LA SANDALETTE DE PLOUHA
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Une nouvelle espèce d’araignée sauteuse découverte dans un jardin

Aller en bas

Une nouvelle espèce d’araignée sauteuse découverte dans un jardin Empty Une nouvelle espèce d’araignée sauteuse découverte dans un jardin

Message par Admin Mar 13 Oct - 20:26

Une nouvelle espèce d’araignée sauteuse découverte dans un jardin Sans4995

Par Sarah CAILLAUD

D’immenses yeux, une face bleue et une forme de lapin sur le dos. C’est l’araignée sauteuse photographiée par une Australienne l’an dernier. Une belle trouvaille, car ce spécimen était inconnu des scientifiques jusqu’alors. L’espèce est désormais répertoriée, comme 652 nouveaux arachnides découverts l’an passé.

Une nouvelle espèce d’araignée sauteuse découverte dans un jardin Sans4996

En matière de découvertes scientifiques, les amateurs éclairés peuvent aussi être de précieux contributeurs. Amanda De George, https://www.facebook.com/backyardzoology/ une Australienne résidant à Thirroul, à environ 70 km au sud de Sydney, en est un bel exemple. Cette naturaliste amatrice, écrivaine et photographe, a découvert chez elle, il y a près d’un an et demi, une araignée sauteuse jusqu’ici jamais répertoriée, rapporte le magazine Géo .https://www.geo.fr/environnement/une-australienne-decouvre-une-nouvelle-espece-daraignee-dans-son-jardin-202449

À l’époque, elle ne savait pas encore que cette rencontre fortuite avec cette petite bête à huit pattes ferait avancer la taxinomie. Ce sont les réseaux sociaux qui ont mis sa découverte sous le feu des projecteurs.

Amanda De George passe une bonne partie de son temps, dans son jardin à immortaliser les créatures qu’elle rencontre et partage ses trouvailles sur son blog. L’an dernier, en mai 2019, elle a croisé un drôle de spécimen juché sur sa poubelle. D’immenses yeux, une face bleue et une forme de lapin sur le dos. Très photogénique, la petite bête a fait réagir sur le net.

L’histoire aurait pu s’arrêter là. Mais un an plus tard, la passionnée a recroisé le fameux arachnide et, cette fois, elle a cherché à l’identifier. Peine perdue, le spécimen était inconnu au bataillon. Heureux hasard, ses clichés ont tapé dans l’œil de Joseph Schubert, chercheur spécialiste des araignées aux Museums Victoria à Melbourne.

Trois mois de recherches pour la retrouver

Ce dernier l’a alors contactée pour savoir si elle avait conservé l’animal. « Avec quelques collègues, nous avons publié l’an passé une revue des araignées du genre Jotus. J’avais toutes les espèces connues en tête. Il n’en existe aucune avec des poils bleus au niveau du clypeus (la partie inférieure de la face) comme celle-ci », a précisé l’entomologiste sur le site scientifique IFLScience.https://www.iflscience.com/plants-and-animals/new-species-of-tiny-bluefaced-jumping-spider-discovered-in-australia/

Le spécimen que la passionnée lui a fait parvenir à Melbourne, après trois mois de recherches intensives et minutieuses dans son jardin, est venu confirmer l’intuition du spécialiste.


6229 araignées sauteuses dans le monde

Christine Rollard, arachnologue au Muséum d’histoire naturelle de Paris, qui a eu vent de cette découverte, explique que « c’est une araignée de la famille des Salticidae, qui compte le plus grand nombre d’espèces dans le monde (6229 au total classées dans 645 familles) ».

« On les appelle plus communément les araignées sauteuses, dit-elle, car ces petites bêtes, qui mesurent entre 5 et 15 mm, chassent en sautant sur leurs proies. Elles sont reconnaissables par leurs gros yeux qui leur permettent de voir très bien et loin par rapport à leur taille. Elles peuvent faire des bonds de 20 à 30 fois leur dimension. »

Une nouvelle espèce d’araignée sauteuse découverte dans un jardin Sans4997
Les araignées sauteuses sont la plus grande famille d’araignée dans le monde : 6229 au total. (Photo : copie écran Facebook / @Backyardzoology)

« On est loin d’avoir fait le tour du monde des araignées »

Pour cette spécialiste française des araignées, ce genre de découvertes n’est pas rare. L’an dernier, 652 nouvelles espèces ont été décrites dans le monde, y compris dans les milieux proches de l’homme.

« On est loin d’avoir fait le tour du monde des araignées. Actuellement, 48 842 espèces réparties en 128 familles sont répertoriées dans le World Spider Catalog . https://wsc.nmbe.ch/
On pense qu’il y en a au moins autant à découvrir, si ce n’est pas dix fois plus. Chaque année, plusieurs centaines de nouvelles espèces ou des spécimens qui existaient mais qui changent sont décrits. »


1 750 espèces documentées en France


2012 a été l’année la plus faste avec 1 022 nouvelles araignées décrites. En France, aujourd’hui, 1750 espèces sont documentées, 4 000 en Australie.

Cette augmentation continue des araignées répertoriées a une explication : « Il y a de nouveaux moyens de prospections et des zones géographiques n’avaient jamais été prospectées avant. On n’y découvre pas que des araignées mais aussi de nouveaux insectes ou plantes. »

Pour cela, il suffit d’ouvrir grand ses yeux. Cette collaboration citoyenne est justement essentielle pour l’entomologiste australien Joseph Schubert qui a déjà mis au jour 17 araignées inconnues.

« La communauté en ligne de scientifiques citoyens, c’est comme avoir des centaines d’assistants de terrain à travers l’Australie, c’est génial ! » s’est-il justement réjoui sur IFLScience.

https://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/data/59595/reader/reader.html#!preferred/1/package/59595/pub/85766/page/13
Admin
Admin
Admin

Messages : 13860
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 66
Localisation : cotes d'armor

https://lasandalettedeplouha.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum