Un nouvel inventaire des zones humides a été mené sur le site de l'aéroport de Saint-Brieuc Armor, à Trémuson 02.03.2018

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

Un nouvel inventaire des zones humides a été mené sur le site de l'aéroport de Saint-Brieuc Armor, à Trémuson 02.03.2018

Message par Admin le Ven 2 Mar - 21:41

Un nouvel inventaire des zones humides a été mené sur le site de l'aéroport de Saint-Brieuc Armor, à Trémuson (Côtes-d'Armor). Il n'en recense plus que 4 ha, contre 11 auparavant. Une donnée qui pourrait faciliter le projet de circuit.

Le syndicat mixte de l'aéroport de Trémuson souhaite revoir l'aménagement du site. Un appel d'offres pour la construction d'une piste auto-moto a été lancé, les réponses sont actuellement à l'étude. 

C'est dans ce cadre que de nouvelles investigations des zones humides ont été menées, dans certains secteurs de l'aéroport, en mars et mai 2017, par deux bureaux d'études.

Que dit ce nouvel inventaire ?

Les conclusions des investigations changent la donne : la surface des zones humides sur le site passe, en effet, de 11 ha à environ 4 ha seulement. La raison : les inventaires communaux précédents (de Plérin, Pordic et Trémuson), réalisés en 2014, n'étaient pas été assez précis. « Ce secteur avait été sondé sur quatre points uniquement. Contre 140 lors de ce nouveau relevé, qui a permis de réaliser une cartographie plus précise », a ainsi indiqué un technicien de la Commission locale de l'eau (Cle), lors du conseil municipal de Pordic.

« C'est un secteur qui a été profondément remanié, ajoute Jean-Luc Barbo, président de la Cle. On a toujours dit que le précédent inventaire, mené sur l'ensemble de la baie, était exhaustif. Et que d'autres études seraient à mener en cas de projet. »

Qu'est-ce que ça change ?

Ces 7 ha de zones humides en moins ôtent une belle épine du pied du syndicat mixte de l'aéroport. C'est, en effet, un des éléments qui pouvaient entraîner un blocage du projet de circuit. En tout cas, l'un des points sur lesquels les opposants pouvaient attaquer, les zones humides étant riches en biodiversité.

Moins de zones humides, ce sont également moins de mesures compensatoires à mettre en place par le promoteur du projet.

Quelles sont les réactions ?

Alors qu'une piste auto-moto est imaginée, cette révision peut être vue comme une troublante coïncidence par certains. « En 2014, on nous fait protéger 11 ha, et quatre ans plus tard il y a l'équivalent de sept terrains de foot qui disparaissent. Je trouve ça surprenant, c'est tout. Cela pourrait ouvrir les portes au bétonnage », souligne Robert Rolando, conseiller municipal de l'opposition à Pordic, où le nouvel inventaire n'a pas fait l'unanimité lors du conseil (24 voix pour, 12 contre et 8 abstentions).


Jean-Luc Barbo balaie d'un revers de main toute suspicion éventuelle : « Il n'est pas question de diminuer volontairement les zones humides. On connaît trop leur importance pour la qualité de l'eau. Nos techniciens font un travail sérieux et précis, et nous ne sommes soumis à aucune pression. »


Le nouvel inventaire a été validé à l'unanimité par le bureau de la Cle en décembre 2017. Un bureau qui réunit des élus, mais aussi des associations environnementales comme Eau et Rivières.
avatar
Admin
Admin

Messages : 10375
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 63
Localisation : cotes d'armor

Voir le profil de l'utilisateur http://lasandalettedeplouha.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum