Festival de Cornouaille. Marie Guirriec, première reine en 1923

Aller en bas

Festival de Cornouaille. Marie Guirriec, première reine en 1923 Empty Festival de Cornouaille. Marie Guirriec, première reine en 1923

Message par Admin le Dim 28 Juil - 22:27

Festival de Cornouaille. Marie Guirriec, première reine en 1923

Festival de Cornouaille. Marie Guirriec, première reine en 1923 Sans2463

Une plongée dans l'histoire de la Bretagne en fouillant dans les archives. Aujourd'hui, cap sur Quimper où la toute première reine de Cornouaille fut élue en 1923.

La Fête des reines de Quimper voit le jour en septembre 1923. Au début, il s’agit d’un rassemblement familial que Louis Le Bourhis finance sur ses propres deniers. « Longtemps après, maman parlait encore de ce sujet. Ma grand-mère trouvait que son époux dépensait beaucoup trop d’argent pour ces fêtes », raconte Geneviève Liot, petite-fille de Louis Le Bourhis, qui travaille actuellement à la rédaction d’un livre sur sa famille.

La première édition de la Fête des reines de Cornouaille commence par un hommage rendu aux victimes de la Première Guerre mondiale, une plaie restée encore béante dans tous les esprits. Puis arrivent à la gare les reines de l’Aven (Rosporden), des Mouettes (Douarnenez), des Filets bleus (Concarneau), des Pommiers (Fouesnant), des Brodeuses (Pont-l’Abbé), des Melenicks (Elliant), de l’Aulne (Châteaulin), des Fleurs de Genêt (Bannalec), des Ajoncs d’Or (Pont-Aven), de l’Isole (Scaër), etc. Elles sont accueillies par la reine de l’Odet, Marie Guirriec, et le défilé commence.


Titre : Grandes fêtes des Reines de Cornouaille
Réalisateur : René Arcy-Hennery

Année : 1923
Format : 35 mm
Durée : 14'34"'
Couleur / Muet

Résumé :

Quimper, travelling sur le quai de l'Odet. Rue Kéréon et ses commerces près de la Cathédrale. La Cathédrale. Quimper est en effervescence. Le comité organisateur, M. Louis Le Bourhis et M. Marzin (président). Arrivée des visiteurs en gare de Quimper. Présentation des Reines des Petits Pays de Cornouaille (Fouesnant, Le Huelgoat, Plozévet, Pont-Aven, Plougastel-Daoulas, etc), la Reine de l'Odet (Quimper). Le cortège près de la Cathédrale. La Musique du 118° R. I. Toutes les Reines rassemblées. Salut aux drapeaux français et breton. Banquet en l'honneur des Reines. Au parc municipal les Bardes bretons chantent Théodore Botrel. Le couronnement des Reines. Marie Guirriec, première reine de Cornouaille. Danses bretonnes par "les Fins Danseurs" de Plozévet.



« Un biplan survole la foule et lance de nombreux bouquets de fleurs »
,

rapporte Geneviève Liot. Sur la scène du cinéma l’Odet Palace, qui jouxte la préfecture, décorée de pâquerettes blanches, les onze reines prennent place pour écouter l'éloge de la Bretagne et des Bretons par le barde Botrel.


Cortège de sonneurs


Suit un banquet pour 300 convives : coquilles Saint-Jacques, bouchées Montglas, andouilles à la crème, rôtis, gigots, pudding au rhum, fruits et gâteaux. À l’issue du banquet, le cortège se reforme pour se rendre aux halles, précédé des sonneurs, où va être annoncé le nom de la reine des reines.

Festival de Cornouaille. Marie Guirriec, première reine en 1923 Sans2465

La Quimpéroise Marie Guirriec, couturière dont les parents habitent rue Laënnec, remporte le concours et devient la première reine de Cornouaille. Le maire, Théodore Le Hars, dépose alors le diadème royal sur son front. La journée s’achève à l’Odet Palace au rythme des danses et chants bretons.

Lannig Stervinou LE TELEGRAMME
Admin
Admin
Admin

Messages : 11869
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 64
Localisation : cotes d'armor

Voir le profil de l'utilisateur http://lasandalettedeplouha.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum