LA SANDALETTE DE PLOUHA
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Cinq choses étonnantes que les astronautes ne peuvent pas faire à bord de l’ISS

Aller en bas

Cinq choses étonnantes que les astronautes ne peuvent pas faire à bord de l’ISS Empty Cinq choses étonnantes que les astronautes ne peuvent pas faire à bord de l’ISS

Message par Admin Mar 2 Juin - 19:52

Cinq choses étonnantes que les astronautes ne peuvent pas faire à bord de l’ISS Sans4425

La capsule de Space X transportant deux astronautes américains s’est arrimée à l’ISS, la Station spatiale internationale, dimanche 31 mai. Un moment historique. Mais savez-vous que les astronautes doivent renoncer à beaucoup de choses lorsqu’ils quittent la Terre ? Outre les risques que l’espace représente, la gravité change vraiment leur vie quotidienne à bord. Exemples.

Bob Behnken et Doug Hurley, les deux astronautes américains à bord de la capsule Space X, ont rejoint la Station spatiale internationale dimanche 31 mai. Ils sont entrés dans l’ ISS en orbite à 400 kilomètres au-dessus de la Terre.

1. Ni sandwich, ni soda

Cinq choses étonnantes que les astronautes ne peuvent pas faire à bord de l’ISS Sans4426

Pas de sandwich ou de hamburger à bord de l’ISS. (Photo : Fotolia)

Dans l’espace, les habitudes alimentaires sont totalement bouleversées. Les petits plaisirs terrestres comme manger un hamburger, un sandwich, boire un soda ou tout simplement poivrer ou saler leurs aliments, c’est terminé pour eux.

Selon le Franklin Institute, le pain peut s’émietter et endommager les équipements. Les miettes flottant dans l’air peuvent aussi être ingérées accidentellement par les astronautes, un risque qu’ils ne peuvent pas prendre. Ils emmènent donc des substituts dont la composition ne présente aucun danger potentiel. La Nasa utilise notamment des tortillas. Les boissons gazeuses sont également prohibées car elles ne sont pas capables de flotter dans un environnement sans pesanteur.

Le sel et le poivre ont eux aussi été bannis à cause de leur habilité à flotter dans l’espace : ils sont aussi dangereux que les miettes de pains. Heureusement, la NASA a développé des versions liquides utilisées comme substituts. Selon Space.com, les seules personnes à avoir mangé du pain dans l’espace sont les astronautes de la mission Gemini 3 de 1965 opérée par la NASA : John Young avait réussi à embarquer discrètement un sandwich au bœuf à bord. Mais depuis, ce n’est plus permis. Tout comme l’alcool. « C’est une question politique et culturelle, ce n’est pas quelque chose de scientifique », a expliqué à la BBC Dave Hanson, professeur émérite à l’université de sociologie de New York à Potsdam. Avant l’interdiction, on raconte que Buzz Aldrin avait bu du vin de messe sur la Lune, mais cela n’aurait jamais été diffusé.

2. Le sommeil n’est pas calé sur le lever et le coucher du soleil

Dans une journée de 24 heures, les astronautes à bord de l’ISS peuvent vivre 16 couchers de soleil. Il leur est donc impossible de caler leur rythme de sommeil sur le lever et le coucher du soleil comme ils le feraient sur Terre. Afin de se préparer à cela, les astronautes suivent un entraînement de sommeil intensif avant le lancement, selon Space.com

3. Pas de douche à bord

Cinq choses étonnantes que les astronautes ne peuvent pas faire à bord de l’ISS Sans4428

L’eau serait lourde et coûteuse à transporter. Du coup, impossible de se doucher à bord de l’ISS. Les astronautes utilisent des éponges de douche en recyclant l’eau distillée par l’humidité de l’air ou issue de l’urine. Toute l’eau évaporée est récupérée via le système d’air conditionné où elle s’est condensée. Elle est ensuite de nouveau transformée en eau potable. Regardez comment on se brosse les dents à bord…

Et vous imaginez bien qu’aller aux toilettes n’est pas simple non plus. En effet, en l’absence de gravité, les résidents utilisent un dispositif adapté qui permet d’aspirer les déchets, qu’ils soient liquides ou solides. Il y a pour cela deux façons de faire. Pour la petite commission, un tuyau avec une sorte d’entonnoir à l’extrémité : l’urine est ainsi transférée dans l’Urine Processor Assembly pour être recyclée… en eau potable.

Pour la grosse commission, les astronautes peuvent utiliser un petit siège aménagé au-dessus du conteneur, lui aussi équipé d’une pompe. Toutefois, personne ne s’assoit vraiment en apesanteur… Quand ce conteneur est rempli, « c’est-à-dire à peu près tous les 10 jours pour une équipe de trois personnes », expliquait par le passé la spationaute italienne Samantha Cristoforetti, il rejoint ensuite d’autres déchets du quotidien qui seront évacués dans l’espace. Ils sont incinérés lorsque ceux-ci pénètrent dans la haute atmosphère terrestre.

4. Pas de stylo à encre à bord non plus

L’encre a besoin de la gravité pour s’écouler. Selon le magazine Scientific American, les astronautes américains et les cosmonautes russes en sont tous restés aux crayons à papier dans l’espace même si, depuis 1965, la société Fisher Pen a déposé le brevet d’un stylo dont la cartouche était pressurisée avec du nitrogène. La pression pousse l’encre vers la pointe, permettant au stylo de fonctionner à l’envers, dans des températures extrêmes et même sous l’eau, paraît-il.

5. Pas de larmes


Découvrir la Terre depuis l’espace est, paraît-il, très émouvant. Mais là-haut, on ne pleure pas. « Vos yeux créent des larmes mais elles forment des petites boules. En fait, elles démangent un peu. Donc dans l’espace, on ne verse pas de larmes. » À moins qu’un astronaute n’essuie cette goutte d’eau, les larmes dans l’espace peuvent former une boule géante qui sort de votre œil, comme l’explique l’astronaute Chris Hadfield sur le site du média américain The Atlantic.

ouest france
Admin
Admin
Admin

Messages : 13873
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 66
Localisation : cotes d'armor

https://lasandalettedeplouha.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum