LA SANDALETTE DE PLOUHA
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Et si on se penchait sur ceux de l'indo,

Aller en bas

 Et si on se penchait sur ceux de l'indo, Empty Et si on se penchait sur ceux de l'indo,

Message par Admin le Ven 16 Oct - 0:04

 Et si on se penchait sur ceux de l'indo, Sans5019

Et si on se penchait sur ceux de l'indo, cela aurais pu être nous ou nos petits, nés trop tôt, ou trop tard par contre ils y étaient. Une pensée pour eux et leurs proches. A EUX POUR LE SOUVENIR

Enfouie dans l’oubli

Prisonniers aux pieds nus, arpentant inexorablement le chemin des camps
Des journées et des nuits à avalé des centaines de kilomètres atrocement
Kilomètres qui leur ruinent les pieds, laminés, cisaillés sur ces terrains hostiles
Ces pieds meurtris, remplis de plaies purulentes, rendant leurs démarches mutiles
Ces pieds avançant somnambuliquement, vers ces camps de l’inconnu
Vers ces camps dont ils ne reviendront probablement plus
Leur souffrance est palpable, je la ressens jusqu’au bout de ma plume
Ils marchent implacablement dans cette jungle qui les inhume
Ils avancent comme des fantômes, les mains et poings liés, pour ne point s’évader
Ne pouvant faire fuir les dizaines de moustiques qui inlassablement viennent les perforer
Et ils marchent, ils marchent, surtout ne pas abandonner, pour ne point s’allonger
S’allonger sur le bord d’un fossé, c’est ne point se relever, c’est se laisser mourir
La nuit c’est les sangsues qui se gorgent de leur sang, pour les faire souffrir
Une puanteur les entoure, odeur de cadavre, de sueur et de sang
Sang que vomissent les sangsues, attirant toutes les mouches sur ces fantômes passants
Que de souffrances ont enduré nos frères d’armes, dans cette fournaise aqueuse
Dans cette jungle humide, dans cette immensité verte et boueuse.
Une pause, un maigre bol de riz rempli de vermines, leur fait tenir le coup
Leurs pensées sont vides, leurs yeux sont agars, l’honneur les fait tenir debout
Puis ils arrivent au camp où ils dépériront, où ils souffriront, où ils mourront
L’humiliation, la faim, la dégradation, les maladies, les anéantiront
Paludisme, dysenterie, ascaris, béribéri, pou, galle, les rats
Déstructuré, le cerveau vidé, la dénutrition, viendront à bout des trois quarts de nos frères de combat
Mais on n’en parle pas, mais on ne le sait pas, mais on ne les connaît pas
Il y a eu plus de soldats français tués dans ce pays là-bas
Que de soldats américains tombés au Vietnam, pourtant Indochine nombreux ne savent pas
Les livres d’histoire, se taisent, masquent, cachent ces soldats politiquement oubliés
Que la patrie a délaissé, zappé, que les gouvernements ont effacé, gommé
Par ce verbe, je rends hommage, je salue ces respectueux soldats tombés
Tombés, endormie pour l’éternité, dans ces cachots bambou, dans des infirmeries mouroirs
Indochine tu as avalé, des hommes d’honneur sans pitié, les laissant seul avec leur désespoir
Leur enlevant la dignité que l’on doit à tout détenu
Hommage, honneur et respect a ceux qui en sont revenu
Détruit physiquement, hantée à vie psychologiquement
Soutien à toutes ces familles qui ont souffert et souffriront éternellement
Souffrance de l’absence de leur chair, restée quelque part là-bas dans ce pays
Si les récits des faits d’armes sur l’Indochine ont eu leurs écrits
Il est une méconnaissance et une lente reconnaissance de la patrie
Sur 37000 prisonniers, 26000 sont morts, est n’en sont pas revenus
La plupart des survivants, luttent encore contre les maladies
Pour que le souvenir reste, n’oublions jamais qu’en Indochine
Des milliers de soldats prisonniers y sont restés;
Des milliers de soldats prisonniers en sont revenus physiquement et psychologiquement amputés
Je vous en supplie ils sont morts seuls, ne les enfermons pas de nouveau dans l’oubli
Martinez

https://www.facebook.com/photo/?fbid=197744121731617&set=a.106999564139407
Admin
Admin
Admin

Messages : 13371
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 65
Localisation : cotes d'armor

https://lasandalettedeplouha.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

 Et si on se penchait sur ceux de l'indo, Empty Re: Et si on se penchait sur ceux de l'indo,

Message par Admin le Ven 16 Oct - 0:37

Mr Martinez bonsoir,avec tout le respect que je dois à votre texte et à vos lecteurs qui vont encore m'incendier , je trouve que celui ci est vraiment sombre,triste,complexe,il en ressort maintenant des vieux démons??? Vous êtes passés d'un conflit "actuel" à la guerre d’Indochine ,en sautant au dessus de la guerre d'algerie ,un passage peu enviable pour la France ! nos paras ou troupes diverses sur place .Mon père ,mon beau père qui lui à fait 5 ans de camp dans la jungle aux mains des " Viet-Minh" qui à traversé la jungle pour s échapper, à tellement souffert qu'il en a parlé à son épouse que sur son lit de mort à l’hôpital,pour expliquer l'atrocité et le traumatisme de ses soldats.Ce que j'entends par là vous avez ouvert une "boite de pandore" je ne sais jusqu’où vos souvenirs vont vous mener ? Selon moi vous déroulez la vérité ,ou du moins une vérité vécue par des anciens ,vous vous êtes trop jeune ,vous êtes sur Facebook la dureté de vos textes peuvent choquer un jeune public à la longue ,enfin il ne s'agit que d'un avis personnel .cordialement patrick .
Admin
Admin
Admin

Messages : 13371
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 65
Localisation : cotes d'armor

https://lasandalettedeplouha.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

 Et si on se penchait sur ceux de l'indo, Empty Re: Et si on se penchait sur ceux de l'indo,

Message par Admin le Sam 17 Oct - 0:59

Bonsoir Mr Martinez que déloge , et moi qui devient le moraliste de passage avec mes remarques ,en signalant que vos textes sont si clairs que nous pouvons voir le sang couler .Alors oui depuis qu'une armée représente notre pays et défends ses valeurs ,sa liberté ,il a des sacrifices humains ,parfois totalement stupides ,parfois pour un simple échange entre généraux nous envoyons 20000personnes se faire tuer à Verdun en 1 journée ,ou 1 mn apres "la fin de 1918" un capitaine veut prendre un bain ,une bonne partie de sa compagnie sera tuée pour monsieur .combien sont ils sous nos pieds dans les villes ,dans les champs , dans tout l'est de la france , sous le sable de nos plages etc etc ,Je respecte sincèrement vos propos ,vous avez toutes et tous perdus de la famille ,des militaires ,des civils , ils sont rentrés amaigris , avec toutes les maladies possibles , mais s'il vous plait le message que je souhaite faire passer ,car je suis le premier à guetter et lire les commentaires ATTENTION A NOS JEUNES il serait temps peut être d'envisager un groupe fermé afin de limiter les effets pervers du passé ,OUI au partage ,NON à l'oubli ,mais comme pour les statues il faut l'expliquer aux jeunes ,mon avis merci Patrick .
Admin
Admin
Admin

Messages : 13371
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 65
Localisation : cotes d'armor

https://lasandalettedeplouha.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

 Et si on se penchait sur ceux de l'indo, Empty Re: Et si on se penchait sur ceux de l'indo,

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum