Derniers sujets

LE TROUBLE BIPOLAIRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LE TROUBLE BIPOLAIRE

Message par Admin le Mar 19 Mai - 20:37

En quoi le traitement nous aide-t-il ?

C’est une chose sur laquelle nous insistons constamment : le traitement pharmaceutique est primordial. Suspendre la médication ou ne pas la prendre régulièrement est dangereux. Sans un traitement pharmacologique, les symptômes du trouble bipolaire s’accentuent et peuvent vous diriger vers d’autres complications qui n’ont rien de désirable. Connaissez-vous réellement les risques inhérents à une absence de traitement ?

La comorbidité, ou comment un trouble en entraîne un autre

On pense qu’entre 60 et 70% des personnes souffrant de trouble bipolaire développent un autre trouble associé à un moment de leur vie. Nous parlons de troubles comme l’anxiété, la consommation de substances toxiques, les troubles de la personnalité, ou un désordre alimentaire. Liés au trouble bipolaire, ils portent le nom de troubles comorbides et même si l’on ne connait pas leur origine, on pense que les antécédents familiaux jouent un rôle. Il est vrai qu’il est difficile de prévoir qui souffrira d’un trouble comorbide, mais nous savons que les personnes qui développent un trouble très jeunes, celles qui possèdent des traits impulsifs ou celles qui ne suivent pas bien leur traitement ont plus de risques de souffrir d’un second trouble. Pour l’éviter, vous le savez déjà, n’interrompez pas votre traitement. Même si vous pensez avoir surmonté la maladie, que vous vous sentez parfaitement bien, même si vous êtes convaincu que la médication vous fait vous sentir mal, n’arrêtez pas de prendre les médicaments prescrits par votre psychiatre. Ils jouent un rôle fondamental dans votre traitement,  ils sont la pierre angulaire de votre thérapie.

Les problèmes au sein de la famille et dans le travaiL

Les troubles bipolaires ont un impact énorme sur les personnes qui en souffrent, mais aussi sur leur famille et leurs amis, et sur la société en général. Les personnes atteintes de trouble bipolaire voient leurs relations personnelles affectées, de telle manière que bien souvent, elles ont des difficultés pour développer une vie personnelle et professionnelle épanouies. D’ailleurs, beaucoup de patients doivent arrêter de travailler à cause de la maladie. On calcule que le trouble provoque en moyenne la perte de 14 années de vie professionnelle chez une personne affectée.

D’autre part, les épisodes de manie, qu’il est tant difficile d’identifier lorsque le malade les expérimente, peuvent vous conduire à dilapider l’argent et à prendre des décisions irrationnelles qui, dans la plupart des cas, portent préjudice à la famille.

Le fait que vivre avec la maladie n’est pas facile, mais un traitement adéquat et des techniques appropriées pour contrôler les symptômes sont les alliés fondamentaux pour une vie épanouie.

L’ombre du suicide



   
C’est le risque le plus grave du trouble bipolaire. Il est associé plus fréquemment à l’épisode dépressif, quand la personne possède la sensation que la vie ne mérite pas la peine d’être vécue et est convaincue qu’elle ne sera jamais heureuse à nouveau. Souvent, la personne atteinte de trouble bipolaire, lorsqu’elle est déprimée, tend à penser que disparaître de la surface e la terre suppose un soulagement pour elle-même et tous ceux qui l’entourent.

Les chiffres ne mentent pas, entre 25% et 50% des personnes atteintes de trouble bipolaire tentent de se suicider au moins une fois au cours de leur maladie. D'où toute l’importance du traitement. Sans traitement efficace, le trouble peut mener au suicide dans environ 10 à 15% des cas. On ne peut pas prendre ces chiffres à la légère. Le trouble bipolaire est une des maladies psychiatriques les plus graves et mortelles; une maladie qui nécessite dans tous les cas un traitement continu et sur le long terme. Un traitement qui aide à neutraliser les symptômes et à lutter contre l’ombre latente du suicide. Savez-vous comment nous pouvons le prévenir ?  Il existe cependant quelques éléments à garder à l’esprit pour éviter le suicide :

- ayez suffisamment confiance en votre psychiatre et/ou votre psychologue pour lui dire comment vous vous sentez.

- cherchez de l’appui auprès de votre famille et vos amis.

- prenez votre traitement exactement comme vous l’a prescrit votre médecin. La médication est fondamentale pour contrôler les symptômes du trouble. Sans elle, vous vous exposez à souffrir des ravages provoqués par la chimie de votre cerveau.

- le temps aussi est un facteur important. Vous devez mesurer vos impulsions, attendre avant d’agir.

Il est normal de traverser des périodes de doutes et de scepticisme envers le traitement. Les personnes atteintes de trouble bipolaire souhaitent fréquemment arrêter de prendre leur médication car elles se sentent mieux, n’identifient pas les phases de manie ou les effets secondaires qui leur causent des désagréments. Mais ce n’est rien d’autre qu’une mauvaise idée : il est vital pour le succès du traitement que la médication soit prise de manière régulière, même lorsque les symptômes ont disparu.

Comprenez bien que si vous abandonnez votre traitement, vous n’allez probablement pas souffrir d’un nouvel épisode immédiatement, mais tôt ou tard vous ferez une rechute, qui n’en sera que plus douloureuse.


http://www.lesgensqui.fr/magazine/publications/en-quoi-le-traitement-nous-aide-t-il?utm_source=Facebook&utm_medium=Social&utm_campaign=B2C_IL11_BIDI
avatar
Admin
Admin

Messages : 8562
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 62
Localisation : cotes d'armor

Voir le profil de l'utilisateur http://lasandalettedeplouha.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum