Côtes-d'Armor. Sur nos routes, 34 personnes ont perdu la vie en 2017

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

Côtes-d'Armor. Sur nos routes, 34 personnes ont perdu la vie en 2017

Message par Admin le Mar 9 Jan - 11:45


Le nombre d’accidents mortels enregistré est en légère baisse dans les Côtes-d'Armor, mais il reste élevé. | Ouest-France / Source : préfecture des Côtes d'Armor

Le nombre d’accidents mortels enregistré est en légère baisse dans les Côtes-d'Armor, mais il reste élevé. Le défaut de maîtrise du véhicule, notamment en raison de la vitesse, demeure la cause majeure des décès. Décryptage.

Des accidents mortels en léger recul

34 accidents mortels ont été enregistrés sur les routes du département en 2017. C’est, certes, moins que l’année dernière (39 décès enregistrés en 2016 lors de 36 accidents), mais ce chiffre reste trop élevé et marque une tendance à la hausse. Il y avait eu ainsi 29 accidents mortels en 2015, 33 en 2014.

Quelles sont les principales causes d’accidents ?

Le défaut de maîtrise du véhicule, notamment dû à une vitesse trop importante, reste la première cause d’accidents. Elle est relevée dans la moitié des accidents mortels entre 2012 et 2017, et dans 14 des 34 décès sur la route en Côtes-d’Armor cette année.


Vient ensuite la conduite sous l’empire de l’alcool ou de stupéfiants, constatée dans un accident mortel sur deux en 2017. Huit malaises ont également été enregistrés sur les routes du département l’année dernière.Les autres causes d’accidents : le non-respect des règles de priorité (cinq accidents mortels), mais aussi l’évitement d’un animal sur la chaussée, le verglas, la somnolence…


Qui sont les plus touchés ?


De par leur nombre dans la population départementale (environ 14 % des Costarmoricains), ce sont les jeunes conducteurs (de 18 à 29 ans) qui sont les premières victimes d’accidents mortels. Huit d’entre eux sont morts sur les routes en 2017.

Certes, quinze adultes (30-64 ans), soit 43,1 % des accidents mortels, et dix seniors (65 ans et plus), soit 28,5 % des accidents mortels, sont décédés l’an passé. Mais ils représentent respectivement 37 % et 31 % de la population.

Les automobilistes restent les premières victimes sur la route (18 décès sur 34). Mais la mortalité en deux-roues (8 personnes) reste très importante, alors qu’ils ne représentent que 2 % du trafic routier total.

Y a-t-il des moments plus propices aux accidents ?

Le vendredi est la journée durant laquelle se concentrent le plus d’accidents. Côté horaires, c’est le créneau de l’après-midi, entre 12 et 18 h, qui est le plus accidentogène. De 2012 à 2017, un tiers des accidents mortels ont eu lieu à ces heures.


https://www.ouest-france.fr/bretagne/saint-brieuc-22000/cotes-d-armor-sur-nos-routes-34-personnes-ont-perdu-la-vie-en-2017-5486054
avatar
Admin
Admin

Messages : 10204
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 63
Localisation : cotes d'armor

Voir le profil de l'utilisateur http://lasandalettedeplouha.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum