La tombe d’Elephant Man aurait été retrouvée 130 ans après sa mort

Aller en bas

La tombe d’Elephant Man aurait été retrouvée 130 ans après sa mort Empty La tombe d’Elephant Man aurait été retrouvée 130 ans après sa mort

Message par Admin le Mar 7 Mai - 19:49

La tombe d’Elephant Man aurait été retrouvée 130 ans après sa mort 178

Par Hélaine Lefrançois

Pendant l’ère victorienne, Joseph Merrick, plus connu sous le nom d’Elephant Man, est devenu un phénomène de foire. Les médecins n’ont jamais trouvé la cause de ses difformités. Après sa mort, son squelette a été conservé à l’hôpital royal de Londres. L’autrice d’une biographie sur Joseph Merrick pense avoir localisé la tombe où se trouve le reste de son corps.

La tombe d’Elephant Man aurait été retrouvée 130 ans après sa mort 179

À la fin du XIXe siècle, Joseph Merrick, plus connu sous le nom d’Elephant Man, s’est éteint à l’hôpital royal de Londres. Ce Britannique de 27 ans est probablement mort étouffé dans son sommeil à cause de sa lourde tête.

De son vivant et après sa mort, aucun médecin n’a jamais trouvé la cause des difformités de cet homme. Rejeté par une partie de sa famille et considéré comme un monstre, il a été recueilli par l’hôpital royal de Londres en 1886. L’établissement a conservé son squelette pour des raisons scientifiques. Mais personne ne s’est jamais intéressé au reste de son corps.

De Leicester à Londres

C’est ce qui a poussé Joanne Vigor-Mungovin à mener l’enquête. Cette Britannique originaire de Leicester, la ville natale de Joseph Merrick, pense avoir trouvé la tombe de ce Britannique devenu un phénomène de foire sous l’ère victorienne. Selon elle, il est enterré au cimetière et crématorium de la ville de Londres, situés à l’est de la capitale britannique. Elle a annoncé sa découverte sur le réseau social Twitter le 3 mai dernier.

La tombe d’Elephant Man aurait été retrouvée 130 ans après sa mort Sans2011

« Aujourd’hui, après des semaines d’emails, de recherches et de visites au Cimetière de la ville de Londres, la tombe de Joseph Merrick a été localisée. Ses os sont à l’hôpital royal de Londres pour des raisons médicales, mais sa chair et le reste de son corps ont été enterrés sous une terre consacrée après une petite cérémonie. » (Photo : capture d’écran Twitter)


Joanne Vigor-Mungovin s’intéresse depuis longtemps à l’histoire de Leicester. Comme Jospeh Merrick est une petite célébrité locale, elle a décidé d’écrire sa biographie, Joseph : The Life, Times and Places of the Elephant Man, sortie en 2016. En avril dernier, elle a donné une conférence sur Elephant Man à Londres. Lors de cet événement, l’un des membres du public lui a demandé où se trouvait le reste du corps de cet homme.

« J’ai répondu qu’il se trouvait probablement au même endroit que les victimes de Jack l’Éventreur car elles sont mortes dans la même zone géographique, explique-t-elle au téléphone. J’ai commencé à éplucher les archives du cimetière et du crématorium de la ville de Londres, où deux victimes de Jack l’Éventreur sont enterrées. Elles sont en accès libres sur internet. Et là, je suis tombée sur le nom de Joseph Merrick », détaille-t-elle.

Des informations qui coïncident

L’autrice est quasiment certaine qu’il s’agit de la tombe du Britannique. « Sur les archives, on trouve son lieu de résidence, l’hôpital de Londres, son âge et le nom du médecin légiste, Wyne Baxter, celui qui a procédé à l’examen de Joseph », dit-elle. L’enterrement est daté au 24 avril 1890 et Joseph Merrick est décédé le 11 avril. « Ça ne peut pas être une coïncidence ! », s’exclame Joanne Vigor-Mungovin.

La tombe d’Elephant Man aurait été retrouvée 130 ans après sa mort Sans2012
Photo parue dans la revue scientifique « British Medical Journal » quelques jours après la mort de Joseph Merrick. (Photo : Wikimedia Commons)

L’autrice s’est rendue au cimetière et a interrogé un responsable. « Il m’a dit que Jospeh a probablement été emmené dans la chapelle épiscopale, où il a été béni avant d’être enterré dans une terre consacrée. Cela signifie qu’il a eu un enterrement chrétien », précise-t-elle.

Cependant, elle ne sait pas si des proches de l’homme éléphant étaient présents à ses funérailles. « Je sais que son oncle Charles, avec qui il a vécu quelques années, a fait le voyage à Londres depuis Leicester pour identifier le corps, mais je ne sais pas s’il a assisté à son enterrement », ajoute-t-elle.

Une plaque commémorative pourrait être installée sur sa tombe. Quant à Joanne Vigor-Mungovin, elle compte continuer à marcher dans les pas de Joseph Merrick. Elle souhaite désormais écrire un livre sur Tom Norman, le forain qui a fait de Jospeh Merrick une bête de foire à Londres en 1884. C’est à cette période qu’un étudiant en médecine a repéré l’homme éléphant et en a parlé au docteur en chirurgie Frederick Treves. Les mémoires de ce médecin ont été adaptées en film par David Lynch en 1980.
Admin
Admin
Admin

Messages : 11874
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 64
Localisation : cotes d'armor

Voir le profil de l'utilisateur http://lasandalettedeplouha.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum