LA SANDALETTE DE PLOUHA
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Pétition pour un vrai musée d’histoire et d’archéologie de Bretagne à 5 départements !

Aller en bas

Pétition pour un vrai musée d’histoire et d’archéologie de Bretagne à 5 départements ! Empty Pétition pour un vrai musée d’histoire et d’archéologie de Bretagne à 5 départements !

Message par Admin Mar 8 Sep 2015 - 21:48

Comme tous les peuples, nous avons le droit essentiel et élémentaire d’accéder à notre histoire et à notre culture, avec l’aide de nos impôts. En réalité, elle nous sont volées… Pas d’histoire ni de culture de Bretagne et des peuples Celtes à l’école… Nous sommes sans doute tous des Gréco-Romains !?


Les médias abordent rarement ce sujet, et s’ils le font, c’est malheureusement de façon parcimonieuse, tronquée, erronée, voir parfois purement révisionniste… Le breton curieux de son histoire doit s’enquérir des meilleurs livres à ses frais… Ensuite, s’il veut voir la majorité des pièces originales, archéologiques ou historiques majeures de son Histoire Bretonne, découvertes au fil des décennies dans le sol armoricain de nos cinq départements, le parcours du combattant commence ! Tant de pièces originales (torques, vases, statuettes, armes, bijoux, coffres, monnaies, etc…) ne sont pas visibles en Bretagne, même sous la forme d’une copie ou à travers un inventaire photographique exhaustif accessible à tous…

Sur la partie historique de la Bretagne nous ne sommes pas mieux lotis, car aucun musée d’histoire actuellement en Bretagne ne parle de nos rois et de nos ducs! L’histoire bretonne semble commencer avec le mariage d’Anne avec Charles VIII, avant rien! Selon le révisionnisme officiel jacobin bien sûr… Pas un mot, ou si peu, sur notre indépendance antérieure remontant à Nevenoe! De plus, la grande majorité de nos pièces historiques majeures, comme les archéologiques, ne sont pas en Bretagne! Nous avons été, (et le sommes toujours!), pillés depuis notre annexion…

Sans doute ne faut-il pas réveiller l’émotionnel breton !? Ensuite, à quoi bon prendre un train pour aller visiter hors de Bretagne nos pièces archéologiques et historiques, dans tel ou tel musée d’Ile de France… Car bien souvent, là encore, des pièces majeures ne sont pas visibles, ici retenues pour inventaires, ou là consignées dans des coffres, soustraites aux regards pour des raisons inconnues…

Par contre, il est de bon ton que les contribuables provinciaux, dont les bretons, payent l’ensemble des espaces culturels de la région parisienne, à des prix pharaoniques de construction, d’entretien ou de restauration, ou simplement de fonctionnement ! Et nous ? Pourquoi n’avons nous pas accès à notre histoire ?

Cet état de fait a assez duré, et dans un esprit purement démocratique, nous aimerions qu’ensemble, les historiens et les archéologues, l’Etat, la Région Bretagne et bien sûr la Loire-Atlantique, ainsi que toute collectivité locale intéressée, réfléchissent au rapatriement de toutes les pièces archéologiques bretonnes en Bretagne, dans un projet cohérent et décentralisé d’exposition de notre patrimoine, à la population des cinq départements et à l’ensemble des visiteurs extérieurs.

Trugarez vras deoc’h !


Comme tous les peuples, nous avons le droit essentiel et élémentaire d'accéder à notre histoire et à notre culture, avec l'aide de nos impôts. Je signe la pétition pour exiger un véritable musée d'histoire et d'archéologie de Bretagne historique. J'invite les historiens, les archéologues, l'Etat, la Région Bretagne et bien sûr la Loire-Atlantique, ainsi que toute collectivité locale intéressée, à travailler au rapatriement de toutes les pièces archéologiques bretonnes en Bretagne, dans un projet cohérent et décentralisé d'exposition de notre patrimoine, à la population des cinq départements bretons et à l'ensemble des visiteurs extérieurs.

LE LIEN DE LA PETITION


http://www.mab-bzh.com/index2/petition-pour-un-vrai-musee-dhistoire-et-darcheologie-de-bretagne-a-5-departements/
Admin
Admin
Admin

Messages : 13873
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 66
Localisation : cotes d'armor

https://lasandalettedeplouha.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Pétition pour un vrai musée d’histoire et d’archéologie de Bretagne à 5 départements ! Empty Re: Pétition pour un vrai musée d’histoire et d’archéologie de Bretagne à 5 départements !

Message par Admin Mar 8 Sep 2015 - 21:51

les commentaires


12 commentaires sur Pétition pour un vrai musée d’histoire et d’archéologie de Bretagne à 5 départements !

Jean-Loup Le Cuff dit :
10 septembre 2013 à 9 h 06 min

Initiateur de cette pétition-commentaire, je me dois bien sûr de la signer… Je suppose qu’assez peu de monde la signera, mais elle a le mérite de poser un vrai problème de fond, de démocratie niée quant à notre riche histoire bretonne… Si vous aussi vous avez des témoignages sur la négation ou l’occultation (voir la destruction) de notre patrimoine archéologique (ou autre), n’hésitez pas à laisser vos témoignages ici, avec des liens éventuels… la connaissance est le début de l’éveil et de la liberté… Trugarez vras deoc’h!
Répondre




Perrel dit :
7 janvier 2014 à 22 h 32 min

Car le patrimoine de la Bretagne doit vivre, la france a assez détruit jusqu’à présent.



A Galon et bonne initiative


Répondre
Régis Lepage dit :
7 janvier 2014 à 23 h 26 min

Tout à fait d’accord avec cette initiative, l’histoire de Bretagne est quasi inconnue à ses habitants et c’est totalement déplorable. C’est le résultat de la République jacobine française. J’espère qu’un tel projet pourra voir le jour !!
Répondre


Athor dit :
8 janvier 2014 à 0 h 12 min

Notre histoire se doit d’être connue, je veux savoir et entendre les reçits de mes ancêtres



Répondre
Pêr-Aleksandr Lugué dit :
30 mars 2014 à 0 h 08 min

Je signe en temps qu’étudiant en archéologie mais surtout en temps que nationaliste Breton. Il est déplorable que l’histoire bretonne ne soit reléguée qu’au simple fait de l’union de la Bretagne à l’autre pays. Il faut que cela cesse et que la Bretagne prenne son destin en main, mais encore faut il pour cela un parti politique fort (à l’instar du PNV basque, du SNP écossais ou de CDC en Catalogne) n’ayant aucun lien avec les partis hexagonaux jacobins.
Notre histoire, notre drapeau, la Bretagne notre fierté !
Bevet Breizh, enor da Gwenn ha Du !



Répondre
domagala dit :
22 juin 2015 à 22 h 31 min

Bravo pour l’initiative


Répondre
Jean Jacques QUILLIEN dit :
23 juin 2015 à 18 h 08 min

Je soutiens cette pétition pour un musée d’histoire et d’archéologie de Bretagne et je l’ai signé mais cette pétition s’ajoute aux nombreuses pétitions pour la culture bretonne, la langue bretonne et la réunification de la Bretagne… Nos interlocuteurs ne nous écoutent pas et nous ignorent. Ne demandons pas un musée breton, créons-le nous-même, de taille modeste au début, avec du bénévolat et avec des souscriptions de particuliers et de mécénat d’entreprises bretonnes. Comme se sont créés, Produit en Bretagne, Diwan, la vallée des saints bretons…



Répondre
Le Guern Patrick dit :
23 juin 2015 à 20 h 11 min

J’ai eu l’occasion de visiter le site préhistorique de Menez Dregan sur la commune de Plouhinec (Penn Ar Bed) face à la baie d’Audierne/Gwaien. Il y a été découvert un nouveau type de vase (poterie) en 1870/1871 dite poterie de Souc’h (Nom de la pointe ou se situe le site). Vous allez me dire que le vase est au moins au musée départemental à Kemper/Quimper : raté, il est au musée d’Archéologie nationale et Domaine national de Saint-Germain-en-Laye. Une copie est présente sur le site de Plouhinec, pourquoi n’est-ce pas l’inverse, la copie à St Germain et l’original à Kemper. Et combien de situation similaires….Comme disaient certains, Re Zo Re !!!!!!!!


Répondre
monique amate dit :
23 juin 2015 à 21 h 52 min

j’ai traversé une jeunesse romantique dans les années 60/70 du siècle dernier, bercée par les histoires de Nominoe, par les références celtes et tout ce que je lis aujourd’hui remet en cause ces références. Alors oui, je supporte l’idée d’un musée vrai dédié à l’histoire de la Bretagne, à 5 évidemment, sans discussion.


Répondre
gouzien stephane dit :
24 juin 2015 à 8 h 28 min

tres bonne initiative, mais certains ne manqueront pas de dire qu il existe déjà des musée Breton (quimper pont l abbé)


Répondre
mabkuff dit :
24 juin 2015 à 11 h 49 min

Oui Stéphane, mais la grande majorité de nos pièces archéologiques et historiques majeures ne sont pas en Bretagne! Nous avons été, (et le sommes toujours!), pillés depuis notre annexion… De plus, à ma connaissance, aucun musée d’histoire de parle de nos rois et de nos ducs! l’histoire bretonne semble commencer avec le mariage d’Anne avec Charles VIII, avant rien! Selon le révisionnisme officiel jacobin bien sûr… Pas un mot sur notre indépendance antérieure remontant à Nevenoe!


Jean-Loup
Répondre
gisèle girardon dit :
24 juin 2015 à 8 h 44 min

C’est une très bonne initiative Yann vleiz!!!il ne reste plus qu’à
lister tous les éléments de notre patrimoine ainsi que les lieux ou
ils sont détenus.C’est du rapt de trésors de notre mémoire Celte et Bretonne.Je soutiens bien évidemment cette idée de récupérer ces trésors afin de les exposer dans un musée Breton pour que les générations à venir se construisent avec leurs racines.
Bevet Breizh 5 departament!!!



Répondre
Admin
Admin
Admin

Messages : 13873
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 66
Localisation : cotes d'armor

https://lasandalettedeplouha.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Pétition pour un vrai musée d’histoire et d’archéologie de Bretagne à 5 départements ! Empty Re: Pétition pour un vrai musée d’histoire et d’archéologie de Bretagne à 5 départements !

Message par Admin Mar 8 Sep 2015 - 21:56



L’or du peuple du bout du monde : découverte d’un trésor gaulois

Publié le 20 août 2009 · Mis à jour le 10 décembre 2010
code opération : DB05002302


Une équipe de l'Inrap a récemment mis au jour les vestiges d'une exploitation agricole de l'âge du Fer à Laniscat (Côtes-d'Armor), à l'occasion de la fouille d'un tracé routier. Dans ce contexte a été découvert un des plus importants dépôts monétaires celtiques jamais mis au jour en Armorique.

Le site de Rosquelfen



Les archéologues ont dégagé à Laniscat un grand établissement agricole dont l'implantation remonte au IIIe siècle avant notre ère et perdure jusqu'à la conquête romaine.
Vers le milieu du IIIe siècle avant notre ère, un notable et sa parenté s'installent sur le site de Rosquelfen. Comme c'est l'usage à l'époque, il délimite l'emprise de sa ferme par un enclos composé d'un fossé doublé d'un talus, geste ostentatoire plutôt que volonté défensive. L'ouvrage de plan quadrangulaire couvre 7500 m². L'enclos est ponctué de six entrées fermées par un porche et la cour intérieure présente une petite zone palissadée pour parquer des animaux de trait ou d'élevage. Installées le long des talus, les habitations construites sur poteaux sont peu spacieuses mais bénéficient cependant d'un foyer central, dont les fumées s'échappent à travers la couverture de chaume. Une partie de l'enclos est réservé au traitement et au stockage des céréales. Elles sont conservées dans de petits greniers surélevés de façon à aérer le grain et à le protéger des rongeurs.
À la conquête romaine, la ferme est profondément modifiée mais l'enclos gaulois a pérennisé l'orientation du parcellaire. L'enclos gallo-romain ne couvre que 1850 m² de l'enclos gaulois mais possède un imposant fossé taluté défensif. En pleine romanisation de l'Armorique, le site semble abandonné au cours du ier siècle de notre ère.


Le trésor de Laniscat



Probablement juste avant la conquête romaine, le trésor est enfoui au sein de l'enclos gaulois. Protégées par un talus durant des siècles, ses 545 monnaies d'électrum (alliage d'or et d'argent) ont été éparpillées sur 200 m² par les récentes mises en culture mais sont toutefois dans un excellent état de conservation.
Le trésor de Laniscat se compose de 58 statères et de 487 quarts de statères. Toutes ces monnaies ont été frappées par le pouvoir osisme. Il s'agit du plus important dépôt monétaire jamais découvert en Armorique celtique : 254 monnaies avaient été mis au jour à Kersaint-Plabennec en 1903 (Finistère), 254 à Guingamp en 1934 (Côtes-d'Armor), 184 à Perros-Guirrec en 1933 (Côtes-d'Armor), 53 à Poullaouen en 1853 (Finistère)... Il compte des monnaies rares et des variantes inédites : on relève ainsi la présence de statères du type de Carantec jusqu'ici connus à six exemplaires. Ces monnaies portent à l'avers une tête humaine à gauche, chevelure disposée en grosses mèches. Un double cordon perlé entoure la chevelure et se termine à chaque extrémité par une petite tête coupée. Devant la face, un sanglier. Au revers, un homme monte un cheval non androcéphale à gauche. Il brandit de la main droite une lance et tient, de l'autre main, un bouclier. Devant le cheval, un motif floral. Sous le cheval, un sanglier enseigne.
La composition du métal des monnaies, un alliage ternaire or argent avec une forte proportion de cuivre, confirme la datation tardive du dépôt, durant les années 75-50 avant notre ère.
Ce trésor a d'autant plus d'importance qu'il a été découvert dans son environnement archéologique. Il représente une fortune considérable pour l'époque et renseigne sur le statut du site et de ses occupants. Il permet de reconsidérer le rôle et l'importance des Osismes dans la péninsule bretonne.



Les Osismes



Pythéas de Marseille, un navigateur grec qui partit de Marseille vers 300 avant notre ère pour rejoindre l'île de Bretagne (la Grande Bretagne actuelle), a mentionné la présence des Ostimioi, un peuple localisé à l'extrémité d'une péninsule qui s'avance loin dans l'Océan. Selon Léon Fleuriot, ce terme signifierait « les plus éloignés », en bref « les finistériens », nom tout à fait adéquat pour ces hommes de l'extrémité du continent. Quelques siècles plus tard, on le retrouve sous le nom d'Osismes dans les textes latins.
Jules César mentionne ce peuple, allié des Vénètes lors de la guerre des Gaules. On a longtemps pensé que les Osismes, localisés à l'extrémité de la péninsule bretonne, vivaient sous la dépendance de leurs puissants voisins du Morbihan. Or, les données récentes de l'archéologie soulignent au contraire la prédominance de la Cité des Osismes, qui maîtrisait le trafic maritime entre l'Atlantique et la Manche ainsi que des gisements de métaux précieux. Elle contrôlait un vaste territoire, comprenant le Finistère, ainsi que l'ouest du Morbihan et des Côtes-d'Armor.
La découverte du trésor osisme de Laniscat permet de préciser les frontières orientales de cette cité, structurée autour de deux agglomérations fortifiées majeures, les oppida de Huelgoat et de Paule, et d'une série d'agglomérations secondaires, comme Quimper ou Douarnenez.



Aménagement



Route nationale RN 164, tracé routier aménagé dans le cadre du XIIe plan État-Région
Région Bretagne, Conseil général des Côtes-d'Armor, Direction régional de l'équipement



http://www.inrap.fr/archeologie-preventive/Actualites/Communiques-de-presse/p-1809-L-or-du-peuple-du-bout-du-monde-decouverte-d-un-tresor-gaulois.htm
Admin
Admin
Admin

Messages : 13873
Date d'inscription : 07/04/2015
Age : 66
Localisation : cotes d'armor

https://lasandalettedeplouha.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Pétition pour un vrai musée d’histoire et d’archéologie de Bretagne à 5 départements ! Empty Re: Pétition pour un vrai musée d’histoire et d’archéologie de Bretagne à 5 départements !

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum