LE COMITE CHERCHE DES BENEVOLES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LE COMITE CHERCHE DES BENEVOLES

Message par Admin le Ven 20 Oct - 16:48

A ce rythme, il n'y aura bientôt plus de tissu associatif sur Plouha ... et de ce fait, plus aucune animation (qu'elle soit sportive ou culturelle) ... !
forum expression Plouha 28.09.2017

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Admin
Admin

Messages : 9410
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 62
Localisation : cotes d'armor

Voir le profil de l'utilisateur http://lasandalettedeplouha.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE COMITE CHERCHE DES BENEVOLES

Message par Admin le Ven 20 Oct - 16:58

Les origines des associations

Apres une petite fouille sur divers liens .


Les hommes et les femmes ont toujours eu besoin de s’associer. Ainsi, on retrouve en:

Egypte à l’époque de la construction des pyramides, des structures qu’on peut considérer comme les ancêtres des associations de secours mutuel.

De même, la vie économique et politique du Moyen âge a largement reposé sur des formes d’organisation à caractère associatif (guildes, confréries, monastères, corporations, …).

Ce contexte a favorisé pendant plus d’un siècle l’émergence d’initiatives de toute nature qui ont investi progressivement l’ensemble des sphères de la vie sociale à un point tel qu’on a pu y voir une sorte d’ « hologramme de la société ».

Les bénévoles sont aujourd’hui plus nombreux qu’avant. Certaines associations, les plus importantes, reçoivent, de l’aveu même de leurs responsables, trop de demandes. Néanmoins, plus nombreux, les bénévoles consacrent moins de temps à leur engagement qu’avant.



fidéliser les bénévoles

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Mobiliser des bénévoles, c’est permettre l’émergence d’idées nouvelles au sein de L’association, donner du souffle au projet associatif et le faire vivre et évoluer. C’est aussi savoir laisser la place : place aux nouveaux membres, aux nouvelles idées, aux nouvelles pratiques… C’est garder l’esprit ouvert, faire perdurer sa propre capacité de découverte et d’étonnement. Ne jamais oublier que pour un bénévole, cet engagement peut être un moyen de s’épanouir.


Une certaine lassitude et un manque de motivation des bénévoles


Certains responsables pointent autour d’eux un certain désintérêt pour le bénévolat :

« Peu de gens veulent s'investir » ; « Le bénévolat est du dévouement, ce n'est plus à la mode ».

La baisse de motivation ou le désintérêt peut également trouver sa source dans le manque de reconnaissance de l’action associative : « Ras le bol, aucune reconnaissance du milieu associatif » ; « Baisse de motivation car manque de soutien des autorités » ; « Désaffection du bénévolat à cause de sa dévalorisation » ; « Les bénévoles sont démoralisés face aux moyens financiers accordés aux associations ».Pas de rénumeration personnelle
ce point ressort dans différents articles ?


Un certain manque de disponibilité des bénévoles.

Parmi les responsables qui constatent une baisse de leurs ressources humaines  bénévoles, pour mettre en avant la question de la disponibilité des
bénévoles, tout particulièrement en relation avec des difficultés professionnelles, motif assez récurrent : « bénévoles ayant un travail très prenant et en augmentation quantitative » ; « perte de disponibilité des bénévoles liée à leur nécessité de réduire leurs activités (car eux mêmes confrontés au besoin de compléter leurs revenus par desactivités rémunérées) ; « Les bénévoles travaillent davantage et ne consacrent plus leur temps au bénévolat ».


Un souci de relève associatif
:

assurer la relève. On pointe ainsi « le vieillissement des bénévoles et leur manque de renouvellement ». Le vieillissement de la population de bénévoles et le non remplacement de certains d’entre eux entraîne une baisse globale du nombre des bénévoles d’une association. Parfois, les répondants font un parallèle avec « le manque de relève de la part de plus jeunes » ; « Le vieillissement provoque des départs, et il y a une absence de relève de jeunes dans la durée » ; « les jeunes n'ont pas assez envie de s'investir... ».


Un désengagement et un certain individualisme chez quelques bénévoles


Dans une proportion de réponses un peu plus faible, mais significatif les responsables signalent des difficultés liées à la notion même d’engagement, et même à ce qui pourrait ressembler à de l’individualisme chez certains bénévoles : « manque de solidarité » ; « désengagement général dans le bénévolat » ; « moins envie de consacrer du temps aux autres ». Parfois la réponse est plus ciblée : « Individualisme de la jeune génération » ; « égocentrisme familial », et dans des associations qui proposent des activités pour des jeunes, « individualisme de beaucoup, désaffection des parents ».

Une concurrence entre associations est également exprimée : « concurrence des autres associations » ; « trop d'associations tue les autres associations » ; « trop d'associations pour un nombre constant de bénévoles ».

RAPPEL PLOUHA 200 ASSOCIATIONS ….

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Admin
Admin

Messages : 9410
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 62
Localisation : cotes d'armor

Voir le profil de l'utilisateur http://lasandalettedeplouha.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum