L'étude santé du jour : des souris aveugles recouvrent la vue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'étude santé du jour : des souris aveugles recouvrent la vue

Message par Admin le Lun 11 Mai - 20:26

Créé : 11-05-2015 12:50
Des chercheurs suisses sont parvenus à rendre la vue à des souris souffrant de rétinite pigmentaire, une affection incurable qui touche deux millions de personnes dans le monde. A quand les humains ?



Passé un certain âge, les maladies des yeux sont courantes. Et malheureusement, souvent incurables, à l'instar de la rétinite pigmentaire. L'équipe du chercheur Sonja Kleinlogela a pour cela transformé des cellules nerveuses de la rétine intactes par des cellules photoréceptrices non atteintes par l'affection, rapporte la revue PloS Biology.

► Méthodologie : des souris soumises à des stimuli visuels


Pour redonner la vue à ces souris de laboratoire, les chercheurs ont utilisé des cellules nerveuses de la rétine (dites bipolaires), habituellement chargées de la gestion des informations transmises par les photorécepteurs, mais qui ne sont pas atteintes par la rétinite pigmentaire.

Les scientifiques y ont ensuite implanté un récepteur rétinique, appelé mélanopsine. Pour s'assurer des effets du traitement, les chercheurs se sont servis de stimuli visuels pour faire réagir les souris

► Ce que l'étude a montré : la mélanopsine, une molécule naturelle efficace

La mélanopsine, une molécule naturellement présente dans l'œil, est impliqué notamment dans le rythme circadien (autrement dit, le rythme sommeil-veille) et sensible à la lumière. Grâce à cette molécule, les cellules bipolaires ont remplacé les cellules photosensibles mortes.

Une découverte qui a permis aux souris de recouvrer la vue. La mélanopsine étant une molécule naturellement présente dans l’œil, un rejet par réaction immunitaire du patient hautement improbable, estime les chercheurs.

► Ce que ça va changer : un traitement pour les humains d'ici 5 ans ?


Cette thérapie pourrait s'appliquer à d'autres troubles de la vue, comme la dégénérescence maculaire liée à l'âge, qui touche une personne sur dix après 65 ans. Mais ce n'est pas pour tout de suite : "Il faudra compter encore au moins deux ou trois ans avant des tests cliniques de ce récepteur artificiel", conclut le chercheur.
avatar
Admin
Admin

Messages : 9121
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 62
Localisation : cotes d'armor

Voir le profil de l'utilisateur http://lasandalettedeplouha.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum