Santé. Trop de fer dans le sang, les Bretons très touchés par la dangereuse hémochromatose

Aller en bas

Santé. Trop de fer dans le sang, les Bretons très touchés par la dangereuse hémochromatose Empty Santé. Trop de fer dans le sang, les Bretons très touchés par la dangereuse hémochromatose

Message par Admin le Lun 27 Mai - 21:13

Santé. Trop de fer dans le sang, les Bretons très touchés par la dangereuse hémochromatose Sans2110

Cette maladie génétique très présente en Bretagne, caractérisée par une surcharge de fer dans l’organisme, peut être mortelle si on ne la dépiste pas à temps, à l’aide d’une simple prise de sang.

Pierre Brissot est professeur émérite de médecine, ancien chef de service des maladies du foie au CHU de Rennes Pontchaillou et vice-président de l’association Hémochromatose de l’Ouest.

L’hémochromatose, c’est quoi ?


C’est une surcharge de fer dans l’organisme, due à un excès d’absorption du fer contenu dans les aliments. Elle est très méconnue et pourtant, c’est la première maladie génétique en France. Le fer s’accumule dans le foie et différents autres organes pendant des années, pour déclarer les premiers symptômes à la quarantaine ou à la cinquantaine : fatigue chronique, arthrite, arthrose ou ostéoporose.

Plus tardivement, elle peut provoquer une cirrhose, toucher le pancréas et développer un diabète voire provoquer une insuffisance cardiaque. Certaines personnes seront simplement fatiguées toute leur vie, mais d’autres pourront mourir d’un cancer du foie.

Pourquoi touche-t-elle particulièrement les Bretons ?


C’est une maladie génétique transmise à une personne si ses deux parents, pourtant en parfaite santé, sont porteurs d’une mutation de ce gène. Or, cette mutation vient notamment des peuples celtes, et touche donc particulièrement la Bretagne, le Pays de Galles ou l’Irlande. Selon une récente étude anglaise de grande ampleur, portant sur plus de 450 000 sujets, on a sous-estimé cette maladie qui toucherait non pas trois mais six personnes pour 1 000. Dont de nombreuses qui vivent avec des symptômes sans jamais être diagnostiquées.

Y a-t-il un traitement ?

C’est l’une des rares maladies génétiques qui a un traitement : il suffit de faire des saignées une fois par semaine pendant plusieurs mois pour éliminer le fer en excès dans le sang. Et le refaire de temps en temps. L’organisme est alors obligé de remplacer ce sang, dépourvu de fer, puisque le corps n’en produit pas. Cette maladie se soigne donc très bien pourvu qu’elle soit dépistée à temps.

Quand et comment dépister cette maladie ?


Il suffit d’une prise de sang avec une recherche de détection du fer et de la ferritine. Les médecins pensent toujours au risque de carence en fer mais l’inverse est tout aussi important. Il faudrait effectuer une prise de sang à la trentaine, pour voir s’il y a une anomalie, avant le début des signes cliniques. Si on est porteur de la maladie, il fait ensuite dépister toute sa famille, pour suivre ses sujets à risque.

Semaine mondiale de dépistage de l’hémochromatose, du 3 au 9 juin dans une dizaine d’hôpitaux bretons pour informer et inciter à se faire dépister :

u CHU La Cavale banche de Brest le 3 juin ;

au service des maladies du foie de Rennes Pontchaillou, Lorient CHBS et Quimper CH Cornouailles le 4 juin ;

à Vannes CHBA le 5 juin ;

à l’hôpital du Porzou de Concarneau, CH Yves Le Foll à St-Brieuc et Hôpital Broussais à St-Malo le 6 juin ;

au CH Carhaix et CH René Pleven de Dinan le 7 juin.


https://www.ouest-france.fr/bretagne/rennes-35000/trop-de-fer-dans-le-sang-les-bretons-tres-touches-par-l-hemochromatose-6370046
Admin
Admin
Admin

Messages : 11876
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 64
Localisation : cotes d'armor

Voir le profil de l'utilisateur http://lasandalettedeplouha.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum