site officiel de la fédération de rugby américaine

L’ancienne joueuse professionnelle estime avoir beaucoup appris sur l’esprit d’équipe et être devenue plus résiliente. Par exemple, elle explique que les entraînements avec une combinaison d’astronautes sont très fatigants. « C’est comme la soixantième minute d’un match de rugby, dit-elle. À ce moment-là, tu as mal, tu es exténuée, et tu as l’impression de ne plus avoir d’énergie. Mais au fur et à mesure, tu comprends que tu as toujours des réserves au fond de toi », conclut-elle.

… et une exploratrice en Antarctique

Pour la première fois, un équipage 100 % féminin va aller dans l’espace Sans1608

Christina Koch. (Photo : Nasa)

Christina Koch, elle, a toujours eu un pied dans l’espace et un autre sur l’Antarctique. Fascinée par les grands espaces, elle a appris à naviguer avec son père. Admirer l’océan l’a beaucoup fait « réfléchir à l’immensité de l’univers », apprend-t-on sur le site de la fac de sciences et de mathématiques de la Caroline du Nord, où elle a fait une partie de ses études.

Cette ingénieure a contribué au développement d’instruments nécessaires à la conquête spatiale. Elle a également travaillé pour l’United States Antarctic Program, l’organisation gouvernementale américaine présente en Antarctique. Elle est allée à plusieurs reprises sur le terrain : elle a notamment fait des séjours à la base de recherche américaine Palmer et au Summit Camp, une station américaine située au sommet de la calotte glaciaire du Groenland.

Bientôt, ces deux femmes vont réaliser un rêve d’enfance. Et leur nom restera dans l’Histoire.
Admin
Admin
Admin

Messages : 11858
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 64
Localisation : cotes d'armor

Voir le profil de l'utilisateur http://lasandalettedeplouha.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum