Derniers sujets

Un chantier colossal : le Hoover Dam

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un chantier colossal : le Hoover Dam

Message par Admin le Mar 28 Fév - 22:03

Une entreprise gigantesque à l'époque. Sa construction a coûté la vie à plus de cent personnes, mais comme l'a dit le sculpteur Hansen, "Ils sont morts pour faire fleurir le désert". Le désert fleurit effectivement à Las Vegas, la "ville du péché", alimentée par l'eau du lac Mead, pendant que la sécheresse sévit depuis 4 ans en Californie...

Le Hoover Dam resta longtemps le plus grand barrage du monde.




1931-1936 : la construction du
barrage Hoover (Hoover Dam)



(ou comment domestiquer le fleuve Colorado avec une énorme masse de béton)

1935. Des officiels montés sur un élément des conduits d'eau (qui amène l'eau aux turbines), peu de temps avant l'inauguration


Au cours des premières années du 20ème siècle, le rapide développement du sud-ouest des États-Unis créa une forte demande en électricité et en eau. Dans le même temps, une série d'inondations catastrophiques indiqua clairement que le fleuve Colorado devait être barré et contrôlé


En 1922, le U.S. Reclamation Service [Société de mise en valeur] retint le Black Canyon [en aval du Grand Canyon] comme site idéal pour le barrage. C'est Boulder Canyon qui avait d'abord été choisi (situé malheureusement sur une ligne de faille géologique), et c'est lui qui donna son premier nom au projet, Boulder Dam [barrage de Boulder].

Le Congrès autorisa le projet en 1928 ; la construction démarra en 1931, sous la direction d'un consortium nommé Six Companies, Incorporated.


La Grande Dépression battait son plein et des dizaines de milliers d'ouvriers chanceux affluèrent sur le site du barrage avec leurs familles, campant dehors par des températures pouvant atteindre 48°C. Au plus fort des travaux, le projet employa 5251 personnes.


1928. Inspection près du site prévu pour le barrage, dans le Black Canyon sur le Colorado

1932. Un géomètre envoie des signaux à ses collègues.


12 mai 1933. On fait exploser 4 tonnes de dynamite dans le canyon.


Première étape ; dévier le fleuve du site de construction. On creusa 5 kilomètres de tunnels de dérivation de chaque côté du fleuve et d'immenses batardeaux furent érigés au-dessus et en dessous du site.


L'entrée d'un tunnel de dérivation




Une fois le lit à sec, les excavations débutèrent. Des millions de tonnes de sédiments meubles et de roches furent évacués pour mettre à jour le lit rocheux. La situation exigeait un barrage poids-voûte, qui pourrait transférer la force d'écrasement de la retenue d'eau vers les parois attenantes du canyon.

Afin d'assurer la solidité de ces parois, des ouvriers qu'on nommait "high scalers" [escaladeurs d'altitude, traduction approximative] les descendaient en rappel, enlevant à coups de marteaux-piqueurs tout ce qui risquait de se détacher. Les chutes de pierre présentant un grand danger, les ouvriers enduisaient donc leur chapeau avec du goudron et les laissaient sécher et durcir – et ce fut les premiers casques de sécurité.


1933


1933
avatar
Admin
Admin

Messages : 8562
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 62
Localisation : cotes d'armor

Voir le profil de l'utilisateur http://lasandalettedeplouha.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un chantier colossal : le Hoover Dam

Message par Admin le Mar 28 Fév - 22:57

1933


1935. Les "high scalers" utilisent des marteaux-piqueurs pour dégager les roches meubles sur les parois du Black Canyon.



Descente en rappel

En juin 1933 commença le coulage du béton. Les réactions chimiques qui se produisent pendant le durcissement du béton créent une forte augmentation de température. Des ingénieurs calculèrent que si le barrage avait été coulé en un seul bloc de béton, il aurait fallu 125 ans pour qu'il refroidisse et se solidifie (et il se serait désintégré).

Pour contourner ce problème, le béton fut coulé dans des caissons rectangulaires individuels surnommés "monte-charges". Il était ensuite refroidi par des tubes remplis d'eau glacée [il y avait une usine de réfrigération à proximité]. À l'époque où se termina le coulage, en mai 1935, environ 2.480.000 mètres cube de béton avaient été utilisés – suffisamment pour paver une route entre New York et San Francisco.

En dépit du mythe voulant que des corps aient été ensevelis dans le barrage, il y eut officiellement 112 décès. Le premier fut celui de l'arpenteur J.G. Tierney qui se noya le 20 décembre 1922 en faisant une recherche pour l'implantation du barrage. Le dernier ouvrier à décéder sur le barrage perdit la vie 13 ans jour pour jour plus tard – Patrick, le fils de Tierney.



Septembre 1933. Le béton des fondations du barrage est coulé dans des caissons individuels surnommés "monte-charges".

1934

1934. Des seaux géants pour déverser le béton (18 tonnes par seau)


1934. Le béton est déversé


19 septembre 1933



1934



1934. La base d'une des 4 tours d'adduction en cours de construction



1934.  


1934

1934. Tours d'adduction amenant l'eau dans les turbines


1934. Deux tours de chaque côté du barrage



30 janvier 1935. Des élèves-ingénieurs debout sur l'un des générateurs destiné au barrage (à l'usine General Electric près de New York)



25 février 1935. La construction se poursuivait de jour comme de nuit.



1936



Octobre 1935, presque fini



1935


La retenue se remplit. Vue côté lac Mead

Le 30 septembre 1935, le président Franklin D. Roosevelt se rendit au barrage pour une cérémonie d'inauguration protocolaire. Un an plus tard, la centrale hydro-électrique fut finalement mise en service, fournissant du courant aux villes de Californie, du Nevada et de l'Arizona.

Finalement renommé Hoover Dam en 1947, le barrage une fois achevé devint la plus grande structure artificielle du monde et il créa le lac Mead, la plus grande retenue d'eau des États-Unis.

1935. Le président Roosevelt visite le barrage (inauguration le 30 septembre; la centrale électrique fut mise en service en 1936))


11 septembre 1936




1940


***********************

Renseignements techniques :


Le barrage (qui fête ses 80 ans cette année) se situe à cheval sur les états d'Arizona et du Nevada, sur le fleuve Colorado, à une trentaine de kilomètres de Las Vegas, dans une zone désertique.


Il mesure 366 mètres à son sommet et 201 mètres à sa base. Sa hauteur est de 221 mètres, mesurés à partir du lit de la rivière. Il est épais de 14 mètres au sommet et de 200 mètres à la base.


Le lac Mead, d'une superficie de 640 km², s'étend sur 180 km en amont du barrage. Plein, il peut retenir 45 km³ d'eau. Il alimente les villes de Los Angeles, San Diego et Las Vegas. Son niveau baisse régulièrement (de 30 mètres depuis 25 ans) et des estimations pessimistes pensent qu'il pourrait ne plus pouvoir alimenter les turbines en 2021, en raison d'une augmentation de la consommation d'eau et de la sécheresse qui sévit depuis plusieurs années.
avatar
Admin
Admin

Messages : 8562
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 62
Localisation : cotes d'armor

Voir le profil de l'utilisateur http://lasandalettedeplouha.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un chantier colossal : le Hoover Dam

Message par Admin le Mar 28 Fév - 22:59


_________________
http://passion-3-roues.centerblog.net/
https://www.facebook.com/patrick.trike
avatar
Admin
Admin

Messages : 8562
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 62
Localisation : cotes d'armor

Voir le profil de l'utilisateur http://lasandalettedeplouha.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un chantier colossal : le Hoover Dam

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum